Environnement : Des traces radioactives de ruthénium détectées en Suisse et en Europe

Spread the love

La région de Cadenazzo, près de Locarno (TI). [Alessandro Della Bella – Keystone]

De mystérieuses traces de pollution au ruthénium-106 ont été détectées en Suisse et dans plusieurs pays européens ces derniers jours, sans présenter de danger pour la population. Cette substance radioactive proviendrait de Russie.

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a confirmé mardi la présence de traces de ruthénium-106 à Cadenazzo, au Tessin, la semaine passée. Identifiée le 25 septembre, la concentration de cette substance a augmenté jusqu’au 3 octobre avant de décroître.

Ces valeurs confirment celles qui ont été relevées par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) en France, ainsi qu’en Allemagne, en Italie et en Autriche.

Pas de danger

L’OFSP précise que ces concentrations sont restées inférieures aux limites et n’ont pas contaminé les denrées alimentaires.

D’après l’IRSN, qui se fonde sur des données météorologiques, la source de cette pollution radioactive se trouverait en Russie, au sud de l’Oural. Moscou n’a pour sa part fourni aucune information à ce sujet.

L’IRSN exclut la possibilité d’un accident sur un réacteur nucléaire, car d’autres substances radioactives auraient été détectées. Il pourrait s’agir d’un incident lors du traitement de déchets nucléaires.

Source :

Je profite de ce billet pour rebondir sur un sujet déjà abordé sur ce site :

« Nucléaire, la loi du mensonge »

Un reportage d’investigation sur deux accidents faisant partie des accidents les plus graves de l’histoire qui se sont produits à la centrale nucléaire de St Laurent-des-Eaux. L’un c’est produit en 1969 et l’autre en 1980. Ces faits ont été cachés au grand public et les retombées aujourd’hui affectent toujours l’environnement et la santé.

Résumé de la vidéo:

Nous sommes parti à la chasse aux radiations. Dans notre ligne de mire, des traces de contamination radio actives.

La centrale nucléaire de Saint Laurent des eaux fait partie des sites dangereux en France. Le grand public ne le sait pas mais en réalité, dans cette centrale, deux accidents nucléaires majeurs ont eu lieu.

En 1969 et en 1980

Deux événements qui font partie des dix plus graves accidents nucléaires dans le monde. Des accidents passé sous silence par EDF.

Le nucléaire a fait la promesse qu’il était une énergie propre.

Le nucléaire est une industrie qui a la mauvaise habitude de camoufler ses problèmes derrière des questions de vocabulaire.

Pour les déchets radio actifs, Recyclables et recyclés sont des termes à prendre avec précaution.

Omissions ou mensonges, le grand public n’a jamais été informé pleinement des failles du nucléaire…

Regardez ce reportage que j’ai balancé sur des serveurs que la censure n’affectera pas.

P.s. La bande son défaille à certains endroits et je vous prie de bien vouloir m’en excuser mais ce document malgré les défaillances techniques mérite d’être visionné dans son intégralité.

Pour avoir accès à certaines vidéos, il est nécessaire d’avoir un compte sur le réseau social VK (L’inscription est simple et rapide)

>>>Voir l’article initial<<<

Laisser un commentaire