Nous allons vers un gel et une confiscation de vos avoirs bancaires, réveillez-vous !

Spread the love

L’été se passe et tout va bien. Les gens sont en vacances, on se bronze sur les plages et on pense à la soirée que l’on va passer entre amis.

Pendant ce temps-là, tapis dans les couloirs obscures de Bruxelles, voilà t’y pas que l’on est en train de mettre en place une petite surprise qui risque de mal passer lorsqu’elle vous sera servie comme sur un plateau, en effet :

Pour la petite histoire, sachez qu’une des plus grande banques espagnole (Banco Popular) a été mise en liquidation suite à un Bank Run, que 3 de ses consœurs italiennes ont subi le même sort et que 110 autres d’entre elles sont en train de suivre le même chemin. Montant de la perte estimé à 23 milliards d’Euros, soit 1.4% du P.I.B italien

Pour commencer, la crise bancaire en Europe n’a jamais été réglée, ce ne sont que des patchs qui ont été appliqués, qu’elle empire de jour en jour et pour l’heure, tout ce beau monde à Bruxelles est en train de discuter du blocage des comptes bancaire, les vôtres !

>>>Olivier Delamarche Les éconoclastes<<<

Pourquoi un blocage ?

Tout simplement afin d’éviter un Bank Run qui se généraliserait à l’Europe toute entière.

Il ne faut pas croire que parce que cela est en train de se passer en Italie, cela ne se passera pas dans le reste de l’Europe pour la simple et bonne raison que si l’on veut que cela soit efficace, il faut bien sûr bloquer tous les pays et toutes les banques en même temps car si un pays avait le malheur de ne pas suivre le mouvement, il y aurait une procession interminable devant les guichets et les bancomats de ses banques et cela impliquerait évidemment des conséquences désastreuses pour elles et pour l’économie.

Le gel des comptes courants concernera n’importe quel compte à partir du premier Euro.

La fameuse garantie qui assurait que les comptes en dessous de 100’000 Euros seraient épargnés ne peut pas tenir (Le fond de résolution unique) . Ce fond  espère obtenir 50 à 60 milliards d’Euros en cas de sauvetage d’une banque. Cette somme est dérisoire. Lorsque la bulle des subprimes a éclaté aux Etats-Unis en 2008, ce sont des centaines de milliards de dollars qu’il a fallu mobiliser en quelques heures pour renflouer les banques. Autant dire que cette fameuse garantie des dépôts jusqu’à 100’000 Euros est une utopie complète, elle pourrait jouer si une seule banque isolément se trouve en difficulté et si elle n’est pas trop grosse, mais si plusieurs banques mordent la poussière en même temps comme c’est le cas en Italie en ce moment, votre argent disparaitra avec elle.

Si vous rajoutez à cela cette loi votée le 23 juillet 2015 autorisant les banques à se servir de l’argent de vos comptes en cas de difficultés, le jour ou ces messieurs dames de Bruxelles auront décidé d’appuyer sur le bouton, la plus part d’entre vous se retrouveront comme la « cigale ayant chanté tout l’été ».

Accepterez-vous sans fin que les riches deviennent toujours plus riches et les pauvres plus pauvres, que notre démocratie soit mise à mal par cet argent qui prend tous les pouvoirs et toutes les richesses du pays au profit des seuls actionnaires des grandes multinationales ?

La colère des sociologues Monique & Michel Pinçon-Charlot est plus vive que jamais : l’argent est devenu une arme de destruction massive. Il est temps d’agir !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Une réflexion sur “Nous allons vers un gel et une confiscation de vos avoirs bancaires, réveillez-vous !

  1. […] Gel préventif des avoirs bancaires afin d’éviter les Bank Run et séquestration de votre arg… […]

Laisser un commentaire