Suite à la résolution de l’ONU sur les colonies Israéliennes, les réactions du premier ministre Benyamin Netan Yahou ne se sont pas faites attendre

Les REPRESAILLES de l’Occupant commencent… Netanyahou a ordonné le rappel « immédiat » de ses ambassadeurs en Nouvelle-Zélande et au Sénégal « pour consultations ». Il a « également décidé d’annuler la visite du ministre sénégalais des Affaires étrangères, prévue en janvier, ordonné l’annulation de tous les programmes d’aide au Sénégal, et l’annulation des visites en Israël des ambassadeurs non résidents du Sénégal et de Nouvelle-Zélande. » Voir ici

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/12/24/97001-20161224FILWWW00024-represailles-diplomatiques-d-israel-contre-la-nouvelle-zelande-et-le-senegal.php

Voilà la Démocratie sioniste… RAPINER LA TERRE des Palestiniens, encore et toujours, sans états-d’âme et sans vergogne… et quand l’ONU veut leur IMPOSER quelque chose, ils se servent des Résolutions comme PQ, et les pays qui ont eu le Malheur de se battre pour la Justice auront droit aux REPRESAILLES, aux METHODES de RETORSION ou au CHANTAGE… dans le meilleur des cas… dans le Pire, c’est soit DAESH, soit AL QAÏDA qui frappent… Mais désormais de nombreux pays sont au courant et les agents sionistes sont surveillés de très près, selon des SOURCES SÛRES…

EXTRAITS

Il y a quelque temps, le Premier ministre israélien a mené une tournée en Afrique de l’Ouest. Il croyait pouvoir monnayer le soutien « noir » à sa cause colonialiste. Le refus du Senegal de soutenir Israël dans le cadre du vote contre la colonisation des territoires palestiniens a une nouvelle fois prouvé que Netanyahu a eu une nouvelle fois tout faux.

La colère israélienne ne tombe pas. Pourtant, le Premier ministre israélien croyait avoir acquis à sa cause le continent noir. En septembre 2016, il s’est même félicité de  » l’excellence  » des relations entre Israël et le Sénégal.

Or, le vote du vendredi a montré les limites de la vision stratégique des Israéliens. La réaction d’une entité dont la diplomatie est fondée sur le principe de « le chéquier blanc » a pris un coup dur. En réaction au vote du Conseil de sécurité, sur la colonisation illégale dans les territoires occupés palestiniens, Israël a donc rappelé ses ambassadeurs au Sénégal et en Nouvelle Zélande.

Le porte-parole du gouvernement israélien annonçant la nouvelle, a déclaré que les services du Premier ministre, Benjamin Netanyahu ont ordonné dans un communiqué publié le vendredi 23 décembre le rappel « immédiat » des ambassadeurs israéliens en Nouvelle-Zélande et au Sénégal pour des consultations.

En colère, le régime de Tel-Aviv a également convoqué les ambassadeurs sénégalais et néo-zélandais en poste dans les territoires occupés pour leur demander des explications.LA SUITE SUR LE SITE…