Climat : Après le passage de l’ouragan Irma, l’île de St. Martin détruite à 95 %

Spread the love

L’île française de Saint-Martin est « détruite à 95% », après le passage de l’Ouragan Irma, a indiqué, pour sa part, le président du conseil territorial, Daniel Gibbs. « C’est une catastrophe énorme. 95% de l’île est détruite. Je suis sous le choc. C’est affolant », a déclaré le président du conseil territorial, joint sur son portable par Radio Caraïbes International.

 Les premières rafales, qui ont dépassé 300 km/h, ont frappé les îles en début de matinée, heure de Paris, ainsi que d’impressionnantes vagues, de 10 à 12 mètres, et des pluies diluviennes (entre 200 et 400 mm).

« Irma est un ouragan exceptionnellement dangereux avec des vents moyens entre 250 et 300 km/h […] C’est la première fois que l’arc antillais voit arriver un ouragan si puissant et potentiellement destructeur !!! », indique Météo France sur son site internet.

L’œil du cyclone, d’environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélemy avant d’atteindre Saint-Martin.

Vidéo :

  • Allocution du président Macron
  • Message d’alerte et coup de gueule de la part d’un résident qui dit vouloir prendre les armes
  • Météo, situation générale

Gros coup de gueule de la part d’un résident

Selon ce résident, les médias mentent et les gens commencent à s’armer !

Mais aussi du côté des habitants :

Selon ce résident, les médias mentent et les gens commencent à s’armer !

Ce ne sont pas 10 morts, ce sont des milliers de corps qui flottent !

« Je vous en supplie, on a jamais vu ça, c’est le chaos total ! »

Les messages de détresse en provenant de Saint Martin (territoire français) s’accumulent !

Les scènes de pillages se sont multipliées et les témoignages des résidents font froid dans le dos. Nombre d’entre eux parlent de coups de feu dans les rues et d’habitations dévalisées alors que des familles s’y trouvent. Certains quartiers ont été rasés, d’autres n’ont ni eau ni électricité. Impossible de fuir pour les habitants. « Les prix des billets atteignaient les 4500€! » explique une habitante.

Entre colère et détresse, les habitants de Saint Martin se demandent comme une telle situation, due en partie au manque de soutien logistique, est possible sur le territoire français alors que la tempête était attendue depuis plusieurs jours. Ils réclament une aide d’urgence à la hauteur d’un pays développé comme l’est la France.

Alors imaginez-vous le même scénario sur le continent non pas après un désastre climatique mais un désastre économique !!!???

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Laisser un commentaire