Énergies : Le moteur Stirling un moteur pouvant fonctionner avec n’importe quel carburant

Mis au point par la firme Phillips le moteur Stirling, révolutionnaire, non polluant et très économique dort encore dans les cartons.

Ce moteur qui accepte tous les carburants ne pollue presque pas et sa consommation est inférieure de moitié aux moteurs actuels. Le moteur Stirling est un moteur à air chaud dont le brevet a été déposé par le révérant écossais Robert Stirling en 1816, soit 50 ans avant le moteur à 4 temps et 80 ans avant le moteur Diesel.

Ce moteur fonctionne grâce un système de pompage d’air.

Le moteur Stirling a un rendement de 40% contre un rendement 20% pour les moteurs à 4 temps ou les moteurs Diesel.

Le moteur Stirling ne réclame qu’une source de chaleur et n’importe quel combustible convient mais le carburant le plus omniprésent et surtout gratuit est le soleil bien sûre.

L’étude de ce projet a démarré en 1938 dont l’objectif était de fabriquer des groupes électrogènes pour les radios et les télévisions. Mais en 1950, l’invention du transistor permet de construire des radios fonctionnant sur piles consommation oblige.

Désormais, la firme Philips ne se penche plus que sur des applications telles que les réfrigérateurs ou la pompe à chaleur.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

https://vk.com/video258326750_456239851

Pour rappel : De la neige artificielle à Pékin

C’était en 2009

Les météorologues chinois sont parvenus aujourd’hui à recouvrir Pékin d’un manteau de neige, inhabituel pour la saison, dans le cadre de leurs efforts pour lutter contre une sécheresse persistante.

La neige, inhabituellement précoce, est tombée sur la capitale pendant la moitié de la journée avec des températures qui ne dépassaient pas 2° Celsius et des vents soutenus du nord, a indiqué l’agence Chine nouvelle.

La neige est tombée également dans les provinces de Liaoning et Jilin dans le nord-est ainsi que sur le port de Tianjin (est) qui a connu sa première neige automnale.

« Nous ne manquons pas une occasion de provoquer des précipitations depuis que Pékin souffre d’une sécheresse persistante » a déclaré Zhang Qiang, directeur du Bureau de Pékin pour la modification du climat, cité par Chine nouvelle. Les météorologues chinois provoquent des pluies depuis des années en injectant des substances chimiques dans les nuages.

De la neige artificielle à Pékin pour lutter contre la sécheresse eh bien je pense qu’ils y sont parvenus !

Le 23 juillet 2016, le nord de la Chine dont Pékin ont été frappés par des inondations sans précédent provoquant la mort d’au moins 170 personnes et des millions de déplacés.

Voilà donc un petit pied de nez à ceux qui ne croient pas aux épandages (Chemtrails)

Stéphane Guibert / Finalscape

http://www.finalscape.com/wp-content/uploads/2017/01/5-1.jpg
5
http://www.finalscape.com/wp-content/uploads/2017/01/3-1.jpg
3
http://www.finalscape.com/wp-content/uploads/2017/01/2.jpg
2
http://www.finalscape.com/wp-content/uploads/2017/01/1.jpg
1

Environnement : Les chemtrails dans de la neige qui ne fond pas

Incroyables images.

Polémiques sur polémiques avec les chemtrails, voici à présent la neige qui ne fond pas.

S’agit-il d’un Hoax ?

En tous cas si l’on en croit ces images qui sont d’un réalisme saisissant il est légitime de se demander si l’été sera vert ou s’il demeurera  perpétuellement blanc !

Personnellement je demeure un peut perplexe.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Théorie du complot ? Les chemtrails dénoncés par une chaîne de télévision libre

De plus en plus évoqués sur les réseaux sociaux, les chemtrails intriguent même celles et ceux qui n’y croient pas.

Il est clairement établi aujourd’hui que les chemtrails existent. Pour le secteur de la géo-ingénierie il s’agit d’aluminium dispersé dans l’atmosphère afin de luter contre le réchauffement climatique.

Avant que cela soit établi, les plus sceptiques parlaient de théorie du complot. A ce niveau ce n’est plus le cas.

On parle dès lors de théorie du complot à partir du moment ou des substances chimiques seraient dispersée afin de contrôler la population. Les théoriciens du complot seraient-ils à nouveau sur la bonne piste ?

Stéphane Guibert / Finalscape

Climat : 1999, deux tempêtes dévastent l’Europe pendant les fêtes de fin d’année

Pour rappel :

Cette tempête était le 6ème avis annoncé depuis le début de l’année avec des vents qui devaient atteindre les 110 à 130 km par heure.

Au final, les vents ont atteint des records et les dégâts ont été considérables sur presque toute la France et une partie de l’Europe pour une catastrophe qui est devenue le quatrième sinistre le plus coûteux dans le monde depuis 1970, devant le séisme de Kobé du 17/01/1995 au Japon et après l’Ouragan Andrew du 24/08/1992 aux Etats-unis. Conséquences en France : 45 millions de m3 de chablis (sur un stock global d’environ 2 milliards de m3 ) 88 morts 3,5 millions de foyers privés d’électricité entre 9 et 15 milliards d’euros de dégâts.

Deux tempêtes dévastent l’ouest de l’Europe avec des vents soufflant jusqu’à plus de 170 km par heure dans les terres, du jamais vu depuis au moins 4 siècles !

Date symbolique pour un évènement climatique majeur!

C’est durant le réveillon qui devait nous séparer non seulement d’un siècle mais aussi d’un millénaire que dame nature nous démontra sa toute puissance.

Le changement climatique est désormais emblématique mais cette période de transition entre le 20ème et le 21ème siècle marquent le coup de glas d’ une civilisation trop sûre d’elle.

Nos actes irréfléchis depuis l’avènement de l’ère industrielle il y a de cela plus d’un siècle nous mènent aujourd’hui à des résultats écologiques qui met en évidence notre mépris de la nature et avec l’arrogance qui est la nôtre, en nous croyant supérieurs à la nature dont finalement nous faisons partie, nous épuisons et détruisons sans relâche les bienfaits qu’elle nous apporte.

A force de donner sans retour de notre part, la nature finira par se débarrasser du cancer de la planète que nous sommes par un simple revers de la main et ce jour, sans vouloir être pessimiste, est loin d’être aussi loin qu’on le pense !

Cette « tempête du siècle » comme les météorologues se plaisent à la désigner semble démontrer le point de départ, d’un point de non retour.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

Environnement : Une gigantesque onde d’énergie en provenance d’une source inconnue Frappe la Terre continuellement depuis le 19/12/2016

Une gigantesque onde énergétique affecte la planète toute entière et cela a été détecté par ERREUR par le MIMIC TPW microwave background imagery. L’activité inconnue est toujours d’actualité en ce 20 décembre 2016 à 1h20 du matin (US Standard Central Time).

Ce n’est pas un FAKE, ce n’est pas une erreur, et ce n’est pas un bug – à moins qu’un universitaire a décidé de falsifier ces informations pour certaines raisons.

Ce système ne montre d’habitude que les précipitations et la vapeur d’eau, mais dans certaines instances rares, de puissantes ondes énergétiques peuvent être vues lorsque les vents solaires, cosmiques ou autres phénomènes d’énergies impactent la planète.

Vous avez déjà vu les effets des vents solaires, leur formation et les risques potentiels si jamais un de ces vents solaires venait à frapper notre planète de plein fouet – mais cette « onde » ne provient pas du soleil du tout selon le système d’imagerie MIMIC.

L’énergie englobe TOUTE la planète entière pendant plusieurs heures d’affilée avant de revenir.

La première onde a été détectée le 18 décembre à 15h00 GMT 0 et la Terre est toujours bombardée par cette énergie.

Une vérification des écrans de surveillance des Rayons-X grâce à GOES montre que l’activité solaire est minime, il n’y a pas de tempêtes solaires majeures, la quantité d’électrons dans la ionosphère est « minimal » et donc la source de cet événement est « inconnue ».

Si cet « événement » se poursuit la Terre risque de subir les pires conséquences climatologiques jamais vécues.

Ces micro-ondes convertissent l’énergie DC en « rectenna » naturelle comme cela les ondes sont piégées dans la magnétosphère terrestre – les ondes radios convertissent ensuite l’énergie du DC et elles sont envoyées au coeur de la Terre, dans son noyau.

Un taux très anormal d’énergie touche le noyau de la planète et les conséquences sont INCONNUES à l’heure actuelle. Attendez-vous certainement à plus de tempêtes, de vents, d’orages et une augmentation de l’activité volcanique.

Je ne sais pas comment vous le dire mais c’est la première fois que je découvre de telles infos avec MIMIC. Personne ne sait ce qu’il peut arriver, c’est du jamais vu. Restez en contact avec l’info et les futures mises à jour.

 

Environnement : Alerte à Babylone & le zapping de la pollution

Alerte à Babylone est un film français réalisé par Jean Druon sorti en 2005. Babylone était cette cité assiégée de l’extérieur.

Ce qui menace aujourd’hui la société globale d’effondrement résulte de la mystérieuse contrainte qui s’impose à elle de poursuivre son développement sans limite. Et cette contrainte ne peut être satisfaite que par la restriction toujours plus poussée des libertés humaines.

À travers une série de déplacements et rencontres au sein de la Cité moderne, ce film nous propose un constat actualisé de cette inquiétante perspective. Le développement de la société techno marchande ne se fait pas sans que chaque jour de nouveaux dangers soient identifiés, qui menacent les êtres vivants. Et s’il est devenu courant d’admettre que la prolifération des dispositifs technologiques ne va pas sans risques, il est en revanche toujours difficile de savoir comment prévenir ces risques.

Une des plus importantes difficultés réside sans doute dans le fait que ces dispositifs supportent généralement la croissance économique, fondement du fonctionnement des sociétés occidentales. Ainsi toute alerte qui vise à prévenir un risque sanitaire ou écologique engendre simultanément le risque de freiner cette croissance.

Nombreux sont ceux qui veulent croire que la vitalité des institutions économiques, à travers le travail qu’elles offrent, sont encore le garant de notre prospérité et de notre bien-être.

Alerte à Babylone en examinant une série de problématiques actuelles entend moins recenser les grands dangers qui nous assaillent que d’actualiser le constat depuis longtemps entrevu de l’artificialisation de la vie ; ce processus ne pouvant que s’accompagner du contrôle toujours plus poussé des organismes vivants et de leur enfermement social.

  • Durée : 95 min
  • Date : 2005
  • Réalisateur : Jean Druon

Le Zapping de la pollution vous propose un medley des différents polluants auxquels nous sommes le plus couramment exposé.

 

Environnement : Jean-Luc Mélenchon propose à un présentateur de payer quelqu’un pour lui donner des gifles

Article consacré au gaz de Shiste véritable poison pour l’environnement, en préambule un présentateur qui interview Jean-Luc Mélenchon lui suggère que l’exploitation de ce gaz crée de l’emploi et Mélenchon lui rétorque qu’en engageant quelqu’un pour lui donner des gifles serait déjà une création d’emploi.

Véritable danger pour la santé publique et pour l’environnement, l’exploitation du gaz de shiste dit gaz naturel empoisonne les nappes phréatiques altère gravement la santé de la faune environnante et des gens qui vivent aux abords des forages.

C’est bien évidement les intérêts privés qui priment sur la raison et c’est grasse à des traités transatlantiques tels que  le TAFTA ou le TTIP que les entreprises nous empoisonnent en toute impunité.

Deux documents vous sont présentés dans ce billet :

Le premier où l’on voit sortir d’un robinet de l’eau mais aussi des flammes. La couleur de l’eau est opaque et l’on a l’impression qu’elle pétille comme un verre de limonade.

Le second document est un reportage complet et en Français sur les ravages produits par l’exploitation de ce poison.

GASLAND Voyage au pays du gaz de Shiste

Durée : 91 minutes.

Stéphane Guibert/Finalscape

Climat : Réchauffement climatique, crash d’un iceberg en Groenland

Réchauffement climatique, ces images ont été tournées au Groenland en 2015 et tout comme cet arbre, « Los dragos » le dragon que l’on trouve dans le nord de l’île Tenerife en Espagne et qui est millénaire, certains icebergs plus que millénaires fondent comme neige au soleil (sans vouloir jouer sur les mots) suite notamment à l’activité humaine.

Le réchauffement climatique perturbe l’écosystème à l’échelle planétaire et engendre des désastres tels qu’ouragans et cyclones dont la puissance dévastatrice s’accentue avec le temps.

Nous laissons aux générations futures un défi à relever, celui de réparer plus d’un siècle de connerie humaine cumulé au nom de la cupidité.

Stéphane Guibert/Finalscape

 

 

Climat : Tornade sur le lac Léman Info ou Intox ?

https://i.ytimg.com/vi/sRlpQblVAPw/maxresdefault.jpg

Cette vidéo remonte à 2012 et provient d’un compte youtube.

(Réponse en fin d’article)

Ce phénomène se produit de temps en temps dans cette région selon les conditions climatiques.

Voyons la vidéo.

vk

Voir Aussi :

Des trombes lacustres sont apparues sur le Léman

Une vue des trombes lacustres prise depuis Morges.

Une vue des trombes lacustres prise depuis Morges. [Carole Emmeneg – ]

Des trombes d’eau, dites lacustres, sont tombées jeudi en début de soirée sur le lac Léman. Ce phénomène se produit lorsque plusieurs facteurs se combinent, explique MétéoSuisse sur son site internet.

Pour qu’il y ait ce phénomène tourbillonnaire, il faut à la fois une forte diminution de la température avec l’altitude, une surface de lac relativement chaude, une bonne convergence de vents au sol, ainsi que du cisaillement en altitude.

Sans danger

En Suisse, précise l’institut de météorologie, les trombes se forment de préférence entre juin et octobre. Une des conditions nécessaire à la formation de ce phénomène est en effet une température élevée de l’eau des lacs, laquelle est à son maximum en été et en automne.

Les trombes sont en principe sans danger. La vitesse de vent circulaire est beaucoup plus réduite que dans des tornades qui se forment sur terre. Dans le cas de trombe d’eau comme celle qui s’est produite sur la lac de Zurich en juillet 2012, la vitesse avoisine entre 40 et 60 km/h (voir la vidéo ci-dessous).

L’actu en vidéo – Publié le 21 juillet 2012
source
A la réponse concernant la première vidéo :
Il s’agit d’un fake. Cette vidéo a été réalisée à l’aide de Youtube vidéo editor.
youtube