Pour rappel : 2007, le scandale des huiles de moteur dans les huiles végétales !

Spread the love

Déjà publié sur ce site avant son crash volontaire, aviez-vous entendu parler de ce scandale très peut relaté dans les médias Mainstream concernant un lot de quarante mille tonnes d’huile de vidange mélangée à des huiles destinées à la consommation ?

Non ? !

Alors sachez aussi que depuis cette même année, l’union européenne incapable de retirer tous les aliments contaminés déjà mis en vente à rehaussé l’acceptance en matière d’huile frelatée à 10%. Ce qui revient à dire que la vinaigrette que vous avez acheté dans l’hyper du coin peut contenir 10% d’huile de vidange et ce, en toute légalité.

François Asselineau nous en parle lors de l’une de ses nombreuses conférences.

>>> Suivre ce lien <<<

Stéphane Guibert / Finalscape

vk

Confirmation

vk

3 réflexions sur “Pour rappel : 2007, le scandale des huiles de moteur dans les huiles végétales !

  1. […] se souviendra du scandale à peine dévoilé par les médias en 2007 sur un lot d’huile de vidange qui avait été mélangé à des huiles et des vinaigrettes, on se souviendra également des gambas gonflés à la […]

  2. Thierry Theller dit :

    ON NE CONFIE PAS LES CLÉS DE SA MAISON À DES VOYOUS

    Quand, au sens large du terme, des politiciens déciment un Peuple : Ses libertés, Ses droits fondamentaux, Son économie, Son pouvoir d’achat, Sa sécurité, etc., ils doivent savoir – et l’apprendre à leurs dépends-, que dans le même temps ils déciment leurs électeurs.

    Dès lors, comme on ne confie pas les clés de sa maison à des voyous, ni sa santé à un médecin légiste, encore moins aux pompes funèbres, de même on ne confie pas son avenir ni son pays à une idéologie mortifère mise en place par la valetaille euro atlantiste -politiquement corrompue-, au service exclusif de la trahison des peuples.

    Rappel : 2017, est une date clé. Ne la ratons pas en vaines discussions-divisions. Laissons à Macron, Fillon et consort (qu’on sort), ce qui leur appartient de droit, c’est à dire… la Porte ! Le simulacre démocratique a assez duré.

    En 2017, -peut-être pour la dernière fois ?-, chacun d’entre-nous doit prendre le droit de dire, le poing dans les urnes… ça suffit ! Pour de bon !

    Faire preuve d’aveuglement sur les chemins de traverses que l’on nous propose ? Autant jeter les clés de notre propre vie. De notre propre liberté.
    Voir plus loin, plus grand, plus haut, n’est pas encore chose interdite. Ni un crime politique.

    François Asselineau, lui, en plus d’être crédible, reste une option fiable. Une option solide
    En réalité, la dernière issue de secours. Celle de la dernière chance.

    Dans tout autre cas de figure mensonger : il importe alors de sauver sa peau.

    Du coup, pas d’autre alternative possible qu’une abstention massive. Une abstention pleine et entière. Une abstention totale.

    Bilderberg ?… Rothschild ?… Macron ???

    OK. Bon voyage…

Laisser un commentaire