Palestine : Quand les enfants trinquent

Un enfant palestinien se fait mal mener par un soldat israélien.

Résumé des faits pour le média juif : Tribune Juive

Le père Tamimi, Bassem Tamimi ou Al Tamimi est spécialiste des provocations, il envoie les enfants et les femmes à l’avant se confronter aux soldats, il a été condamné pour cette raison, ayant été pris en flagrant délit un jour où il se trouvait sur un toit et donnait des ordres aux mineurs et gosses d’aller jeter des blocs de pierre (au fait pour ceux qui ne le savent pas, les pierres peuvent blesser gravement et même tuer !) donc hier le coup était bien préparé, toute la famille est sur place, après la manif ils attendent dans un champ au dessus des soldats et envoient le plus jeune gosse harceler les soldats (il a pourtant soi-disant le bras cassé) un des soldat s’énerve et court à sa poursuite, il s’énerve beaucoup, sans doute se fait-il insulter comme celui que la fillette blonde insultait gravement dans la vidéo de 2012, il s’énerve, toute la famille rapplique plus tous les journalistes et les 2 photographe de l’AFP et Reuters qui se trouvaient là tout à fait par hasard, le soldat est ainsi filmé et photographié sous toutes les coutures par cette meute et la suite on la connait, communiqué de l’AFP, articles repris sur de nombreux journaux y compris HaHaretz qui apporte donc sa caution à cette version des faits, certains comme The Telegraph ont des doutes et suppriment l’article, d’autres comme Euronews plus prudents posent des questions et pour finir ça passe aussi au journal télévisé de la RTBF ! Alors manipulation ou non ?

L’enfant aurait le bras cassé comme on le voit dans la vidéo avec son bras gauche plâtré, décrit sur EuroNews « Elle montre un soldat essayant d’immobiliser ou d’arrêter un garçon, qui hurle en se débattant et qui porte un plâtre au bras gauche. »

C’est quand même curieux qu’on le voit avec son bras droit plâtré dans une autre photo non ? Et suprême raffinement, son écharpe est une bannière palestinienne !

Du côté de l’AFP :

La terreur d’un enfant palestinien pris par un soldat israélien loudement armé.

Des femmes palestiniennes tentent de libérer un jeune garçon immobilisé par un soldat israélien qui voulait de toute apparence l’arrêter.

Cet incident est intervenu en marge d’une manifestation le 28 août dans le village de Ennabi Saleh près de Ramallah. Une manifestation hebdomadaire contre la confiscation de terres en vue de l’extension de la colonie juive d’Halamish.

Le bras cassé enveloppé dans une écharpe, le jeune garçon palestinien se débattait et tentait d’échapper à l’emprise de son agresseur lourdement armé.

Il ne doit son salut qu’à l’obstination de ces femmes qui ont assaillis le soldat de l’occupation jusqu’à ce qu’il le relâche.

Quoi qu’il en soit, ce sont toujours les femmes et les enfants qui payent le plus lourd tribut à ces guerres ignobles. Boucliers humains ou images de propagande comme cela avait été le cas pour cet enfant turc trouvé mort sur une plage avant la crise migratoire que connait l’Europe en ce moment.

Un grand moment de solitude pour tous ces gens !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Laisser un commentaire