Culture et cinéma : La chanteuse Véronique Sanson nous chante la solitude

>>>Source de la photo<<<

La solitude, ce mal qui frappe sans crier gare, ce mal qui frappe sans distinction d’âge et qui peut conduire jusqu’à commettre l’irréparable n’est pas une honte et peut toucher n’importe qui à n’importe quel stade de la vie.

C’est à l’approche et durant les fêtes de fin d’année que le nombre de suicides est le plus élevé surtout chez les seniors. Une apparence joviale peut cacher une grande tristesse et une immense détresse.

Voici des exemples de phrases susceptibles d’alerter des gens qui côtoient des personnes fragiles :

Messages directs :

  • Je veux en finir.
  • C’est trop dur, je n’en peux plus.
  • La vie n’en vaut plus la peine.
  • Je ne m’en sortirai jamais.
  • Je voudrais m’endormir pour toujours.
  • Mois où vont tous ces gens ?

Messages indirects :

  • Vous seriez mieux sans moi.
  • Ma vie est inutile.
  • J’ai fait mon testament.
  • Je vais faire un long voyage.
  • Je vais mettre mes affaires en ordre.

A l’instar de ces messages il existe toute une série de comportements qui peuvent laisser transparaitre une souffrance psychique importante.

Chez les enfants et les ados par exemple, un désinvestissement scolaire, une perte soudaine d’appétit, un refuge imaginaire peuvent être des signes avant-coureur.

C’est en moyenne 37 enfants âgés entre 5 et 10 ans qui se donnent la mort chaque année en France.

les personnes actives sont les plus touchées. La société dans laquelle nous vivons ne laisse pas de place aux faibles et pour garder la tête hors de l’eau, il est impossible de survivre sans se surpasser en permanence; ce qui mène à des conditions de »Burn-out », le fameux syndrome de l’épuisement professionnel et qui dit « Burn-out » dit vie privée chaotique.

La solitude est un masque invisible qui peut habiller petits et grands et pour réhabiliter un monde qui part dans tous les sens, une oreille attentive et une main tendue peuvent déjà être une porte ouverte sur une vie meilleure.

La chanteuse Véronique Sanson nous décrit la solitude dans ce très beau titre :

Mi Maître mi Esclave

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Voir aussi du même auteur :

Laisser un commentaire