Le milliardaire américain David Rockefeller est décédé à l’âge de 101 ans. Info ou Intox ?

Le milliardaire américain David Rockefeller, le doyen de la famille Rockefeller, est décédé lundi à l’âge de 101 ans dans sa maison à Pocantico Hills (Etat de New York), ont annoncé les médias.

Le porte-parole de la famille, Fraser Seitel, a confirmé cette information.

David Rockefeller était le dernier petit-fils de l’industriel John Rockefeller, fondateur de la dynastie et premier milliardaire de l’époque contemporaine. Sa famille a été à la tête d’un empire durant près de deux siècles en créant la Standard Oil qui deviendra Esso, puis ExxonMobil.

Diplômé en économie de l’université Harvard (Boston) où il a été condisciple du président américain John Kennedy, et de l’université de Chicago (doctorat en 1940), David Rockefeller a été cadre dirigeant à la Chase Manhattan Bank de 1946 à 1981.

David Rockefeller a servi dans l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1943, il a été envoyé en Algérie et en France pour le compte des renseignements militaires (il parlait bien français).

En 1954, avec le prince Bernhard des Pays-Bas, il a fondé le groupe de Bilderberg, un rassemblement annuel et informel d’environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias.

En 1964, il a eu une rencontre avec le dirigeant soviétique de l’époque Nikita Khroutchev. Le milliardaire a qualifié cet entretien d’intéressant. Selon lui, la discussion a porté sur l’élargissement des échanges commerciaux entre l’URSS et les Etats-Unis, en prévision de l’examen par le Congrès américain de l’amendement Jackson-Vanick qui devait limiter les relations commerciales avec l’Union soviétique. Le Congrès a fini par adopter l’amendement en question.

En 1973, David Rockefeller a fondé la Commission Trilatérale une organisation privée partisane de la doctrine mondialiste qui regroupe 300 à 400 personnalités parmi les plus remarquées et influentes — hommes d’affaires, hommes politiques, décideurs — de l’Europe occidentale, de l’Amérique du Nord et de l’Asie du Pacifique.

Il s’est rendu deux fois en URSS. En 1989, il a été reçu par le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev à Moscou où il était arrivé au sein d’une délégation représentative américaine.

Voir aussi :

Présidentielle : Pour protester, Nicolas Dupont-Aignan quitte en direct le 20h de TF1

Nicolas Dupont-Aignan a quitté le plateau du JT de TF1 pour protester contre la décision de la chaîne de ne pas l’inviter à un débat, lundi. @ Capture d’écran TF1

BELLE DÉMOCRATIE !!!

Le candidat à la présidentielle a quitté le plateau pour protester contre le débat organisé lundi sur la chaîne, auquel il n’a pas été convié.

VIDÉO

Nicolas Dupont-Aignan ne digère pas son absence du débat organisé lundi sur TF1. Le candidat à la présidentielle a décidé d’afficher son mécontentement en quittant le plateau du 20h de la première chaîne, samedi soir en plein direct. « On ne peut pas se laisser voler la présidentielle. Au nom des millions de Français qui ne supportent plus cette loi du plus fort, cette confiscation du pouvoir, j’ai le devoir de quitter votre plateau », a-t-il déclaré.

Nicolas Dupont-Aignan a sévèrement critiqué le format retenu par TF1, qui a choisi de n’inviter que Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, François Fillon et Marine Le Pen. Il a également déposé un recours contre le Conseil d’État, qui a été rejeté jeudi.

« Je souhaite que votre chaîne renoue avec la démocratie. » Le candidat de Debout la France s’est ensuite attaqué directement à la chaîne de télévision. « Je donne deux jours à la chaîne TF1 pour inviter tous les candidats, et pour permettre aux Français de trancher. Je souhaite que ce geste, qui me coûte, réveille les Français sur la République, l’égalité. Je souhaite que votre chaîne renoue avec la démocratie. Je vous remercie et vous souhaite une bonne soirée », a conclu Nicolas Dupont-Aignan.

 Sur Twitter, la majorité des internautes ont salué le geste du candidat à la présidentielle. « Enfin un qui ose soulever le problème d’inégalité entre les « gros » et les « petits » candidats », peut-on notamment lire. D’autres lui ont reproché, au contraire, un « coup de communication ».

Incroyable mais vrai, l’homme volant de Marseille interdit de vol en France !

Après l’affaire du chirurgien algérien boycotté par la France, voici l’homme volant de Marseille interdit de voler et menacé de prison !

Tandis que de nombreux pays feraient tout pour acquérir cette incroyable invention, la France, elle, lui met des bâtons dans les roues… Explications.

Certes, nul n’est prophète en son pays. Mais, là, tout de même, la France aurait été bien avisée de faire une exception ! En interdisant à Franky Zapata d’expérimenter son incroyable machine, elle se prive tout simplement d’un inventeur hors du commun…

Franky Zapata est l’inventeur de la planche volante. Un appareil futuriste dont les démonstrations ébahissent le monde entier. Seulement voilà, depuis quelques jours, l’Iron Man de Marseille n’a plus le droit de voler dans l’hexagone. Résultat : il est à deux doigts de quitter le pays.

Samedi dernier, France 3 Provence-Alpes a consacré un reportage aux déboires de l’homme-volant. Regardez, c’est impressionnant :

Et si on récompensait l’audace et l’imagination plutôt que de leur mettre des bâtons dans les roues ?

Politico-Médiatique : Pour BFM TV, François Asselineau serait un complotiste

Longtemps muselé par les médias, voilà que François Asselineau, président de l’U.P.R l’Union Populaire Républicaine, à la veille de l’élection française se fait inviter par des médias tels que BFM TV ou TF1 pour ne citer qu’eux.

Clairement et c’est le cas cette fois-ci, ce n’est pas forcément à son avantage et comme démontré dans cet extrait, le présentateur aurait tendance à associer le nom de François Asselineau à des thèses conspirationnistes.

Au sujet des élections françaises je désires vous faire part d’ un commentaire qui a été publié sous le billet précédent toujours consacré à François Asselineau et qui à mon avis devrait faire appel à toutes vos facultés d’analyse.

« ENFIN ! ON INVITE M. ASSELINEAU !

Pour amuser la galerie et faire croire à l’électeur qu’il aura des chances de voir élu son poulain.

Êtes-vous tous à ce point naïfs pour ne pas encore avoir admis, intégré, que tout est déjà joué et qu’aucun candidat, autre que celui choisi par les financiers, ne sera élu ?

Même si François Asselineau est présent au second tour, IL NE REMPORTERA PAS LE SCRUTIN. (Sauf s’il est l’un des leurs, l’outsider). Et pendant que vous vous mobilisez tous pour cette parodie de démocratie que sont les élections présidentielles, puis les législatives, ILS continuent leurs magouilles dans l’ombre, poursuivent leurs manœuvres destructrices de notre société. Et tout cela, avec la complicité, active ou passive, des médias…et notre argent (y compris l’épargne car les impôts ne leur suffisent plus). »

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Macron discrédité par le petit journal de canal et François Asselineau

A l’approche des élections soyez très, très attentif aux différents messages publicitaires de celles et ceux qui se présentent devant vous essayant de vous les faire gober.

Si j’étais citoyen français, je pense que quatre choix se présenteraient à moi, choix que je ne cite pas dans l’ordre de mes préférences afin de ne pas influencer celles et ceux qui lisent ces lignes.

Trois politiciens qui par leur parcours atypique se distinguent du gratin habituel qui finalement ne propose globalement qu’un seul et même programme et dont seul l’emballage comporte des nuances; sans parler du vote blanc qui, si pris en considération par le système électoral français, remettrait fréquemment en question le résultat des élections.

Macron, banquier de Rothschild au poste de ministre des finances se présente à la présidentielle de 2017.

Déjà, comment un  banquier peut-il diriger un pays sans être d’avantage à l’écoute de ses amies les banques plutôt que du peuple qui a été méprisé tout au long du mandat de François Hollande ? N’oublions pas que durant ces cinq dernières années, non seulement un banquier de Rothschild a été nommé à la tête des finances de la France mais aussi et surtout, Hollande avait à ses côtés une ancienne prédatrice de la City de Londres en guise de conseillère financière.

Pas besoin d’avoir son Bac  pour se rendre compte que la finance qui je le rappelle était l’ennemie de Hollande a détruit en l’espace d’un quinquennat l’économie du pays, a réduit pour ainsi dire à néant le système social français et a réussi par le biais d’un état d’urgence permanent (le patriot act à la française) à instaurer une démocratie totalitaire qui frôle la dictature.

Pour terminer, le clip que propose Macron aux français est faux de la première  à la dernière image.

Le petit journal de Canal plus suivi de l’intervention de François Asselineau discréditent totalement cette propagande mensongère.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

OBAMA : LE COTE OBSCUR !

Obama, c’est trois bombes par heure, soit 72 bombes par jour.

Rien qu’en 2016, l’armée américaine a largué 26’171 bombes, la majorité en Irak, en Syrie mais aussi en Afghanistan, en Libye, en Somalie, au Yémen et au Pakistan.

Sous l’ère Obama, les frappes par drones ont été multipliées par 10. En 2008 il avait fait la promesse de mettre fin aux conflits initiés par Bush. Aujourd’hui les troupes ont bien été réduites en Irak et en Afghanistan mais leur présence globale a augmenté de 130% dans le monde. (Au total : 138 pays)

Le seul président à avoir été en guerre tout au long de son mandat.

Nobel de quoi déjà ?

Coup de chapeau à la RTS (Radio Télévisons Suisse) et à son magazine (Nouvo) qui déchire 🙂

SG / Finalscape

L’objectivité des « Fake News » sur le moteur de recherches Google

Les filtres de Google sont-ils objectifs dans la lutte contre les fausses informations ? Une simple expérience de RT montre comment le tri se fait : dur avec certains médias, le moteur de recherche épargne les sites américains.

Vous cherchez sur Chrome, le navigateur internet de Google, un article sur un sujet commun et constatez que certains articles sont marqués comme des fake news, dont les articles de RT.

Essayez ensuite de trouver une fausse nouvelle évidente qui concerne Donald Trump… Aucune notification de fake. C’est simple et ça marche. Une simple vidéo le démontre.

UPR : Un thème Fire fox aux couleurs de l’UPR

Période électorale oblige, Fire Fox inclut à sa bibliothèque de thèmes, celui de lUPR « Union Populaire Républicaine » dont le président, François Asselineau en est le fondateur.

France : Si les français devaient revoter pour l’adhésion à la constitution européenne, 62% y seraient aujourd’hui opposés.

L’Europe ne fait plus rêver, l’Europe inquiète, cette constitution européenne que l’on nous avait promise sociale c’est vue à coups de traîtrises et de forfaitures devenir l’Europe du capital où une infime partie de la population privilégiée se gave comme jamais alors que le citoyen lambda souffre au quotidien.

Si un référendum devait avoir lieu aujourd’hui plus de 62% de la population s’opposerait à l’adhésion de la constitution européenne.

Stéphane Guibert/Finalscape

Pour Rappel et remise en ligne après le crash volontaire du site : Le CSA tacle Bourdin sur l’affaire Roland Dumas

  • Par Caroline Sallé
  • Mis à jour
  • Publié

VIDÉO – L’ancien ministre des affaires étrangères avait déclenché le 16 février dernier une vive polémique en déclarant que Manuel Valls était sous «influence juive». BFMTV et RMC écopent d’une mise en demeure du CSA.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé de taper fort. Le régulateur vient de prononcer une mise en demeure à l’égard de BFMTV et RMC qui diffusent simultanément l’émission «Bourdin direct». Mi-février, au micro de Jean-Jacques Bourdin, l’ancien ministre des affaires étrangères avait suscité une très vive polémique en suggérant que Manuel Valls, le premier ministre, était sous «influence juive».

vk

Le gendarme de l’audiovisuel estime que «dans le cadre de l’interview d’un ancien ministre et ancien président du Conseil constitutionnel venu assurer la promotion de son dernier livre, le journaliste qui animait l’émission, à la suite d’un échange de propos relatif aux prises de position et à l’entourage familial de M. Manuel Valls, a posé à son interlocuteur, à propos du premier ministre, la question suivante: «Il est sous influence juive?». Le Conseil a considéré que la réponse d’une telle question tendait à provoquer, dans le contexte de cet échange, et la formulation même de cette question, relative au premier ministre, étaient de nature à banaliser et à propager des comportements discriminatoires contraires aux principes dont la garantie lui est confiée» .

Le CSA a tenu à rappeler également fermement BFMTV et RMC, deux chaînes du groupe d’Alain Weill NextRadio TV, à ses obligations: «L’éditeur veille dans son programme: (…) à ne pas encourager des comportements discriminatoires en raison de la race, du sexe, de la religion ou de la nationalité ; à promouvoir les valeurs d’intégration et de solidarité qui sont celles de la République».

Cette sanction résonne en tout cas comme un avertissement très clair à l’adresse de Jean-Jacques Bourdin, dont les méthodes de travail sont parfois décriées. A l’époque des faits, le journaliste avait d’ailleurs répondu aux critiques soulevées par l’interview de Roland Dumas. Il avait écrit sur son compte Twitter: «J’aime mon métier: faire dire à mes interlocuteurs ce qu’ils pensent vraiment. Recherche de la vérité contre toutes les langues de bois.» L’argument n’a pas convaincu le CSA.

Dans un communiqué, BFMTV et RMC ont dit «regretter» la décision du CSA. Le groupe d’Alain Weill a souhaité également alerter sur «les risques que ces sanctions font peser sur la liberté d’informer en France. En effet, elles pourraient conduire, demain, les seuls médias régulés par le CSA, et leurs journalistes, à systématiquement s’autocensurer dans leur mission d’information, notamment lorsqu’ils exercent leur «droit de suite» pour obtenir d’un invité une clarification de ses propos».

source