Présidentielle 2017 : Quand les Petits candidats remettent à leur place les grands

Quand les petits candidats remettent les grands à leur place

  • Philippe Poutou : « Jusqu’à présent, on pense que ceux qui « Rasent gratis » c’est plus pour les patrons, les milliardaires y compris les politiciens, quand on voit un Fillon qui se dit préocupé par la dette mais quant il y pense moins quand il se sert dans les caisses publiques … »
  • Nicolas Dupont Aignan : « Comment croire le premier ministre qui a bafoué le vote des français lors du référendum de 2005, qui a fait voter le traiter de Lisbonne par le Parlement qui a été le viol du peuple ? »
  • François Asselineau : « Monsieur Mélenchon et Madame Le Pen proposent de luter contre la directive des travailleurs détachés sauf que les polonais,  les roumains par exemple refusent absolument la remise en cause de cette directive. Je pourrais prendre ainsi tous les candidats, en réalité, ils ne vous disent pas la vérité. Il faut également mettre un terme à toute complaisance avec l’émirat du Qatar ou avec l’Arabie Saoudite qui sont, on le sait, parmi les principaux pourvoyeurs financiers et d’armes du terrorisme islamiste. »
  • Jacques Cheminade : « Vous êtes des grandes gueules qui essayent de voler ce que croient les plus faibles. »

La vérité sort de la bouche de François Asselineau

C’est désormais au tour de François Asselineau. Le candidat de l’Union populaire républicaine est crédité de 0,5% des intentions de vote dans le sondage Harris Interactive pour France Télévisions qui a été publié ce matin.

Le dimanche 23 avril, les Français sont invités à se rendre aux urnes pour élire le prochain président de la République. A quelques jours de ce premier tour, la rédaction de France Télévisions propose une soirée spéciale. Les onze candidats se succèdent pour quinze minutes d’entretien individuel face à David Pujadas et Léa Salamé, dans le but de convaincre les citoyens sur leur projet pour la France. Pendant cet entretien, deux thèmes déterminés par la rédaction sont abordés. Les candidats disposent ensuite d’une carte blanche lors de laquelle ils peuvent aborder le sujet de leur choix.

Cette émission est disponible en replay intégral sur YouTube ou directement sur le site de Franceinfo : http://www.francetvinfo.fr/