Culture & Cinéma : La cité des morts vivants / Cultură și cinema: Orașul morților vii / Culture and cinema: the city of the living dead

Culture & Cinéma : La cité des morts vivants

Frayeurs

L’âme qui aspire à l’éternité doit se soustraire
au joug de la mort.
Toi, vagabond au seuil des ténèbres, viens !

*****

Cultură și cinema: Orașul morților vii

să se teamă

Sufletul care tânjește după eternitate trebuie să se retragă
sub jugul morții.
Tu, rătăcitor pe pragul întunericului, vino!

*****

Culture and cinema: the city of the living dead

Fears

The soul that longs for eternity must withdraw under the yoke of death. You, wanderer on the threshold of darkness, come!

Lucio Fulci, né le  à Rome et mort le  dans la même ville, est un réalisateur, scénariste et acteur italien.

Réalisateur de nombreux longs-métrages, il restera dans les anales du cinéma international comme l’un des pionniers du film fantastique.

Amateurs de frissons et de zombies, cet article est pour vous.

____________________

Lucio Fulci, născut la 17 iunie 1927 la Roma și murit la 13 martie 1996 în același oraș, este un regizor, scenarist și actor italian.

Regizor al numeroaselor lungmetraje, va rămâne în analul cinematografiei internaționale ca unul dintre pionierii filmului fantastic.

Iubitori de emoții și zombi, acest articol este pentru tine.

____________________

Lucio Fulci, born June 17, 1927 in Rome and died March 13, 1996 in the same city, is an Italian director, screenwriter and actor.

A director of numerous feature films, he will remain in the anal of international cinema as one of the pioneers of fantasy film.

Thrill and zombie lovers, this article is for you.

Stéphane Guibert / Rares Mihai Florescu

Total des vues : 83 , Vues aujourd'hui : 2 

Culture & Cinema : « I believe in you » »

Culture & Cinéma : « I believe in you »

Rumer

Extrait de la bande original du film

« Johnny English Reborn« 

*****

Cultură și cinema : « I believe in you »

Rumer

Extras din coloana sonoră originală

« Johnny English Reborn« 

*****

Culture & Cinema : « I believe in you »

Rumer

From the original soundtrack

« Johnny English Reborn« 

Sarah Joyce (née le 3 juin 1979), mieux connue sous son nom de scène, Rumer, est une auteure-compositrice-interprète britannique d’origine pakistanaise. Soutenu par des personnalités de premier plan de l’industrie de la musique, notamment Burt Bacharach, Elton John, Carly Simon et Jools Holland, Rumer a été nominé pour deux Brit Awards le 13 janvier 2011. Son premier album, Seasons of My Soul, sorti en 2010, a atteint un sommet dans les charts britanniques. au n ° 3, a été certifié platine en 2013 après avoir vendu plus d’un million d’exemplaires, et a été classé n ° 26 dans le Top 40 officiel des premiers albums de la décennie en 2019.

La voix de Rumer a été décrite par The Guardian et bien d’autres comme rappelant celle de Karen Carpenter. Son nom de scène a été inspiré par l’auteur Rumer Godden. Boys Don’t Cry, sorti en 2012, a atteint un sommet dans les charts britanniques à la troisième place. Elle s’est produite dans plusieurs festivals tels que le festival de Glastonbury. Son album This Girl’s in Love (A Bacharach & David Songbook) est sorti en novembre 2016. En août 2020, elle sort son cinquième album, Nashville Tears (The Songs of Hugh Prestwood).

____________________

Sarah Joyce (n. 3 iunie 1979), mai cunoscută sub numele ei de scenă Rumer, este o cântăreață britanică de origine pakistaneză. Susținut de personalități de top din industria muzicală, printre care Burt Bacharach, Elton John, Carly Simon și Jools Holland, Rumer a fost nominalizat la două premii Brit pe 13 ianuarie 2011. Albumul său de debut, Seasons of My Soul, lansat în 2010, a atins punctul culminant în Grafice din Marea Britanie. la locul 3, a fost certificat platină în 2013 după ce a vândut peste un milion de exemplare și a fost clasat pe locul 26 în Top 40 oficial al primelor albume ale deceniului din 2019.

Vocea lui Rumer a fost descrisă de The Guardian și de mulți alții ca o reminiscență a lui Karen Carpenter. Numele său de scenă a fost inspirat de autorul Rumer Godden. Boys Don’t Cry, lansat în 2012, a ajuns pe locul trei în topurile din Marea Britanie. A cântat la mai multe festivaluri precum Festivalul Glastonbury. Albumul ei This Girl’s in Love (A Bacharach & David Songbook) a fost lansat în noiembrie 2016. În august 2020, a lansat al cincilea album, Nashville Tears (Cântecele lui Hugh Prestwood).

____________________

Sarah Joyce (born 3 June 1979), better known by her stage name, Rumer, is a Pakistani-born British singer-songwriter. Supported by leading music industry figures including Burt Bacharach, Elton John, Carly Simon, and Jools Holland, Rumer was nominated for two Brit awards on 13 January 2011. Her debut album, Seasons of My Soul, released in 2010, peaked on the UK Charts at #3, was certified platinum in 2013 having sold over one million copies, and was listed at #26 in the Official Top 40 Biggest Debut Albums of the Decade in 2019.

Rumer’s voice has been described by The Guardian and many others as being reminiscent of Karen Carpenter. Her stage name was inspired by the author Rumer Godden. Boys Don’t Cry, released in 2012, peaked on the UK Charts at #3. She has performed at several festivals such as Glastonbury Festival. Her album This Girl’s in Love (A Bacharach & David Songbook) was released in November 2016. In August 2020, she released her fifth album, Nashville Tears (The Songs of Hugh Prestwood).

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 107 , Vues aujourd'hui : 3 

Culture & Cinéma : Hans Ruedi Giger ce créateur Suisse de Génie à qui nous devons les films « Alien » / Cultură și cinema: Hans Ruedi Giger, acest creator elvețian de Genius căruia îi datorăm filmele „Alien” / Culture & Cinema: Hans Ruedi Giger this Swiss creator of Genius to whom we owe the « Alien » films

Culture & Cinéma : Hans Ruedi Giger ce créateur Suisse de Génie à qui nous devons les films « Alien »

Hans Ruedi Giger, 5 février 1940 – 12 mai 2014 était un artiste suisse surtout connu pour ses images à l’aérographe d’humains et de machines connectés dans des relations biomécaniques froides. Giger a ensuite abandonné l’aérographe pour les pastels, les marqueurs et l’encre. Il faisait partie de l’équipe d’effets spéciaux qui a remporté un Oscar pour la conception visuelle du film d’horreur de science-fiction de 1979 de Ridley Scott Alien. Son travail est exposé en permanence au musée H.R. Giger de Gruyères. Son style a été adapté à de nombreuses formes de médias, y compris les pochettes d’albums de disques, les meubles et les tatouages.

Nommé en l’honneur de l’artiste extraterrestre, le musée H.R. Giger en Suisse ravira les fans de science-fiction et d’horreur.

*****

Cultură și cinema: Hans Ruedi Giger, acest creator elvețian de Genius căruia îi datorăm filmele „Alien”

Hans Ruedi Giger, 5 februarie 1940 – 12 mai 2014 a fost un artist elvețian cunoscut mai ales pentru imaginile sale cu aerograf de oameni și mașini conectate în relații biomecanice reci. Giger a abandonat apoi aerograful pentru pasteluri, markere și cerneală. El a făcut parte din echipa de efecte speciale câștigătoare de Oscar pentru proiectarea vizuală a filmului de groază sci-fi Alien din 1979 al lui Ridley Scott. Opera sa este expusă permanent la Muzeul H.R. Giger din Gruyères. Stilul său a fost adaptat multor forme de media, inclusiv coperți de discuri, mobilier și tatuaje.

Numit pentru artistul „Alien”, muzeul H.R. Giger din Elveția va încânta fanii SF-ului horror.

*****

Culture & Cinema : Hans Ruedi Giger this Swiss creator of Genius to whom we owe the « Alien » films

Hans Ruedi Giger, 5 February 1940 – 12 May 2014 was a Swiss artist best known for his airbrushed images of humans and machines connected in cold biomechanical relationships. Giger later abandoned airbrush for pastels, markers and ink. He was part of the special effects team that won an Academy Award for the visual design of Ridley Scott’s 1979 sci-fi horror film Alien. His work is on permanent display at the H.R. Giger Museum in Gruyères. His style has been adapted to many forms of media, including record album covers, furniture and tattoos.

Named for ‘Alien’ artist, H.R. Giger museum in Switzerland will delight sci-fi, horror fans.

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 95 , Vues aujourd'hui : 2 

Et si on coupait les ailes de l’enfer histoire de vivre ?

Et si on coupait les ailes de l’enfer histoire de vivre ?

« La belle verte »

L’histoire débute sur une planète lointaine (la planète verte) habitée par une civilisation évoluée et égalitaire, vivant en parfaite harmonie avec la nature dans des paysages immaculés, et qui pratiquent certaines disciplines comme la télépathie. Lors d’une réunion du conseil planétaire, les habitants font le constat que cela fait 200 ans au moins qu’aucun volontaire ne s’est désigné pour visiter la Terre, au contraire d’autres planètes, qui déchaînent un enthousiasme très largement supérieur. Cherchant à en connaître les raisons, et profitant de l’expérience d’Osam, le dernier à s’y être aventuré, à l’époque napoléonienne, ils font le constat que la Terre abrite encore probablement une civilisation arriérée caractérisée par les inégalités sociales, le racisme, la monnaie, etc., une situation que l’avènement de la révolution industrielle n’a pu que faire empirer. On y apprend ainsi que sur la planète verte il y a eu également une époque industrielle avec des biens de consommation, mais cette époque est désormais tellement lointaine qu’elle ne s’étudie qu’en cours d’archéologie. Les habitants sont d’avis qu’en déconnectant certains Terriens ils pourront aider cette civilisation à progresser plus rapidement.

Attirée par la curiosité, et sachant que sa mère venait de la Terre et qu’un proche y était également allé, Mila décide de la visiter pour peut-être y trouver ses origines. On lui avait en effet toujours caché qu’elle est le fruit des amours secrètes de son père avec une Terrienne et qu’elle avait été ramenée clandestinement sur la planète verte. Équipée d’un programme de déconnexion qu’elle peut activer d’un seul geste de la tête et qui pousse la personne visée à évoluer et à tout le temps dire la vérité, elle est envoyée sur Terre, en plein Paris.

Elle déchante rapidement, voyant les autoroutes urbaines, l’air vicié, les trottoirs jonchés de déjections, la concentration de l’habitat, la mauvaise mine et l’agressivité des habitants. Elle entame une première communication par télépathie avec sa famille, pour donner des nouvelles. Allergique à la nourriture industrielle qu’elle parvient à se procurer, elle est contrainte de chercher le contact avec un nouveau-né, solution alternative pour se recharger.

Ayant réussi à pénétrer par effraction dans une maternité pendant la nuit, elle serre dans ses bras un nouveau-né. Au matin, elle est surprise par Macha, l’infirmière de garde, qui lui apprend que le bébé a été abandonné par sa mère, une Bosniaque violée par des Serbes, quand survient Max, le chef de service de l’hôpital, qui menace de la livrer à la police. Elle déconnecte Max, qui adopte dès ce moment un comportement entièrement différent, spontané et empreint de bonté. Mila lui demande de l’aider. Max installe Mila chez lui. Malgré la résistance de ses enfants, il décide de se débarrasser de la télévision et du walkman, afin de privilégier le dialogue à la maison. Son changement subit de comportement et les discussions avec Mila sur la futilité de certains comportements des Terriens amènent Florence, l’épouse de Max, à s’interroger profondément sur le sens de leur existence et à décider de s’éloigner de lui pendant quelque temps.

Revenue se recharger à la maternité, Mila trouve Macha en pleurs, qui lui apprend que la DDASS viendra prendre le bébé au matin, étant donné que la mère demeure introuvable. Inquiètes pour l’avenir du bébé, elles décident de le ramener chez Macha, qui vit avec sa sœur Sonia. Les inspecteurs de la DDASS décident de mener l’enquête et suspectent très rapidement Macha. Pour s’en débarrasser, Mila les déconnecte aussi, mais ce n’est que partie remise car elles seront dans le collimateur de la police pour cet enlèvement. Elles décident alors de se cacher chez Max.

Au cours d’une conversation télépathique avec leur mère, les deux plus grands fils de Mila, Mesaje et Mesaul, ont vu l’image de Macha et Sonia et en sont tombés immédiatement amoureux. Ils sollicitent l’aide discrète d’Osam pour être envoyés sur Terre. Ils atterrissent toutefois dans le désert australien, qui ne correspond pas à la description de Paris que le leur en avait faite Mila, et sympathisent immédiatement avec une tribu aborigène, avec laquelle ils se découvrent de nombreux points communs : le respect de la nature, la médecine naturelle ou encore les dons de télépathie. Ils trouvent néanmoins le moyen, grâce à leur programme de déconnexion sourire, d’obtenir des billets d’avion et de passer les contrôles de sécurité pour se rendre en avion jusqu’à Paris et retrouver leur mère, ainsi que Max, Macha et Sonia.

Mesaje et Mesaul décrivent le mode de vie quotidien de leur planète. Plus assidus au cours d’archéologie que leur mère, ils racontent également comment, à une époque lointaine, leur ère industrielle a débouché sur de grands procès, où « tous les gens qui fabriquaient des produits nocifs pour la santé des humains, des animaux et des plantes ont été jugés coupables de génocide et de crime contre la planète » : l’industrie agro-alimentaire et chimique, les fabricants d’armes, de tabac et d’alcool, les industries pharmaceutiques et nucléaires, les constructeurs d’automobiles, etc. Et peu après, un boycott généralisé de la population contre « tout ce qui était mauvais pour la vie » a entraîné la fin de la société de consommation.

Pendant ce temps, Mila utilise ses pouvoirs de télépathie et son programme de déconnexion pour faire œuvre utile : elle déconnecte un homme politique et le journaliste qui l’interviewe à la télévision, qui se mettent aussitôt à élaborer en direct et sur antenne un programme d’embauche massive de « mangeurs de crottes », pourvu que ça diminue le chômage sans remettre en cause les privilèges des nantis. Aussi, ayant déconnecté par erreur des musiciens d’un orchestre classique à l’aéroport, dans sa tentative de neutraliser le policier qui s’apprêtait à arrêter ses fils, ceux-ci livrent le soir-même à l’opéra Bastille un concert déchaîné mélangeant les styles. Enfin, au Parc des Princes, elle déconnecte l’ensemble des joueurs d’un match de football ainsi que les arbitres, qui entament alors un ballet dansant, dans l’incompréhension la plus totale du public du stade.

Florence, l’épouse de Max, a mis à profit sa séparation pour s’offrir un nouveau regard sur la vie. On la voit ainsi s’émerveiller des créations de la nature. Elle rentre à la maison retrouver Max.

Recherchées par la police et menacées d’une arrestation, Macha et Sonia acceptent de suivre les deux garçons sur la planète verte. En compagnie de Mila, elles font leurs adieux à Max et Florence et s’embarquent avec le bébé pour le retour. Elles sont immédiatement adoptées par les habitants et initiées à la vie sur place.

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 126 

Culture & Cinéma : « Puisque tu pars » / « Din moment ce vrei să pleci » / « Since you want to leave »

Culture & Cinéma

« Puisque tu pars »

« Din moment ce vrei să pleci »

« Since you want to leave »

 

Jean-jacques Goldman

Puisque tu pars est une chanson de Jean-Jacques Goldman du album Entre gris clair et gris foncé, sortie en 45 tours en juillet 1988. Elle s’est classée n°3 en France.

Selon Goldman, la chanson traite « le départ, la séparation, et tout ce que cela implique ». Il dit : « L’idée m’est venue à la fin de mes concerts, quand les gens chantaient Ce n’est qu’un au revoir… […] Donc j’ai pensé à écrire une chanson sur le départ, mais pour montrer que le départ n’est pas nécessairement triste, mais qu’il y avait aussi des côtés positifs sur le départ et la séparation ».

La chanson, qui montre une « certaine maturité » dans l’écriture, a une « expressivité émotionnelle qui dépeint le dilemme d’un amour qui ne veut pas être possessif ».

____________________

Din moment ce vrei să pleci este o melodie de Jean-Jacques Goldman de pe albumul Entre gris clair et gris brûlée, lansată la 45 rpm în iulie 1988. A fost clasată pe locul 3 în Franța.

Potrivit lui Goldman, piesa este despre „plecarea, separarea și tot ce presupune”. El a spus: „Ideea mi-a venit la sfârșitul concertelor mele, când lumea cânta Este doar la revedere … […] Așa că m-am gândit să scriu o piesă la plecare, dar să arăt că plecarea nu este neapărat trist, dar că au existat și părți pozitive ale plecării și separării ”

Cântecul, care arată o „anumită maturitate” în scriere, are o „expresivitate emoțională care descrie dilema unei iubiri care nu vrea să fie posesivă”.

____________________

Since you want to leave is a song by Jean-Jacques Goldman from the album Entre gris clair et gris brûlée, released in 45 rpm in July 1988. It was ranked n ° 3 in France.

According to Goldman, the song is about « the departure, the separation, and all that that entails. » He said: « The idea came to me at the end of my concerts, when people were singing It’s only goodbye … […] So I thought about writing a song on the departure, but to show that the departure is not necessarily sad, but that there were also positive sides to the departure and the separation ”.

According to Goldman, the song is about « the departure, the separation, and all that that entails. » He said: « The idea came to me at the end of my concerts, when people were singing It’s only goodbye … […] So I thought about writing a song on the departure, but to show that the departure is not necessarily sad, but that there were also positive sides to the departure and the separation ”.

  • Du même auteur  :
  • De la același autor :
  • From the same author :

Eurovision Song Contest 1988 – Winner – Switzerland – Céline Dion – Ne Partez Pas Sans Moi

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 109 

Culture et cinéma : David Balfour / Cultură și cinema: David Balfour / Culture and cinema: David Balfour

Culture et cinéma :

Les aventures de David Balfour

*****

Cultură și cinema:

Aventurile lui David Balfour

*****

Culture and cinema:

The Adventures of David Balfour

Vladimir Cosma (né le 13 avril 1940) est un compositeur, chef d’orchestre et violoniste franco-roumain.

Il est né dans une famille de musiciens. Son père, Teodor Cosma, était pianiste et chef d’orchestre, sa mère écrivain-compositeur, son oncle, Edgar Cosma, compositeur et chef d’orchestre, et une de ses grands-mères, pianiste, élève du célèbre Ferruccio Busoni.

____________________

Vladimir Cosma (n. 13 aprilie 1940) este un compozitor, dirijor și violonist franco-român.

S-a născut într-o familie de muzicieni. Tatăl său, Teodor Cosma, a fost pianist și dirijor, mama sa scriitor-compozitor, unchiul său, Edgar Cosma, compozitor și dirijor, și una dintre bunicile sale, pianist, elev al renumitului Ferruccio Busoni.

____________________

Vladimir Cosma (born 13 April 1940) is a French-Romanian composer, conductor and violinist.

He was born into a family of musicians. His father, Teodor Cosma, was a pianist and conductor, his mother a writer-composer, his uncle, Edgar Cosma, composer and conductor, and one of his grandmothers, pianist, a student of the renowned Ferruccio Busoni.

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 175 

Le soleil dans le ruisseau / Soarele în pârâu / The sun in the stream

Le soleil dans le ruisseau

*****

Soarele în pârâu

*****

The sun in the stream

Enya (/ɛnʲə/), née Eithne Patricia Ní Bhraonáin (/ɛnʲə pˠat̪ˠrʲəciə nʲiː vɾˠiːn̪ˠaːn/ — parfois rencontré sous la forme anglicisée Enya Brennan) le  à Gaoth Dobhair (Irlande), est une chanteuse, compositrice et musicienne irlandaise. Elle est l’une des artistes irlandaises ayant vendu le plus de disques au monde. « Enya » est une approximation phonétique de la prononciation de « Eithne » en gaélique irlandais.

____________________

Enya este un cântăreț, compozitor și muzician irlandez. Este una dintre artiștii irlandezi care a vândut cele mai multe discuri din lume. „Enya” este o aproximare fonetică a pronunției „Eithne” în gaelica irlandeză.

____________________

Enya is an Irish singer, songwriter and musician. She is one of the Irish artists who have sold the most records in the world. « Enya » is a phonetic approximation of the pronunciation of « Eithne » in Irish Gaelic.

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 125 

Culture et Cinéma : Patrick Cowley, entre la disco et la New wave / Cultură și cinema: Patrick Cowley, între discotecă și New wave / Culture and Cinema: Patrick Cowley, between disco and New wave

Culture et Cinéma : Patrick Cowley, entre la disco et la New wave

*****

Cultură și cinema: Patrick Cowley, între discotecă și New wave

*****

Culture and Cinema: Patrick Cowley, between disco and New wave

Vibrant homage

În omagiu

In tribute

N’ayons ni peur des mots, ni peur des notes …

Să nu ne fie frică nici de cuvinte, nici de note …

Let us be neither afraid of words, nor of notes …

Patrick Cowley (1950-1982) fait partie de ces pionniers sans veine dont l’histoire officielle de la musique électronique rechigne encore à reconnaître l’apport. Sans doute parce que le domaine musical dans lequel il avait choisi d’innover – le disco électronique – ambitionnait en premier lieu d’être validé dans le milieu très spécifique des clubs gays californiens du début des années 80. Sûrement qu’il est décédé beaucoup trop tôt, du sida, à une époque où on l’appelait encore «peste gay», pour perpétuer sa carrière et ses inventions.

____________________

Patrick Cowley (1950-1982) este unul dintre acei pionieri pionieri a căror istorie oficială a muzicii electronice este încă reticentă să recunoască contribuția. Fără îndoială, pentru că domeniul muzical în care alesese să inoveze – discoteca electronică – aspira inițial să fie validat în mediul foarte specific al cluburilor gay din California la începutul anilor 80. prea devreme, de la SIDA, într-un moment în care era încă numit „ciuma gay”, pentru a-și perpetua cariera și invențiile.

____________________

Patrick Cowley (1950-1982) was one of those pioneers without luck, whose official history of electronic music is still reluctant to recognize its contribution. Probably because the musical field in which he had chosen to innovate – electronic disco – first sought to be validated in the very specific milieu of Californian gay clubs in the early 80s. Surely he died a lot too early, from AIDS, at a time when it was still called « gay plague », to perpetuate his career and his inventions.

La roue tourne et la musique avec elle…

Roata se rotește și muzica cu ea …

The wheel turns and the music with it …

  • Avec l’aimable autorisation des disques Megatone Records.
  • Mulțumesc etichetei Megatrone pentru permisiunea lor.
  • Many thanks to Megatrone Records for the kind permission

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 189 , Vues aujourd'hui : 2 

Culture & Cinema : « Grease « 

Culture & Cinema : « Grease « 

Grease est une comédie musicale romantique américaine de 1978 basée sur la comédie musicale du même nom de 1971 de Jim Jacobs et Warren Casey. Écrit par Bronte Woodard et réalisé par Randal Kleiser lors de ses débuts au cinéma, le film dépeint la vie du graisseur Danny Zuko et de l’étudiant australien transféré Sandy Olsson qui développent une attirance l’un pour l’autre. Le film met en vedette John Travolta dans le rôle de Danny, Olivia Newton-John dans le rôle de Sandy et Stockard Channing dans le rôle de Betty Rizzo, le leader des Pink Ladies.

____________________

Grease este o comedie romantică americană din 1978 bazată pe musicalul cu același nume din 1971 de Jim Jacobs și Warren Casey. Scris de Bronte Woodard și regizat de Randal Kleiser în debutul său în lung metraj, filmul prezintă viața petrolierului Danny Zuko și a studentului australian de transfer Sandy Olsson, care își dezvoltă atracția unul față de celălalt. Filmul îi are în rolurile principale pe John Travolta în rolul lui Danny, Olivia Newton-John în rolul lui Sandy și Stockard Channing în rolul lui Betty Rizzo, liderul Pink Ladies.

____________________

Grease is a 1978 American musical romantic comedy film based on the 1971 musical of the same name by Jim Jacobs and Warren Casey. Written by Bronte Woodard and directed by Randal Kleiser in his theatrical feature film debut, the film depicts the lives of greaser Danny Zuko and Australian transfer student Sandy Olsson who develop an attraction for each other. The film stars John Travolta as Danny, Olivia Newton-John as Sandy, and Stockard Channing as Betty Rizzo, the leader of the Pink Ladies.

 

Stéphane Guibert

Rares Mihai Florescu

 Finalscape / VK MondiAspora

Total des vues : 173 , Vues aujourd'hui : 2