France : Vivons-nous vraiment en démocratie?

Dans «Principe du gouvernement représentatif», initialement publié en 1993 et réédité le 10 octobre, Bernard Manin remet en cause l’élection au suffrage universel comme quintessence de la démocratie. Il explique pourquoi nos démocraties modernes n’en sont pas vraiment et pourquoi les révolutionnaires des XVIIe et XVIIIe siècles ont préféré mettre en place un système aristocratique plutôt qu’un gouvernement du peuple par le peuple.

Bun Hay Mean sur l’impuissance politique du peuple, l’élection n’est pas la démocratie !

Je me fais un plaisir de publier cet article en diffusant la vidéo d’un citoyen d’origine Asiatique qui parfaitement éveillé et réaliste de tout ce qui se passe dans le paysage politique, balance à toute une équipe de journalistes et d’élites des paroles cinglantes de vérité dont notamment, sur la forfaiture de 2005.

En dessous de la vidéo, quelques liens très utiles.

Stéphane Guibert/Finalscape

France : La démocratie est une illusion qui délègue le pouvoir à des services opaques

Cette image en dit long sur la démocratie. En Suisse c’est le peuple qui gouverne contrairement à la France  notamment dont le peuple est appelé aux urnes une fois tous les cinq ans afin d’élire un président qui constituera son gouvernement.

C’est par des éléments de traîtrise comme le 49.3 (loi travail) ou de forfaiture comme cela a été le cas après le référendum de 2005 (refus des français concernant l’adhésion à la constitution européenne à 54% de non contre 45% de oui) que ce pays est géré par ces élites.

Voici deux documents :

Dans le premier, il s’agit d’Astrid Lulling Députée européenne Luxembourgeoise qui critique ouvertement le peuple Suisse et dit pour la citer « Heureusement qu’il n’y a pas de référendum en Europe » imaginez-vous ce que cela donnerait si on laissait le peuple décider !!!

Le peuple Européen est stupide, la preuve en est avec la manière dont votent les Suisses et avec le résultat du Brexit au royaume uni (j’ironise) qui est d’ailleurs remis en question par l’élite européenne. Vive la démocratie !

vk

Dans le second document, la situation politique en France est bien décrite par les indignés.

Les masques tombent et nous découvrons que nous sommes de moins en moins en démocratie. Nous assistons à un dessaisissement du pouvoir politique qui est transféré à des agences, à des pouvoirs qui sont non seulement opaques, difficiles à comprendre et en plus insaisissables sur lesquels les citoyens n’ont aucune prise. Le politique donne l’impression de ne plus rien gérer sauf quelques dossiers, certains dossiers de l’action publique puisque le politique continue à mettre en scène son propre pouvoir mais sur des problèmes qu’il crée lui-même.

Nous vivons dans une fiction et la fiction est qu’en participant à l’élection tous les cinq ans d’un grand homme, nous avions une influence sur le gouvernement. Hors, cet appauvrissement même de la représentation doit s’arrêter.

Stéphane Guibert/Finalscape

vk