Politique : François Asselineau, un personnage haut en couleur et qui monte, qui monte, qui monte…

Spread the love

François Asselineau cet homme politique atypique, haut en couleurs et qui monte irrésistiblement était au salon de l’agriculture ou il s’exprimait  sur le sort des paysans et le devenir de la paysannerie en France. Le constat est désastreux, ce sont de plus en plus de suicides et si on laisse faire, d’ici 10 ans on se retrouvera avec des fermes aux mille vaches et un terroir français complètement anéanti.

Il parle également du frexit par le fameux article 50 de la constitution européenne ce que vont d’ailleurs faire les anglais dans quelques semaines.

Il déplore notamment le peut de temps d’audience que lui accordent les grands médias et insiste sur le fait que plus de la moitié des français ne savent plus pour qui voter car que ce soit de gauche ou de droite, tous les programmes sont des copiés collés à quelques nuances près.

François Asselineau président de l’UPR (Parti Populaire Républicain) est le seul à proposer une sortie concrète non seulement de l’Europe mais aussi de l’OT.A.N.

N’étant pas français, je ne pourrai  donc pas m’exprimer dans les urnes au mois de mai, mais je suis cet homme depuis plus de 3 ans et je confirme que toutes ces analyses qu’elles soient politique, géopolitiques, économiques etc… ce sont avérées exactes.

François Asselineau organise des meetings à petits budgets contrairement aux grands partis qui n’hésitent pas à faire le show en manipulant même l’ambiance, payant des figurants pour donner une impression de liesse et d’engouement général comme cela a été le cas il n’y a pas longtemps lors d’un meeting de Macron.

Je ne dis pas que l’U.P.R soit le seul parti crédible, il y en a d’autres comme par exemple celui de Jacques Cheminade qui propose purement et simplement de se passer de la finance ou encore celui de Jean Lassale qui se tourne vers la France profonde tout en restant ouvert au progrès.

Il faut absolument que les français comprennent que des alternatives existent et que le clivage entre la gauche et la droite qui au final ne servent que les mêmes intérêts doit une fois pour toutes disparaitre pour laisser place à un réel débat citoyen.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

4 réflexions sur “Politique : François Asselineau, un personnage haut en couleur et qui monte, qui monte, qui monte…

  1. paul dit :

    Vous dites des bêtises Asselineau ne paye personne dans les meetings .

Laisser un commentaire