Accident de Millas : les barrières du passage à niveau étaient levées, selon la conductrice du bus

Spread the love

Les barrières du passage à niveau où une collision entre un train et un autocar scolaire a tué cinq adolescents à Millas (Pyrénées-Orientales) étaient « levées », selon les déclarations de la conductrice du véhicule aux enquêteurs, a annoncé samedi 16 décembre le procureur de la République, Xavier Tarabeux.

Il a cependant précisé à l’Agence France-Presse (AFP) que « le bloc d’articulation [de la barrière] endommagé dans l’accident était en position fermée ». Toutefois, a-t-il dit, l’enquête doit montrer si cette position fermée est « la résultante de l’accident » ou si la barrière avait normalement fonctionné. M. Tarabeux a par ailleurs précisé que les enquêteurs allaient « essayer de redéfinir le champ de vision de la conductrice à sa hauteur par un drone ».

Un cas de passage à niveau dysfonctionnant c’est produit aux Etats-Unis le 6 septembre 2017 heureusement sans accident. La vidéo est éloquente et c’est, si les dires de la conductrice du car Français sont juste, ce qui a du se passer lors de l’accident à Millas.

Sincères condoléances aux familles des victimes.

Stéphane Guibert

Une réflexion sur “Accident de Millas : les barrières du passage à niveau étaient levées, selon la conductrice du bus

  1. […] a encore tous en mémoire ce tragique accident à Millas (Pyrénées-Orientales) qui devait coûter la vie à 5 […]

Laisser un commentaire