Santé publique : Les 7 péchés capitaux de Monsanto

Les 7 péchés capitaux de Monsanto

    • Le glyphosate : C’est l’une des  molécules contenues dans le « Roundop » qui est le désherbant ayant fait connaitre Monsanto et c’est également le désherbant le plus vendu dans le monde. Le problème et selon l’OMS, le glyphosate est la cause de nombreux cancers alors qu’au contraire, certaines instances de l’Union européenne déclarent que ce désherbant est totalement inoffensif pour la santé humaine et cette décision a été prise au moment ou il était question de l’interdire au sein de l’UE. Mais là où le bât blesse, c’est que les rapports de la commission européenne étaient des copiés-collés de ceux publiés par la firme Monsanto. Cela sent à plein nez le conflit d’intérêts !
    • L’Agent Orange : Monsanto qui a été fondée en 1901 était à cette époque une firme développant des produits chimiques et c’est durant la guerre du Vietnam il y a plus de 60 ans qu’elle a collaboré avec le ministère de la défense américain sur l’élaboration d’un cocktail d’herbicides connus sous le nom d’herbicides « Arc En Ciel » et bien que le nom soit au demeurant sympathique, ces produits servaient ni plus ni moins à brûler purement et simplement toute la végétation obligeant ainsi l’armée vietnamienne à se mettre à découvert. Parmi ces herbicides, le fameux « Agent Orange » dont le composant principal qui est la Dioxine est la cause d’un certain nombre de cancers et qui à haute dose peut s’avérer mortel. Des années après, ce produit continue à faire des ravages parmi la population au Vietnam ; cela se traduit par des malformations à la naissance et des mutations qui ce sont désormais inscrites dans le patrimoine génétique de certaines mères. (Voir la vidéo en fin d’article).
    • Le DDT : Molécule développée par Monsanto en 1944 afin de luter contre le Paludisme, maladie transmise par les moustiques. (La personne ayant permis la mise au point de cette molécule a obtenu le prix Nobel de la médecine en 1948). C’est dans le milieu des années 50 que ce produit a été soupçonné d’être dangereux et c’est en 1972 qu’il a été interdit. Durant cet intervalle, c’est à grands renforts de publicités médiatiques et politiques que ce produit a été plébiscité. Hors, il s’avère que le DDT est un perturbateur endocrinien, c’est un cancérogène probable d’après l’OMS et une exposition répétée peut conduire à des  cas de stérilité ou de malformations chez les nouveaux nés. Bien que ce produit ait été interdit en 1972, il est toujours utilisé en Inde où il est sensé combattre la Malaria et bien que plus de 4’000 tonnes soient expulsées dans la nature chaque année, cela reste totalement inefficace. Des dessous-de-table ont du passer par là).
    • L’Aspartame : Découvert en 1965 et mis sur le marché en 1974, l’Aspartame est notamment utilisé pour remplacer le sucre. Tous les produits « light » remplacent leur dose de sucre par l’équivalent en Aspartame. Malheureusement de très sérieuses études démontrent que ce produit est cancérogène, et cerise sur le gâteau, il favorise le diabète.
    • Les OGM : 90% des OGM produites le sont par Monsanto et on sait très bien que le but de cette firme n’est pas de produire des céréales pour nourrie la planète ; son but est de produire des bénéfices, toujours plus de bénéfices. Les OGM de Monsanto n’ont pas un meilleur rendement que les semences naturelles. Le maïs de Monsanto n’est pas génétiquement modifié pour produire plus de maïs, il est modifié afin de résister à toute une panoplie d’herbicides produits par cette même firme.
    • Semences TERMINATOR : Technologie utilisée afin de rendre les semences stériles. Dans les graines, les noyaux ou les pépins, la nature fait en sorte qu’une fois retournés à la terre, le cycle de la vie les fasse repousser ce qui assure ainsi une continuité dans la chaîne alimentaire pour nous les hommes. Monsanto a réussi le tour de force de vendre des graines qui font pousser des plantes mais dont les fruits sont stériles (qui ne repoussent pas). De cette manière, les agriculteurs qui cultivent leurs champs avec les semences Monsanto ne peuvent pas utiliser les fruits de leurs récoltes et sont donc obligés de faire appel à la firme si ils veulent continuer de travailler l’année suivante.
    • Fusion avec Bayer : Cela c’est produit en 2016. Bayer est une compagnie pharmaceutique allemande et Monsanto le plus gros producteur d’herbicides, pesticides et OGM au monde. La magie dans cette fusion consiste à faire en sorte que les produits fabriqués par Monsanto nous rendent malades et polluent l’environnement sur plusieurs générations alors que Bayer nous soigne (ou pas).  A elles seules ces deux boîtes qui ont fusionné ont formé une entité monstrueuse qui contrôle désormais toute notre chaîne alimentaire ainsi que la manière de nous soigner.

Ce qui est intéressant de savoir et qui n’est pas négligeable, c’est qu’il existe une banque internationale des semences sur l’île de Spitzberg en Norvège, que cette banque devrait permettre à l’agriculture mondiale de redémarrer en cas de catastrophe majeure et que parmi les donateurs, on retrouve des multinationales semencières telles que : Dupont / Pioneer et Syngenta  nous retrouvons également la fondation Bill-et-Melinda-Gates  et pour terminer, la fondation Rockfeller.

Ces multinationales y compris Monsanto font partie de ces entreprises qui ont créé la monoculture ainsi que leur monopole et lorsque l’on sait ce que cela donne aujourd’hui dans le monde de la paysannerie : Ce sont chaque jour des centaines de paysans qui, ne pouvant supporter les pressions qu’exercent ces géants de l’agroalimentaire sur eux, se donnent la mort et c’est sans parler de la dégradation des produits que nous mangeons.

Pour l’agent orange évoqué en début d’article, je relaye ici l’extrait d’un article que j’avais déjà publié sur ces pages :

Au Vietnam, 40 Après, l’agent Orange de Monsanto continue à faire d’horribles ravages !

40 ans après la guerre du Vietnam, l’herbicide de Monsanto « Agent Orange » qui était utilisé et largué par des avions (Chemtrails) afin de détruire la végétation servant de refuge aux ennemis américains continue à faire des ravages sur la population.

le fabricant de ce produit Monsanto continue à réfuter sa part de responsabilité sur les méfaits de ce poison hautement toxique sur tout l’écho système et la population locale. Pourtant cela ne l’empêche pas de persister et signer car son tristement célèbre herbicide Roundup contient cette fameuse substance incriminée au Vietnam par la communauté scientifique, la dioxine. 

Les mutations génétique se poursuivent génération après génération en se transmettant de la mère aux nourrissons.

Le Docteur Phuong vient en aide à ses enfants. Une vidéo de « Channel 4 Unreported World »

Attention à la dureté de certaines images !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Alimentation : Dans ses frites, McDonald’s ajoute du silicone.

Du silicone dans les frites de McDonald’s ? Voilà qui ressemble étrangement à l’une de ces nombreuses légendes urbaines dont l’enseigne est victime depuis des années. Vous savez, comme cette rumeur qui prétend que ses hamburgers contiendraient des pastilles anti-vomitives. Sauf que, cette fois, il ne s’agit pas d’un fake, mais de la réalité. Une information édifiante qui ouvre un peu plus grand encore nos yeux de consommateurs éclairés.

Pour une enquête intitulée La pomme de terre dans tous ses états, France 5 s’est intéressée de très près aux french fries du fast-food américain. Et ce que les journalistes nous confirment est à peine croyable : oui, McDonald’s met bel et bien du silicone dans l’huile servant à cuire ses frites, le même que l’on trouve dans les joints de salle de bain…

Officiellement, ce drôle de choix culinaire (tout à fait légal et considéré comme non nocif) est justifié pour des raisons de sécurité à l’égard des employés de la marque, le silicone limitant les projections d’huile. Mais, officieusement, il répondrait surtout à des considérations économiques, le silicone allongeant la durée de vie de l’huile…

Explications dans cet extrait de La pomme de terre dans tous ses états. Regardez, on a du mal à y croire tellement c’est gros et, pourtant…

Alors, pour être tout à fait juste, vu que l’usage du E 900 (huile de silicone) est autorisé, on suppose que McDonald’s n’est pas la seule entreprise de restauration à en profiter… Mais ce détail n’est pas vraiment de nature à nous rassurer.

On croit manger des pommes de terre… et on avale du silicone ! Puisqu’un consommateur éclairé en vaut deux, merci France 5 et vive les frites maison !

Tout savoir sur la pomme de terre de sa production à sa consommation et vous n’êtes pas au bout de vos surprises, bonne et mauvaises.

Le reportage complet sur Youtube

Le reportage complet sur VK

Santé publique & Rappel : Des médecins avouent diagnostiquer intentionnellement des cancers pour faire plus de profits

Un scandale bien étouffé est la fraude médicale quand aux déclarations de cas de cancers par certains médecins qui touchent des subventions pour chaque patient déclaré.

Ubuesque?

Pourtant, cela confirme les propos du Dr Delépine dans sa conférence ainsi que ses livres.
L’article nous explique entre autres faits que si 90% des cancers de la prostate sont traités, seuls 3% de ces cancers sont mortels, ce qui implique que 97% de ces cancers ne s’étendent pas, les patients décédant généralement d’autre chose.

Nous pouvons également apprendre au sujet de la chimiothérapie que « la chimiothérapie stimule la croissance du cancer et les taux de mortalité à long terme. La plupart des patients traités par chimiothérapie meurent ou sont en proie à la maladie dans les 10-15 ans suivant le traitement. Elle détruit leur système immunitaire, augmente la baisse du système neuro-cognitif, perturbe le fonctionnement du système endocrinien ».

Des médecins ont avoué avoir intentionnellement diagnostiqué des cancers simplement pour faire plus de profits

Cela arrive plus souvent que vous ne pouvez l’imaginer, mais plus en plus de médecins sont finalement pris en flagrant délit de dénaturer leur serment et de diagnostiquer frauduleusement un cancer chez des patients en bonne santé pour le traiter avec des produits chimiothérapiques.

Pourquoi les médecins ne mentiraient-ils pas quand l’ensemble de l’industrie du cancer n’est plus qu’un business du début à la fin? Est-il étonnant que les sociétés spécialisées dans le cancer dans le monde ont investi beaucoup plus dans la recherche pour la chimiothérapie et la radiothérapie que dans les techniques de prévention de la maladie? Prévenir la maladie ne permet pas le profit, mais le traitement des maladies si.

Prenez le Dr Farid Fata, un médecin cancérologue de premier plan dans le Michigan, qui a admis en cours il y a un an qu’il a diagnostiqué intentionnellement et illégalement un cancer à des personnes en bonne santé. Fata a également admis leur avoir donné des médicaments chimiothérapiques dans le but de réaliser un profit.

Ses patients ont-ils été choqués? Bien sûr qu’ils l’étaient. Qui aurait jamais soupçonné un médecin de truquer un diagnostic afin de collecter de l’argent. C’est inadmissible. Pourtant, il arrive avec le cancer ainsi que presque toutes les maladies que les médecins générèrent des revenus par le biais des commissions occultes et des commissions sur la base du volume de patients traités avec des produits pharmaceutiques spécifiques. Comme quoi les gens sont utilisés pour « leur côté pratique ».

« Beaucoup de ces médecins sont comme les hommes d’affaires sans scrupules et sans conscience. La seule différence c’est qu’ils ont votre santé et votre confiance dans leurs mains – une combinaison très dangereuse lorsque l’argent est impliqué », a déclaré le Dr Sayed Mohammed, oncologue à la retraite qui admet voir la tendance depuis plus d’une décennie. « C’est mon choix », a déclaré le Dr Fata mardi surpris de devoir se défendre, en énumérant le noms des nombreux médicaments qu’il a prescrit à ses patients au fil des ans. Dans chaque aveu, il prononça ces paroles:

« Je savais que c’était médicalement inutile. »

Le Dr Fata était chargé de l’exécution d’un système de fraude avec Medicare, 35 millions de dollars qui furent facturés au gouvernement pour l’oncologie et l’hématologie avec traitements médicalement nécessaires. Le gouvernement a été abusé suivant les propos du Dr Fata, entre 2009 et aujourd’hui, à travers ses entreprises médicales, y compris Michigan Hématologie Oncologie centres, avec des bureaux à Clarkston, Bloomfield Hills, Lapeer, Sterling Heights, Troy et Oak Park.

Le Dr Fata avait une charge de patients de 1200 personnes et a reçu 62 millions de dollars d’assurance-maladie; il a facturé le tout pour plus de 150 millions de dollars.

Documentaire : Cancer, les remèdes interdits (1/3)

Documentaire: Cancer: the forbidden cures.

Auteur: Massimo Mazzucco

(qui a plus récemment réalisé « 9/11: the new pearl harbor », un excellent documentaire sur le mythe censé effrayer l’humanité pour le 21eme siècle). Sorti en 2010. Pour que les firmes pharmaceutiques, les cliniques, ceux qui font des recherches sur le cancer ou sur le sida ou la chiasse s’enrichissent, ils ont besoin d’une humanité malade, peureuse et docile.

Documentaire : Cancer, les remèdes interdits (2/3)

Documentaire : Cancer, les remèdes interdits (3/3)

Santé publique : Vaccins, déclaration fracassante d’Isabelle Adjani sur France Inter !

Suite aux nombreuses polémiques concernant la campagne sur la mise en place des 11 vaccins obligatoires dès 2018, Isabelle Adjani, actrice française, donne son avis et dénonce l’obligation vaccinale confiant qu’elle ne fait absolument pas confiance aux laboratoires pharmaceutiques et qu’à titre personnel elle n’a jamais fait vacciner ses propres enfants.

Précisons juste que les 11 vaccins commerciaux injectés sous la contrainte et sous la menace, représentent en réalité 27 souches vaccinales pathogènes différentes, soit 76 “vaccins” injectés à des bébés de l’âge de 2 mois jusqu’à 18 mois !

Un crime contre l’immunité… Un crime contre l’humanité ! Compléments au dossier sur les vaccins :

Les trois vaccins jusqu’ici obligatoires à savoir :

Diphtérie, Tétanos et Polio

contiennent de l’aluminium et lorsqu’un nourrisson reçoit ces produits, on lui injecte entre 600 et 650 microgrammes d’aluminium ce qui est une concentration impressionnante si l’on sait que l’eau pour être considérée comme potable ne doit pas en contenir
plus de
100 microgrammes par litre !!!

DEBOUT LES MORTS !!!!!!

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Santé : Quand une avocate s’interroge sur l’aluminium que l’on retire des vaccins des animaux

Quand une avocate, (Maître Jacqueline Bergel) ne comprend pas pourquoi les autorités enlèvent l’aluminium des vaccins destinés aux animaux, mais ne l’enlève pas des vaccins destinés aux humains.

On a créé des millions et des millions de saloperies dans l’unique but de faire plus de pognon (voir même de nous faire crever prématurément… faut que la roue tourne Hein !)

Je doute qu’un jour, on nous dévoile réellement à quel point on nous enfume, que ce soit pour les vaccins, les médicaments, l’hygiène, les cosmétiques, la nourriture etc…

D’un autre côté il y aura toujours les gens qui se plaindront qu’ils sont en mauvaise santé alors qu’ils se jettent sur les médicaments dès le moindre mal de tête, ils se nourrissent de repas minutes, se désaltèrent aux sodas et se mettent chaque jour au contact d’innombrables produits chimiques afin de faire reluire leur maison et laver leur linge.

Aujourd’hui nous avons assez d’informations fiables pour prendre avec confiance le recul nécessaire sur cette société de consommation mensongère et destructrice sans pour autant y mettre en péril son budget.

Santé : Les sodas tuent 184’000 personnes dans le monde chaque année

Sucre, colorants cancérigènes et toute une panoplie d’ingrédients mystères, les sodas sont la cause directe de milliers de morts chaque année à travers le monde.

Mais où le bât blesse c’est que très souvent, les personnes interrogées sur le sujet le savent ou s’en doutent, et une fois de plus le déni l’emporte sur la précaution, ils consomment quand-même, font consommer leurs enfants et très souvent plus que de raison, si tant est que l’on puisse ici parler  de raison.

Le groupe « La vraie démocratie » nous offre une vidéo très instructive sur le sujet.

Stéphane Guibert

Suisse : Cigarettes au cannabis librement vendues dans les grandes surfaces et dans les kiosques

Des cigarettes au cannabis qui coûtent 20 Euros le paquet, c’est en Suisse qu’on les trouve et ces nouveautés font fureur !

C’est grâce à leur ingrédient faible en THC, elles contiennent 20% de cannabidiol, un principe actif du cannabis qui est capable d’atténuer les inflammations, la douleur et l’anxiété.

Pour la première fois, des cigarettes de marijuana sont commercialisées en supermarché et en bureau de tabac.

En faisant abstraction de la nocivité du tabac et des aditifs qu’il contient, cette cigarette serait moins mauvaise que la cigarette conventionnelle voir même bonne pour la santé; certains clients affirment qu’ils la fument parce que cela leur fait du bien physiquement ou mentalement.

Selon ceux qui l’ont essayée, elle ne « défonce » pas en raison de sa faible teneur en THC mais elle contribue au bien être.

Je profite de ce billet pour faire un petit retour historique concernant la prohibition du cannabis et vous verrez l’hypocrisie du monde dans lequel nous vivons :

Que l’hypocrisie cesse !

Le Cannabis diabolisé à l’avenue des industries pétrochimiques, pharmaceutiques, forestières et textiles ne cesse de nous éblouir tant ses vertus thérapeutiques et les possibilités dans tous les domaines de la production de matières premières sont nombreuses.

Pour celles et ceux qui encore attachés aveuglément à un système basé sur la corruption et les mensonges, voici un petit billet qui n’a rien d’une théorie du complot. Les informations citées dans cet article sont tirées de faits historiques et scientifiques dûment établis et prouvés.

Pour Rappel :

Je commence ce billet afin de rétablir pour celles et ceux qui ne le sauraient pas la vérité concernant le cannabis qui est la fleur du chanvre. cette plante miraculeuse et qui peut pousser partout a effectivement été diabolisé puis interdite. Il faut surtout savoir que toute l’économie des États-Unis était basée sur la culture du chanvre et que jusqu’en 1’800 les taxes pouvaient même être payées avec  cette matière première. Cerise sur le gâteau, il était même  illégal de ne pas en faire pousser.

Que c’est-il passé ?

En 1930, les États-Unis ont inventé le mot marijuana en disant qu’il s’agissait d’une drogue dangereuse venant du Mexique.

Qui est derrière cette prohibition ?

Je ne vous surprendrai pas en vous disant que les industries pétrolières, forestières, pharmaceutiques et textiles qui sont à l’origine de cette propagande avaient tout intérêt à voir disparaître cette manne pour ainsi dire gratuite.

Que peut-on obtenir avec le chanvre ?

Pour ainsi dire, tout ! On peut remplacer presque tous les produits provenant de l’industrie pétrolière comme par exemple, le biodiesel; on peut avec la résine fabriquer un  plastique bio dégradable. Pour la petite histoire, un des modèles de voitures d’ Henry Ford de 1941 était construit en résine de chanvre qui est dix fois plus solide que l’acier et roulait au biodiesel de chanvre.

Le papier fabriqué avec du chanvre.

En 1916 le gouvernement américain disait que depuis les années 40 tout le papier serait fabriqué avec du chanvre afin d’endiguer le massacre des forêts. Une étude démontrait que 4’o46 m² de chanvre à la production équivaut à 16’592 m² de forêts. petite anecdote, la constitution américaine a été rédigée sur du papier de chanvre. La fabrication du papier ne demande pas de blanchissement au chlore. ce papier peut être recyclé entre 7 et 8 fois en comparaison au papier issu du bois qui lui ne peut pas être recyclé au delà de 3 fois.

Le chanvre peut être utilisé dans la construction. Une maison faite en chanvre sera 6 fois plus solide qu’une maison construite en béton tout en n’en pesant que la moitié et en étant trois fois plus souple. Imaginez donc des maisons faites en cette matière dans des régions sujettes à des secousses sismiques importantes telles que le Japon par exemple. De plus, le chanvre est auto isolant ce qui implique beaucoup d’économies d’énergie. Il résiste à la pourriture, au fongus et aux insectes, ininflammable il résiste aussi à l’humidité.

Le chanvre est une des plantes ayant le plus de vertus médicinales telles que des fonctions anti psychotiques, anti épileptiques, anti cancer, anti bactérien, anti diabétique, stimulation des os, anti inflammatoires etc… Les bienfaits médicaux ne s’obtiennent pas en le fumant mais en le vaporisant ou en le mangeant.

La culture de chanvre ne demande aucun traitement particulier ce qui bannit tous les intervenants chimiques dont a besoin l’agriculture made in Monsanto. La fleur femelle du chanvre est un insecticide naturel qui tue purement et simplement l’insecte parasite qui s’y aventurerait. La fibre de chanvre permet la fabrication de tout ce qui est issu de l’industrie textile.

Découvrez cette vidéo de Gabriel Luneau humaniste et écologiste convaincu.

>>>Voir l’article issu de cette vidéo<<<

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Santé : Vaccination obligatoire suspecte, un pas vers le totalitarisme ?

Je ne reviendrai jamais assez sur les vaccins car entre autres tromperies et manipulations il s’agit de l’un des cas les plus colossaux de fraude médicale et criminelle  de l’histoire.

  • 2 avril 2017 : (USA) L’industrie démentielle des vaccins veut maintenant faire licencier ceux qui ne seront pas vaccinés.
  • 12 avril 2017 : Un juge a forcé des enfants à se faire vacciner dans un procès choquant au Royaume-Uni.
  • 2 juin 2017 : L’Allemagne va bientôt commencer avec les vaccinations obligatoires et des amandes allant jusqu’à 2’800 dollars pour les contrevenants.
  • 26 mai 2017 : Résurgence de la rougeole : Une loi allemande a été adoptée exigeant des garderies, des crèches et des maternelles de signaler au ministère de la santé les parents qui refusent de se conformer aux recommandations sur la vaccination.
  • 3 juin 2017 : Des parents italiens descendent dans la rue pour protester contre la loi obligatoire.
  • 16 juin 2017 : La France prévoit de rendre obligatoire 11 vaccins pour les enfants.
  • (USA) avril 2017 : « Le CDC »  (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) n’est pas là pour dire la vérité. C’est une organisation de gestion des risques qui effectue des études pour prédisposer l’opinion publique afin qu’elle accepte tous les vaccins que le CDC recommande dans les délais fixés ».

Nous les pédiatres, nous sommes formés à l’idée que le CDC est crédible, c’est pourquoi nous acceptons sans remettre en cause ce que l’on nous dit. C’est ce que j’ai fait en terminant mes études et durant mes premières années d’exercice professionnel.

Tout a changé en 2001 quand le CDC a fait pression pour administrer à tous les nouveaux nés le vaccin contre l’hépatite B, alors que ça n’a aucun sens. Il est scientifiquement aberrant et c’est une vrai folie d’injecter à un bébé tant de toxines avec un vaccin qui ne va même pas le protéger !

Dr. Paul Thomas. Pédiatre et écrivain américain

Beaucoup d’employés du CDC terminent dans cette industrie. Un exemple concret est celui du Dr. Julie Gerberding, directrice du CDC avant d’assumer le poste hautement rémunéré de la présidente de la division Vaccins de Merck. Elle a touché des millions de dollars en actions. Il existe donc bien un conflit d’intérêts entre le CDC et l’industrie des vaccins.

Dr. Brian S Hooker. Professeur universitaire de biologie

La suite dans la vidéo.

A moins que vous soyez déjà atteint  par les toxines se trouvant dans les vaccins et que votre QI. en soit réduit à celui d’un Zombie, vous devez voir cette vidéo, vous monopoliser en masse et agir contre ce qu’ils sont en train de vous faire !

A bonne entendeur.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Vaccins : Fin de l’obligation vaccinale en Belgique ? Une maman exemptée de vaccin par la justice

Après deux ans de lutte acharnée contre la justice Belge, les parents d’un petit garçon qui étaient poursuivis pour défaut de vaccination ont finalement été acquittés. Les parents  souhaitaient être informés des risques encourus au sujet du vaccin contre la poliomyélite, seul vaccin obligatoire en Belgique à ce jour.

Bravo à ce couple de résistants !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Alimentation : Cultures hybrides VS cultures paysannes, dans quel monde vivons-nous et surtout où allons nous ?

Aussi loin que mes souvenirs puissent me porter, je me rappelle d’un petit village en Grèce près de Corfou, nous nous étions arrêté dans une petite auberge isolée  ou le maître des lieux  nous proposa de déguster, accompagné d’un petit vin blanc local le Retsina, une assiette de son cru que la simplicité ne fit qu’aiguiser nos papilles gustatives et dont le paysage d’une magie inestimable fit de ce plat un repas divin.

Une simple assiette de tomates et mozzarella agrémentée d’une huile d’olives limpide et d’un basilic dont le parfum prisonnier d’une  douce brize, virevoltait en stimulant notre appétit gourmand.

Je me souviens de la saveur de ces tomates, de cette chair ferme  d’un rouge écarlate.

De ma vie, jamais je n’ai retrouvé une telle sensation et un tel plaisir à déguster ce fruit qui me semblait venir tout droit de l’Olympe tant il était succulent.

Aujourd’hui nous vivons dans un monde ou l’économie et le profit sont Rois.

Cela a un prix qui se répercute non seulement sur la qualité des aliments que nous mangeons mais malheureusement et c’est là le drame, sur notre santé.

Je vous propose une petite vidéo qui à défaut de vous le rappeler vous démontrera à quel point depuis seulement deux décennies, notre alimentation n’a fait que se dégrader.

La question est de savoir jusqu’ou nous pourrons sacrifier notre bien être et notre santé sans en payer les conséquences.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Et pour rappel, les semences de Pascal Pot, cet horticulteur qui savait enseigner à ses plantes.