Suite à la visite d’Emanuel Macron dans un centre des Restos du Cœur, Aymeric Caron se lâche et exprime son dégoût

Spread the love

Aymeric Caron célèbre chroniqueur ne mâche pas ses mots sur le plateau de Canal plus.

Après la visite du président de la république Emmanuel Macron dans un centre des Restos du Cœur, Aymeric Caron se lâche et exprime son dégoût face à la déconnexion flagrante de la réalité de la part des élites.

G.S

« C’est ignoble cette séquence. Non, mais c’est quoi ça ? C’est un président qui va aux Restos du Cœur, qui existent simplement parce que l’Etat est incapable de remplir sa mission ? », dénonce le journaliste, invité sur le plateau de l’émission « La case en + », présentée par Cyrille Eldin. Ce qu’Aymeric Caron critique surtout, c’est l’attitude d’Emmanuel Macron lors de la visite.

« C’est indécent, c’est cynique »

« Ce mec va là-bas, il prend la pose et il fait des selfies, et fait même des clins d’oeil quand on lui pose des questions et se marre », s’énerve l’ex-chroniqueur d’ONPC. Il estime que cette attitude « montre la déconnexion totale des gens qui sont au pouvoir ». « C’est indécent, c’est cynique. On devrait tous être retournés en voyant ces images, c’est scandaleux », conclut-il.

Restos du Cœur. Macron donne le coup d’envoi de la campagne hivernale.

La 33e campagne hivernale des Restos du Cœur débute ce mardi. Le président Emmanuel Macron s’est rendu dans l’un de 2 085 centres de l’association fondée par Coluche, dans le 10e arrondissement de Paris pour y rencontrer des bénévoles.

Les Restos du Cœur prévoient de distribuer « un petit peu plus de repas » cette année au cours de sa 33e campagne hivernale, dont le coup d’envoi a été donné mardi à Paris par Emmanuel Macron.

Entre 136 et 140 millions de repas, contre 135,8 millions l’an dernier, vont être distribués par les 2 085 centres et antennes de l’association créée par Coluche en 1985, a annoncé son président Patrice Blanc.

Laisser un commentaire