Un ancien militaire s’emporte et laisse exploser sa colère: «On est dans un pays de dictature»

Spread the love

Un ancien militaire s’emporte et laisse exploser sa colère: «On est dans un pays de dictature»

Antonio, un ex-militaire, était l’invité de l’émission «TPMP» ce lundi 5 avril 2021 avec la chaine C8.

«À son âge, je serais traumatisé»

Antonio: «On va prendre les choses très simples. Pour connaître le futur, il faut regarder le passé. Si je vous avais dit, il y a dix ans de cela, un jour, vous ne pourrez pas aller au restaurant, un jour, vous ne pourrez pas sortir à l’heure que vous souhaitez, c’est pour cela que l’on vous interdit d’aller à la plage, trois personnes espacées de cinq mètres de distance, effectivement armés jusqu’aux dents. Mais la seule chose que vous avez oublié, monsieur, en tant qu’être humain, est-ce que vous avez des enfants, oui ou non ? Moi, je suis à la place du petit garçon qui est par terre, d’accord ? Et bien, moi, à son âge, je serais traumatisé.» Nicolas Pernikoff: «Bien sûr, j’ai des enfants et j’ai des valeurs.»

«On a des moutons en France qui laissent faire ce genre de choses»

Antonio: «On a des moutons en France qui laissent faire ce genre de choses. Personnellement, moi, je suis horripilé de voir ce genre d’images, surtout pour le gamin qui me fait penser à mon fils. Sincèrement, vous êtes tous là en train de vous plaindre et ci et ça. Mais sincèrement, qu’est-ce qu’il se passe ? On ne peut plus sortir. On ne peut plus bouffer ce que’on veut. Bientôt, on va aller aux chiottes, on aura une caméra dans le cul. Je suis désolé d’être vulgaire. Là, aujourd’hui, ce que l’on voit, c’est que ce gouvernement a mis en place une dictature, qu’on le veuille ou non. Et le pire, c’est que c’est vous-mêmes qui faites vos papiers et vous vous autorisez vous-mêmes à sortir. Quand tu es avec ton papa sur la plage, que tu vas passer un bon moment et que tu vois ton papa qui se fait contrôler par une vingtaine de flics armés jusqu’aux dents, c’est un pays de dictature, point barre. C’est tout. Il n’y a pas à tergiverser.»

«Où il est le désordre ? Je suis en train de manger avec mes gamins»

Benjamin Castaldi: «Ce sont des policiers. Les policiers, leur métier, c’est de faire respecter l’ordre.» Antonio: «Où il est le désordre ? Je suis en train de manger avec mes gamins, mais ça ne va pas ou quoi ? Regarde les armes de guerre. J’avais parlé il y a un mois et demi chez vous du passeport. Vous vous rappelez ? Tout le monde : non, non, non, non, non. Aujourd’hui, le passeport, il a été voté pour l’Europe et ça arrive en France. On te l’impose. Je suis un complotiste ? Non, pas du tout. Il faut regarder le passé comme je le dis, pour voir le futur. Tout ce qu’il se passe aujourd’hui, on l’a déjà vécu.»

«Il sont arrivés à plusieurs avec leurs armes de poing»

Mais alors que la consommation d’alcool est interdite et les déplacements limités, de nombreux Français ont été verbalisés. C’est par exemple la mauvaise expérience que raconte ces habitants de l’Hérault qui ont dû payer des amendes d’un total de 405 euros pour avoir bu du rosé en famille sur la plage, comme ils le racontent au Midi Libre.  » C’était notre dernier moment pour se retrouver avant de se confiner. Ce moment a été gâché.  » Mais au delà de la fermeté de ces mesures, ce père de famille reproche également la forme très violente de cette répression.  » Il sont arrivés à plusieurs avec leurs armes de poing. Il y a des enfants avec nous. Vous imaginez l’image pour eux ?  » En effet, sur des images publiées sur Twitter, il est possible de voir que certains gendarmes sont équipés d’équipements militaires tels que des fusils d’assaut et des gilets pare-balles. Une répression qui a choqué de nombreux Français ce week end.

«C’est un pays de dictature, point barre…»

Antonio: «C’est un pays de dictature, quand on voit le gamin qui fait… Quand je vois un gamin qui a l’âge de mon fils, moi, je pense qu’à son âge, je vois autant de gens autour de mon papa et de ma maman qui sont tranquillement sur un pique-nique, franchement, je flippe et ça traumatise. Vous pouvez me dire ce que vous voulez, depuis que ce gouvernement est là, c’est un pays de dictature, point barre.»

G.S / FINALSCAPE

Total des vues : 246 , Vues aujourd'hui : 2 

Facebook Comments Box

Laisser un commentaire