WTC : Attentats du 11 Septembre, implications des Israéliens, une Enquête indépendante est nécessaire

De lourds soupçons basés sur des faits et preuves irréfutables pèsent sur des groupes d’Israéliens espionnant sur le sol américain dans les mois précédant les attentats.

Si la version officielle US des faits concernant le 11 Septembre est, à juste titre, de plus en plus contestée, l’implication israélienne – mentir par omission, donc leur complicité – n’a pas reçu toute l’attention qu’elle requiert.

Un Mémorandum extrêmement détaillé pose les bonnes questions en exigeant une enquête publique indépendante.

Les attentats du 11 Septembre ont permis d’établir des systèmes de surveillance et de violation des droits élémentaires des citoyens aux US et dans les pays occidentaux, une évolution politique dangereuse, au nom de la « guerre contre le terrorisme », vers des méthodes de gouvernance totalitaires au détriment de la démocratie, et qui nous concerne TOUS. Pour lutter efficacement contre ces dérives, il importe de comprendre tout ce qui s’est passé le 11 septembre. Ces évènements dramatiques ont permis à l’impérialisme américano sioniste d’imposer son dictat en violation du Droit International, des chartes et règles régissant les institutions internationales, notamment sur la torture, les poursuites des crimes de guerre et crimes contre l’humanité dont les américains et les sionistes se sont rendus coupables.

Après le démantèlement de l’Union Soviétique, et avant le 11 septembre, les Etats-Unis et leur puissant complexe militaire industriel et financier, se cherchaient un « ennemi » afin de poursuivre leur course hégémonique impérialiste mondiale. Le mouvement sioniste, à bout de souffle, et son puissant lobby AIPAC aux US, cherchaient un moyen de continuer à justifier sa colonisation de la Palestine, en faisant notamment, auprès des décideurs politiques de Washington, la promotion de « la guerre contre le terrorisme », marque déposée du régime sioniste qui se définissait à l’avant-garde de cette guerre, par son combat contre la résistance palestinienne à l’occupation colonisation, et contre la résistance libanaise du Hezbollah. Ce Mémorandum a été rédigé en 2004 par un juriste international, Mr Gerald Shea, et adressé à la Commission Nationale pour les Attaques Terroristes contre les Etats-Unis et au Comité du Sénat sur le Renseignement.

La vidéo :

Israël responsable des attentats du 11 septembre ?

« Ben Laden n’a jamais revendiqué les attentats du 11 septembre, les américains ont retouché les vidéos. »

Eric Laurent nous dévoile des faits qui portent à croire que le mossad (service secret israélien ) est impliqué au massacre qui a coûté la vie a près de 3000 personnes.

Attentats : L’étrange similitude des passeports retrouvés

En sport, on ne change pas une équipe qui gagne, à Hollywood, on ne touche pas à un scénario qui marche.

Qu’en est-il pour les attentats ?  

On pourrait dire la même chose en y ajoutant même une pointe d’humour si les faits n’étaient pas aussi dramatiques. Pour les médias Mainstream, tous les attentats  ont ceci de commun :  Ils sont  perpétrés par des islamistes radicaux et ils portent tous une même carte de visite, les fameux passeports.

Et si on nous mentait, si le but dans tout cela n’était autre que le « management de la terreur« , une manière de faire perdurer un état d’urgence, l’arbre qui cache la forêt… ?

Qui vous dit que pendant que les feux de l’actualité sont braqués sur ces évènements sanglants, il ne se passe pas en arrière plan quelque chose d’encore plus dramatique et que le vrai terrorisme ne se trouve pas forcément là ou on croit qu’il est ?

Je ne voulais pas poster de billets concernant les événements de Barcelone mais avec la nouvelle de ce passeport que la police espagnole aurait retrouvé, je ne pouvais m’empêcher de faire le rapprochement entre tous les attentats perpétrés par de soit-disant djihadistes.

En fin d’article deux vidéos :

  • Le management de la terreur
  • Les passeports magiques de Bigard

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Récapitulatif :

  • Les attentats du 11 septembre 2001 :

(communément appelés 11 Septembre, ou 9/11 et Nine eleven en anglais) sont quatre attentats-suicides perpétrés le même jour aux États-Unis, en moins de deux heures, entre h 14 et 10 h 3, par des membres du réseau djihadiste Al-Qaïda[1], visant des bâtiments symboliques du nord-est du pays[3] (dont le World Trade Center déjà attaqué en 1993) et faisant 2 977 morts. L’opération Bojinka est considérée comme un plan précurseur de ces attentats, commis deux jours après l’attentat-suicide ayant tué le commandant Ahmed Chah Massoud.

(Source Wikipédia)

Après l’effondrement des trois tours, WTC1,3 et 7, pas un seul siège ni débris d’avion retrouvé, pas un seul corps mais, dans 50 centimètres de gravas, un passeport demeuré intact indiquant l’identité de l’un des pirates de l’air.

  • L’avion de Shanksville

Le vol 93 United Airlines est un vol intérieur de passagers qui est détourné, le , par quatre terroristes d’Al-Qaïda dans le cadre des attentats du 11 septembre. Ils font délibérément s’écraser l’avion en Pennsylvanie après que les passagers, informés des attaques du World Trade Center et du Pentagone, ont tenté d’en reprendre le contrôle. L’avion impliqué, un Boeing 757-200, faisait le service transcontinental quotidien de United Airlines entre l’aéroport international de Newark-Liberty, à New York, vers l’aéroport international de San Francisco en Californie.

D’après les conclusions de l’enquête officielle, après trois quarts d’heure de vol, les pirates blessent plusieurs membres d’équipage et des passagers, entrent de force dans le cockpit, et maîtrisent le commandant de bord et le premier officier. Ziad Jarrah, un membre d’Al-Qaida et pilote entraîné, reprend le contrôle.

L’appareil s’écrase près de Shanksville en Pennsylvanie à 10 h 03 locales. Les interrogatoires de Khalid Cheikh Mohammed ont amené les autorités américaines à affirmer que la cible de l’avion était le Capitole. Des quatre avions détournés le 11 septembre, il s’agit du seul avion à ne pas avoir atteint sa cible.

(Source Wikipédia)

Pas de trace d’avion, pas de sièges, pas d’hémoglobine mais toujours un petit passeport !

  • Charlie Hebdo :

L’attentat contre Charlie Hebdo est une attaque terroriste islamiste perpétrée contre le journal satirique Charlie Hebdo le à Paris, jour de la sortie du numéro 1 177 de l’hebdomadaire. C’est le premier des attentats de janvier 2015 en France.

Vers 11 h 30, les frères Chérif et Saïd Kouachi pénètrent dans le bâtiment abritant les locaux du journal armés de fusils d’assaut et y assassinent onze personnes, dont huit membres de la rédaction.

(Source Wikipédia)

Hallucinant, on retrouve dans un véhicule, la carte d’identité de l’un des auteurs présumé.

  • Attentat de Nice :

L’attentat du 14 juillet 2016 à Nice est une attaque terroriste islamiste au camion-bélier, qui s’est déroulée à Nice (Alpes-Maritimes, France) dans la soirée du sur la promenade des Anglais.

Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien domicilié à Nice, conduit un poids lourd sur la promenade sur près de deux kilomètres, prenant pour cible une foule de civils, à l’issue du feu d’artifice donné pour la fête nationale. L’attaque cause la mort de 86 personnes et fait 458 blessés[2]. L’attentat est revendiqué le 16 juillet par l’organisation terroriste État islamique (dite « Daech »).

(Source Wikipédia)

Mohamed Lahouaiej auteur présumé laisse lui aussi et comme par hasard trainer une pièce d’identité.

  • Attentat de Berlin :

L’attentat du 19 décembre 2016 à Berlin est une attaque terroriste islamiste au camion-bélier qui s’est déroulée au marché de Noël de la Breitscheidplatz, à Berlin-Charlottenbourg en Allemagne, le [1],[2],[3]. Elle a eu lieu aux alentours de 20 h heure locale[4],[5], faisant douze victimes et plus de cinquante blessés.

L’attentat est revendiqué le lendemain par l’organisation État islamique. Anis Amri, tunisien de 24 ans et meurtrier présumé, est tué à Milan dans la nuit du 22 au 23 décembre après une « cavale » de quatre jours à travers l’Europe.

(Source Wikipédia)

Attentat de Berlin: les papiers d’identité du suspect retrouvés dans le camion, un déjà-vu qui nourrit les théories du complot en Allemagne.

  • Attentat du Bataclan :

Attentats à Paris: le mystérieux passeport retrouvé au Stade de France

Les attentats du 13 novembre 2015 en France, revendiqués par l’organisation terroriste État islamique (Daech), sont une série de fusillades et d’attaques-suicides islamistes perpétrées dans la soirée à Paris et dans sa périphérie par trois commandos distincts.

Une première attaque a lieu à Saint-Denis, aux abords du Stade de France, où se joue un match amical de football France-Allemagne, auquel assiste le président François Hollande. Le personnel de sécurité leur refusant de pénétrer dans l’enceinte du stade, trois terroristes se font exploser dans ce qui sont les tout premiers attentats-suicides en France. D’autres attaques ont ensuite lieu à Paris, dans plusieurs rues des 10e et 11e arrondissements, où trois individus mitraillent des terrasses de cafés et de restaurants ; deux d’entre eux prennent la fuite, le troisième se fait exploser. L’attaque la plus longue et la plus meurtrière a lieu dans la salle de spectacle du Bataclan (également dans le 11e arrondissement), où 1 500 personnes assistent au concert du groupe américain de rock Eagles of Death Metal et où trois autres djihadistes ouvrent le feu sur le public, avant qu’un assaut des forces de l’ordre n’y mette fin et ne tue les terroristes.

(Source Wikipédia)

  • Attentat de Barcelone :

Les attentats des 17 et 18 août 2017 en Catalogne sont des attaques terroristes islamistes au véhicule-bélier perpétrées les et sur la Rambla à Barcelone et à Cambrils, en Espagne.

L’organisation État islamique revendique l’attentat de Barcelone le jour même et celui de Cambrils le lendemain[7], par l’intermédiaire de son organe de propagande Amaq

(Source Wikipédia)

Attentat de Barcelone : la police espagnole a retrouvé le passeport d’un des terroristes.

Attentat survenu entre le 17 et le 18 août 2017, Le passeport du conducteur retrouvé.
Selon plusieurs médias espagnols, le passeport du conducteur a été retrouvé dans la camionnette. Les autorités ont diffusé sa photo.

Vidéo : « Le Management de la terreur »

Vidéo : Bigard « Les passeports magiques »

Attentat de Barcelone : la police espagnole a retrouvé le passeport d’un des terroristes (Encore un) !

72 heures après les attentats de Barcelone, toutes les pistes sont en train d’être exploitées par les services espagnols de renseignement. Pour l’heure, le passeport d’un des assaillants a été retrouvé dans un véhicule utilisé par les terroristes et un Imam, d’origine marocaine, est activement recherché

72 heures après les attentats meurtriers qui ont fait plus de 13 morts à Barcelone, des détails surgissent petit à petit. Ce samedi, les services de renseignement espagnols ont livré quelques informations sur l’identité des assaillants. L’un d’eux s’appelle Younes Abouyaaqoub.

L’homme a complètement disparu des radars. Il est en ce moment introuvable. Son nom est placé en tête de liste des personnes les plus recherchées après les attentats de Barcelone. D’après les services de renseignement espagnols, Younes Abouyaaqoub serait l’auteur matériel des attentats.

« Driss Oukabir arrêté »

D’après les services de renseignements espagnols, Younes avait loué deux fourgonnettes Fiat qu’il est allé récupérer à Sabadell, non loin de Barcelone, avec un membre de la cellule. Une des fourgonnettes a été utilisée dans les attaques de Las Ramblas de Barcelone. Elle avait comme numéro d’immatriculation : 7082 JWD. Younes avait assuré le paiement, mais la fourgonnette a été louée au nom de Driss Oukabir, un jeune homme de 28 ans.

D’après le média espagnol El Diario, Driss Oukabir a été arrêté lorsqu’il s’est rendu au commissariat pour signaler que son identité avait été usurpée, après la diffusion de ses photos par les médias. Son frère Moussa, âgé de 17 ans, a été abattu par les Mossos d’Escuadra (la police catalane, ndlr) lors des attentats de Cambrils.

« L’Imam de Ripoll au cœur des enquêtes »

Toujours d’après El Diario, la seconde fourgonnette louée à Sabadell a été louée au nom de Younes. Ce véhicule a été utilisé le jour des attentats aux environs de 19H00 dans la localité de Vic. Le troisième véhicule loué a été un Renault Kangoo. La location avait été faite par Mohamed Hichami. La location de cette troisième voiture a été faite à Parets del Valles.

Au moment où l’enquête suit son cours, un autre nom surgit. C’est celui d’Abdelbaqi Es Satty, l’Imam de Ripoll. L’homme, sorti de prison le 5 janvier 2012, aurait des liens avec les terroristes. Pour le moment, l’Imam reste introuvable et son domicile a été perquisitionné par les services de renseignement espagnols.

Attaque terroriste à l’arme blanche au Louvre : un militaire attaqué, l’assaillant blessé

Attaque au Louvre : l'assaillant à crié Allah AkbarTous les détails sur >> francais.rt.com/france/33407-paris-militaire-ouvre-feu-apres-attaque-louvre-evacue

Posted by RT France on Freitag, 3. Februar 2017

Un militaire en faction a été agressé à proximité du Carrousel du Louvre, par un homme qui aurait crié «Allahu Akbar». Le soldat a riposté, blessant grièvement l’assaillant, qui possédait une arme blanche.

 

USA : L’efficacité du décret anti-réfugiés de Donald Trump

L’enquête révèle que 80% des actes terroristes aux USA sont accomplis par des citoyens américains.

Et 0,03% par des réfugiés mais ce ne sont jamais des attentats mortels ou mêmes des tentatives d’attentats mortels.

C’est très semblable en Europe. Les attentats du Bataclan, de Nice, de l’hyper-casher, etc.. ont été perpétrés (officiellement) par des citoyens belges et français avec des résidences permanentes, le passeport et tout.

VIDÉO de 2011 (avant la tentative de coup d’état contre la Syrie par l’Occident via ses forces fantoches du Daesh)

Et pour rappel, le résultat des statistiques établi par Europol sur les attentats terroristes entre 2006 et 2010, il ressort que le « Terrorisme se réclamant du Djihadisme » qui figure comme une des principales menaces contre la France dès le premier paragraphe du résumé du livre blanc de la Défense et de la Sécurité Nationale a présenté 0%

Publication Finalscape avec le concours de Peter Moore et François Asselineau

Qu’en est-il aujourd’hui ? Ouvrons les yeux !

La vidéo complète sur Youtube

Attentat : Etranges révélations sur l’explosion au Stade de France

Retour sur l’histoire :

« Kamikazes » du Stade de France : le témoin-clé avait été pistonné par le pouvoir socialiste

Exclusif. Panamza s’est procuré un courrier de 2014 adressé par le député PS Olivier Faure à Christian Eckert, secrétaire d’État au Budget, en faveur de Bley Mokono, premier «témoin miraculé» des attentats du 13 novembre.

Souvenez-vous : le 3 mars, Panamza publiait une enquête consacrée aux protecteurs haut-placés (François Hollande, Manuel Valls, Claude Bartolone, entre autres) du premier « témoin miraculé » des évènements survenus le 13 novembre dans l’agglomération parisienne : Bilal Bley Mokono, 39 ans, « conseiller technique » au ministère de l’Intérieur depuis janvier 2016.

Le 19 mars, au lendemain de l’annonce de l’arrestation de Salah Abdeslam, le « rescapé » a été sollicité par France 2, France 3, BFM TV et I-Télé pour faire connaître, la démarche ostensiblement boîtante (comme l’ont souligné des internautes sceptiques), son « soulagement ».

 

Deux jours plus tard, il était de nouveau invité par la chaîne BFM TV, au micro de Nathalie Lévy, pour dénoncer les « lourdeurs administratives » endurées par les familles de victimes.

Le 23 mars, il affirma au Parisien -premier média à l’avoir complaisamment exposé, dès le 14 novembre- un propos inédit : il aurait non seulement été le seul témoin à avoir vu -avant les explosions- deux des trois « kamikazes » présumés mais, nouvelle allégation, leur chauffeur Salah Abdeslam.

« J’ai raconté ça aux policiers quand j’ai été entendu.

L’un d’eux m’a dit :ferme les yeux et balaie la scène dans ta tête.

J’ai revu cette voiture noire et le regard de l’homme maghrébin qui était dedans.

Pour moi, c’était Salah Abdeslam »

Depuis le retour médiatique de Mokono, Panamza a obtenu auprès d’une source de nouveaux éléments d’information au sujet de ce personnage influent et redouté dans le Val-d’Oise, à la fois proche des barons socialistes et de l’opposition iranienne adoubée par l’axe Washington-Tel Aviv.

Le 26 juin 2014, le député PS Olivier Faure (proche de François Hollande) a adressé une lettre à Christian Eckert, secrétaire d’État au Budget. La requête singulière du parlementaire en une phrase manuscrite : « Merci de regarder ou faire regarder ce que tu peux faire pour aller vers la mise en place d’un échéancier ».

Quand Vladimir Poutine adressait ses condoléances à Hollande et au peuple Français

C’était en juillet 2016 quand le président russe Vladimir Poutine présentait ses condoléances au peuple français alors que Hollande soutenait les sanctions contre la Russie.

POUR CEUX QUI N’ONT TOUJOURS PAS COMPRIS POURQUOI NOUS AVONS DES ATTENTATS.

http://img.over-blog-kiwi.com/0/93/15/98/20160323/ob_d49f29_daesh1.jpg

Pour ceux qui n’ont toujours pas compris que l’internationalisation du terroriste est une réalité qui nous rattrape à Paris, à Londres, à Bruxelles, à Berlin, à Moscou… Mais aussi en Afrique, en Asie partout. Cela n’a rien à voir avec l’internationale communiste de Staline, non, non, c’est bien pire et nos gouvernements en sont les premiers responsables.

Nous vivons une nouvelle guerre de « religion » ou plus tôt une guerre menée par une secte religieuse extrémiste, les salafistes wahhabites contre tous les mécréants. Des mécréants que nous sommes tous à leurs yeux, musulmans inclus.

Une secte soutenue par les monarchies du Golfe, les détenteurs des plus grandes réserves de pétrole de la planète. Ceux qui soutiennent le dollar américain, un soutien indispensable pour les Étasuniens et la haute finance anglo-saxonne, ils en sont totalement dépendants.

Le monde occidental est complètement figé et nos gouvernements continuent à faire des courbettes devant leurs pétrodollars.

Une coalition internationale qui a fait le choix délibéré d’armer et de former ces fanatiques religieux afin de déstabiliser toute une région, de renverser un gouvernement pro iranien et pro russe, détruire un état sous le prétexte de renverser le gouvernement syrien de Bachar El Assad et surtout d’imposer l’approvisionnement en Gaz de L’Europe par un oléoduc en provenance de l’Arabie Saoudite et du Qatar en lieu et place du projet Bachar El Assad , le projet syrien de construction d’un autre oléoduc qui cette fois partait de l’Iran, ennemi juré des États-Unis.

Le choix avoué des états unis de couper l’influence économique grandissante de la Russie sur l’Europe et surtout sur l’Allemagne, le choix de couper l’approvisionnement du Gaz de la Russie en passant par l’Ukraine. En fomentant un coup d’état fasciste en Ukraine qui a plongé la région dans une guerre civile atroce. Le choix délibéré de créer un cordon sanitaire entre l’Allemagne et la Russie.

Aujourd’hui on voit comment monsieur Poutine à déjouer les manipulations étasuniennes et retourner à son avantage toutes les agressions et provocations de la coalition internationale. Comment il a pu retourner la Turquie et la faire adhérer à ses plans d’approvisionnement en Gaz de l’Europe.

Aujourd’hui nous sommes devenus totalement dépendants de la Russie.

Une coalition qui a raté tous ses objectifs et qui s’enfonce dans d’horribles manipulations médiatiques pour masquer ses incompétences, ses mensonges, ses erreurs.

Une coalition internationale qui a fait le choix de soutenir les fascistes ukrainiens, de les armer et de les former.

Des choix qui ont conduit le monde à connaître 5 ans de guerre en Syrie et ce n’est pas fini, une guerre aux portes de l’Europe en Ukraine, des millions de déplacés, des centaines de milliers de réfugiés, des centaines de milliers de morts… Et surtout à connaître l’internationalisation du Terrorisme religieux salafiste.

Le risque est grand de connaitre une radicalisation des communautés exacerbée par une misère grandissante et par la pauvreté ambiante imposée par les mesures d’austérité sans fin du système néolibérale. Un système néolibéral imposé par l’Union Européenne et les fonds de pension allemands. Une Union européenne qui est aujourd’hui rien d’autre que l’empire Allemand rêvé par Adolf Hitler et réalisé par Angela Merkel avec la complicité de nos gouvernements.

Une Allemagne qui impose ses diktats à toute l’Union européenne et plus précisément à toute la zone Euro.

En France c’est : Un million de pauvres de plus en dix ans

Comprendre comment les intégristes salafistes se sont insinués depuis plus de 40 ans dans nos communautés dans notre société occidentale est un des enjeux majeurs de notre Avenir à court terme. Ils prêchent leur idéologie moyenâgeuse et radicalisent nos jeunes, nos enfants. Daesh n’a plus qu’à récolter le fruit de leurs prêches.

http://www.rtl.be/…/mise-en-garde-internationale-la…

« DES GROUPES INSTAURENT LA LOI RELIGIEUSE »

L’ASL est très vite dépassée sur le terrain par des groupes islamistes comme l’« État islamique » (EI ou Daech) ou l’Armée de la conquête (Jaish al-Fatah), coalition formée sur les conseils des Saoudiens et des Turcs en 2013, regroupant des forces aussi violentes que Ahrar al-Cham, Front al-Nosra (filiale syrienne d’al-Qaida et qui s’appelle maintenant Fatah al-Cham), Djaich al-islam (armée de l’islam), Jabhat al-Chamia (Front du Levant), ceux-là mêmes qui ont été défaits à Alep et qui contrôlent encore Idlib et sa région… Une coalition présentée alors par ses parrains turcs et arabes comme une alternative sunnite à Daech et acceptable par Washington et ses alliés. Et qui dans les régions que cette coalition contrôle allait très vite instaurer la loi religieuse, imposer le niqab aux femmes et même aux filles dès l’âge de 10 ans. Dès lors, comment peut-on croire un instant que ces forces, une fois renversé le régime dictatorial de Bachar, vont respecter la démocratie, les libertés, les droits des femmes et des minorités alaouite, chiite, druze et chrétienne ? »

http://www.humanite.fr/le-choix-de-militariser-la-revolte…

Tant que nous n’aurons pas pris conscience de cette réalité, nous continuerons à en subir les conséquences.

Jacques Jordens

Gros coup de colère d’un citoyen Belge lucide. (False Flag) attentat commis sous fausse bannière.

Cette vidéo remonte au mois de juillet 2016 et fait suite au terrible attentat qui s’était déroulé à Nice.

Ce citoyen n’a pas peur de la froideur et même de la violence des mots qu’il emploi. Ce citoyen éveillé est tout simplement en colère et la magie du net lui permet de partager son émotion.

Donc attention à la dureté des propos.

Stéphane Guibert / Finalscape

Une affaire de passeports : Etranges similitudes lors d’attentats

  • Attentats du 11 septembre 2001, on retrouve le passeport de Satam Al Suqami.
  • Attentat Charlie Hebdo 7 janvier 2015, une carte d’identité au nom de Saïd Kouachi a été retrouvée à l’intérieur d’un véhicule.
  • Attentats de Paris 13 novembre 2015, découverte d’un passeport syrien aux abords de l’établissement le Bataclan.
  • Attentat de Nice 14 juillet 2016, on retrouve les papiers d’identité d’un Franco-Tunisien à l’intérieur du camion qui a foncé dans la foule.
  • Attentat de Berlin 19 décembre 2016, la police allemande a retrouvé des papiers d’identité à l’intérieur du camion qui a également foncé dans la foule.