Genève Suisse : Pour l’histoire / Geneva Elveția: pentru istorie / Geneva Switzerland: For history

Genève Suisse : Pour l’histoire

«Je vous souhaite, messieurs les présidents, de fructueux dialogues dans l’intérêt de vos pays et du monde» – Séquence historique à la Villa La Grange à l’instant –

*****

Geneva Elveția: pentru istorie

„Vă doresc, domnilor președinți, dialoguri fructuoase în interesul țărilor voastre și al lumii” – Secvența istorică la Villa La Grange chiar acum –

*****

Geneva Switzerland: For history

« I wish you, Mr President, fruitful dialogues in the interests of your countries and the world » – The historical sequence at Villa La Grange right now –

Crédit vidéo : Léman Bleu

Stéphane Guibert / Rares Mihai Florescu / Finalscape / VK

Total des vues : 193 

Histoire : Martin Luther King Jr. / Istorie : Martin Luther King Jr. / History : Martin Luther King Jr.

Histoire : Martin Luther King Jr. Celui qui se battait pour la liberté et pour l’amour des peuples

« Happy birthday » By Stewie Wonder

Martin Luther King Jr .

Né à Atlanta (Géorgie)le  et mort assassiné le  à Memphis (Tennessee), est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté.

  • Merci au label Motown pour son aimable autorisation.

*****

Istorie: Martin Luther King Jr. Cel care a luptat pentru libertate și dragostea oamenilor

« Happy birthday » By Stewie Wonder

Martin Luther King Jr.

Născut la Atlanta (Georgia) la 15 ianuarie 1929 și asasinat la 4 aprilie 1968 în Memphis (Tennessee), este un pastor baptist afro-american, activist nonviolent pentru drepturile civile negre din Statele Unite, pentru pace și împotriva sărăciei.

  • Multe mulțumiri Motown Records pentru permisiunea lor amabilă.

*****

History: Martin Luther King Jr. The one who fought for freedom and the love of the people

« Happy birthday » By Stewie Wonder

Martin Luther King Jr.

Born in Atlanta, Georgia on January 15, 1929 and assassinated on April 4, 1968 in Memphis, Tennessee, he is an African-American Baptist pastor, nonviolent activist for black civil rights in the United States, for peace and against poverty.

  • Many thanks to the Motown label for their kind permission.

Stéphane Guibert / Rares Mihai Florescu

Total des vues : 415 

Une histoire d’étoiles jaunes et une étrange similitude dans les décrets / O poveste cu stele galbene și o asemănare ciudată în decrete / A story of yellow stars and a strange similarity in the decrees

Une histoire d’étoiles jaunes et une étrange similitude dans les décrets

L’histoire ne se répète pas, elle s’imite

*****

O poveste cu stele galbene și o asemănare ciudată în decrete

Istoria nu se repetă, se copiază singură

*****

A story of yellow stars and a strange similarity in the decrees

History does not repeat itself, it imitates

Mesures d’application de la 9ème ORDONNANCE des autorités d’occupation au sujet des juifs.

En vertu du premier paragraphe de la 9è ordonnance du 8 juillet 1942, édictant des mesures à l’égard des juifs, il est interdit aux juifs de fréquenter les établissements publics et d’assister aux manifestations publiques dont la liste suit.

Cette mesure entre en vigueur immédiatement.

  1. Restaurants et lieux de dégustations,
  2. Cafés, salons de thé et bars,
  3. Théâtres,
  4. Cinémas,
  5. Concerts,
  6. Music-halls et autres lieux de plaisir,
  7. Cabines de téléphone public,
  8. Marchés et foires,
  9. Piscines et plages,
  10. Musées,
  11. Bibliothèques,
  12. Expositions publiques,
  13. Châteaux-fort, châteaux historiques ainsi que tous autres monuments présentant un caractère historique,
  14. Manifestations sportives, soit comme participants, soit comme spectateurs,
  15. Champs de courses et locaux de pari mutuel,
  16. Lieux de camping,
  17. Parcs.

Măsuri de punere în aplicare a Ordinului 9 al autorităților de ocupație privind evreii.

În virtutea primului paragraf al ordonanței a 9-a din 8 iulie 1942, care adoptă măsuri cu privire la evrei, este interzis evreilor să participe la instituțiile publice și să participe la demonstrațiile publice enumerate mai jos.

Această măsură intră în vigoare imediat.

  1. Restaurante și locuri de degustare,
  2. Cafenele, saloane de ceai și baruri,
  3. Teatre,
  4. Cinematografe,
  5. Concerte,
  6. Sali de muzică și alte locuri de plăcere,
  7. Cabine telefonice publice,
  8. Piețe și târguri,
  9. Piscine și plaje,
  10. Muzee,
  11. Biblioteci,
  12. Expoziții publice,
  13. Castele fortificate, castele istorice, precum și toate celelalte monumente cu caracter istoric,
  14. Evenimente sportive, fie ca participanți, fie ca spectatori,
  15. Piste de curse și locații pari-mutuel,
  16. Locuri de camping,
  17. Parcuri.

Measures of implementation of the 9th ORDER of the occupation authorities concerning the Jews.

By virtue of the first paragraph of the 9th ordinance of July 8, 1942, enacting measures with regard to the Jews, it is forbidden for Jews to attend public establishments and to attend the public demonstrations listed below.

This measure comes into effect immediately.

  1. Restaurants and tasting places,
  2. Cafés, tearooms and bars,
  3. Theaters,
  4. Cinemas,
  5. Concerts,
  6. Music halls and other places of pleasure,
  7. Public telephone booths,
  8. Markets and fairs,
  9. Swimming pools and beaches,
  10. Museums,
  11. Libraries,
  12. Public exhibitions,
  13. Fortified castles, historic castles as well as all other monuments of a historical character,
  14. Sports events, either as participants or as spectators,
  15. Racetracks and pari-mutuel premises,
  16. Camping places,
  17. Parcs.

G.S / FINALSCAPE

Total des vues : 310 , Vues aujourd'hui : 2 

Images de Tenerife (Espagne) / Images from Tenerife (Spain)

Images de Tenerife (Espagne)

*****

Images from Tenerife (Spain)

Que des bons souvenirs

Only good memories

Le nom Tenerife vient de Guanche teni (montagne) + ife (neige) (littéralement montagne de neige).

Les peuples indigènes de l’île, les Berbères Guanche, ont appelé l’île Achinet ou Chenet dans leur langue (des variantes orthographiques se trouvent dans la littérature). Selon Pline le Jeune, le roi berbère Juba II a envoyé une expédition aux îles Canaries et à Madère; il a nommé les îles Canaries pour les chiens particulièrement féroces (canaria) sur l’île. Juba II et les anciens Romains ont appelé l’île de Tenerife Nivaria, dérivé du mot latin nix (nsg.; Gsg. Nivis, npl. Nives), qui signifie neige, se référant au sommet enneigé du volcan Teide. Des cartes postérieures datant du 14ème et 15ème siècle, par des cartographes tels que Bontier et Le Verrier, se réfèrent à l’île comme Isla del Infierno, signifiant littéralement « île de l’enfer », se référant à l’activité volcanique et aux éruptions du Teide.

Les Benahoaritas (originaires de La Palma) auraient nommé l’île, en la dérivant des mots teni (« montagne ») et ife (« blanc »). [Après la colonisation, l’hispanisation du nom a abouti à l’ajout de la lettre  » r « pour unir les deux mots, produisant Tenerife.

Cependant, à travers l’histoire, il y a eu d’autres explications pour révéler l’origine du nom de l’île. Par exemple, les historiens du XVIIIe siècle Juan Núñez de la Peña et Tomás Arias Marín de Cubas, entre autres, affirment que l’île a probablement été nommée par les indigènes pour le légendaire roi guanche, Tinerfe, surnommé «le Grand». Il a dirigé toute l’île dans les jours précédant la conquête des îles Canaries par la Castille.

Un petit clain d’oeil à mon Ami Antonio Estevez Gonzalez >>>

  • Merci à Warner Bros pour son aimable autorisation.

______________________________________________________

The name Tenerife comes from Guanche teni (mountain) + ife (snow) (literally snow mountain).

The island’s indigenous people, the Guanche Berbers, referred to the island as Achinet or Chenet in their language (variant spellings are found in the literature). According to Pliny the Younger, Berber king Juba II sent an expedition to the Canary Islands and Madeira; he named the Canary Islands for the particularly ferocious dogs (canaria) on the island. Juba II and Ancient Romans referred to the island of Tenerife as Nivaria, derived from the Latin word nix (nsg.; gsg. nivis, npl. nives), meaning snow, referring to the snow-covered peak of the Teide volcano. Later maps dating to the 14th and 15th century, by mapmakers such as Bontier and Le Verrier, refer to the island as Isla del Infierno, literally meaning « Island of Hell », referring to the volcanic activity and eruptions of Mount Teide.

The Benahoaritas (natives of La Palma) are said to have named the island, deriving it from the words teni (« mountain ») and ife (« white »).[After colonisation, the Hispanisation of the name resulted in adding the letter « r » to unite both words, producing Tenerife.

However, throughout history there have been other explanations to reveal the origin of the name of the island. For example, the 18th-century historians Juan Núñez de la Peña and Tomás Arias Marín de Cubas, among others, state that the island was likely named by natives for the legendary Guanche king, Tinerfe, nicknamed « the Great ». He ruled the entire island in the days before the conquest of the Canary Islands by Castile.

A little wink to my friend Antonio Estevez Gonzalez >>>

  • Many thanks to Warner Bros for his kind permission.

Stéphane Guibert / Rares Mihai Florescu / Finalscape / VK

Total des vues : 125 

Histoire : Martin Luther King Jr. Celui qui se battait pour la liberté et pour l’amour des peuples / History : Martin Luther King Jr. The one who fought for freedom and for the love of peoples

Histoire : Martin Luther King Jr. Celui qui se battait pour la liberté et pour l’amour des peuples

*****

History : Martin Luther King Jr. The one who fought for freedom and for the love of peoples

Martin Luther King Jr .

Né à Atlanta (Géorgie)le  et mort assassiné le  à Memphis (Tennessee), est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté. (Wikipedia)

“Des jours difficiles sont à venir. Comme tout le monde, je voudrais vivre une longue vie. La longévité est importante. Mais ce n’est pas ma préoccupation aujourd’hui . Tout ce que nous disons aux États-Unis, c’est : sois en accord avec ce que tu as dit sur papier. Si je vivais en Chine ou même en Russie ou dans n’importe quel pays totalitaire peut-être pourrais-je comprendre certaines injonctions illégales, peut-être pourrais-je comprendre le refus de certains principes fondamentaux du Premier amendement parce que là-bas, ils ne sont pas engagés à le respecter” (…)

Ceci fut le dernier discours de Martin Luther King prononcé la veille de son assassinat, le 4 avril 1968.

Combien sont-ils, ces femmes et ces hommes qui avides de liberté et de vérité finissent par être assassinés ?

Vibrant hommage à toutes celles et ceux qui au péril de leur vie ont réussi à nous ouvrir  un peu plus les yeux concernant un monde bâti sur le mensonge, la cupidité, la corruption et le pouvoir.

Born in Atlanta (Georgia) on January 15, 1929 and assassinated on April 4, 1968 in Memphis (Tennessee), is an African-American Baptist pastor, nonviolent activist for black civil rights in the United States, for peace and against poverty.

“Difficult days are ahead. Like everyone else, I would like to live a long life. Longevity is important. But that’s not my concern today. All we say in America is, agree with what you said on paper. If I lived in China or even Russia or any totalitarian country maybe I could understand some illegal injunctions, maybe I could understand the rejection of some basic First Amendment principles because there, they are not committed to respecting it ”(…)

This was Martin Luther King’s last speech the day before his assassination, April 4, 1968.

How many are there, these women and these men who eager for freedom and truth end up being murdered?

Vibrant tribute to all those who risk their lives have succeeded in opening our eyes a little more to a world built on lies, greed, corruption and power.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK / MondiAspora

Total des vues : 90 , Vues aujourd'hui : 1 

Culture, Cinéma et histoire : Enola Gay / Culture, Cinema and History : Enola Gay

Culture, Cinéma et histoire : Enola Gay

*****

Culture, Cinema and history : Enola Gay

Enola Gay est un bombardier Boeing B-29 Superfortress, nommé d’après Enola Gay Tibbets, la mère du pilote, le colonel Paul Tibbets. Le 6 août 1945, piloté par Tibbets et Robert A. Lewis pendant les dernières étapes de la Seconde Guerre mondiale, il est devenu le premier avion à larguer une bombe atomique. La bombe, qui porte le nom de code « Little Boy », visait la ville d’Hiroshima, au Japon, et causa la destruction presque complète de la ville.

Enola Gay a participé à la deuxième attaque atomique en tant qu’avion de reconnaissance météorologique pour la cible principale de Kokura. Les nuages ​​et la fumée à la dérive ont entraîné le bombardement d’une cible secondaire, Nagasaki.

The Enola Gay is a Boeing B-29 Superfortress bomber, named after Enola Gay Tibbets, the mother of the pilot, Colonel Paul Tibbets. On 6 August 1945, piloted by Tibbets and Robert A. Lewis during the final stages of World War II, it became the first aircraft to drop an atomic bomb. The bomb, code-named « Little Boy », was targeted at the city of Hiroshima, Japan, and caused the near-complete destruction of the city.

Enola Gay participated in the second atomic attack as the weather reconnaissance aircraft for the primary target of Kokura. Clouds and drifting smoke resulted in a secondary target, Nagasaki, being bombed instead.

Merci au label Virgin Records pour son aimable autorisation.

Many thanks to Virgin Records for the kindly permission.

Stéphane Guibert / Finalscape

Total des vues : 78 

Histoire & Réalités : Le massacre des Amérindiens / History & Realities: The massacre of the Amerindians

Histoire & Réalités : Le massacre des Amérindiens

*****

History & Realities: The massacre of the Amerindians

L’un des plus grands génocides de l’histoire de l’humanité et pire encore celui-ci continue tranquillement.

Les amérindiens sont parqués principalement dans des zoos réserves au états-unis d’Amérique.

Le cinéma des années soixante en a fait des barbares sauvages qui agressaient les pauvres colons esseulé dans leurs forts… ce qui est assez loin de la réalité historique. Aujourd’hui leur seul droit est de conserver le silence.

Avant l’arrivée des colons, huit millions d’Amérindiens vivaient parmi soixante millions de bisons (Carl et Lewis traverseront des troupeaux s’étendant sur plus de 20 kilomètres) et deux millions de loups sur un espace de 9.364.000km carré, actuel Etats-Unis d’Amérique.. Soit six bisons par km carré, un homme par 2 km carré et un loup par 5 km carré.

One of the greatest genocides in human history and even worse this one continues quietly.

Native Americans are kept mainly in zoo reservations in the United States of America.

The cinema of the sixties turned them into savage barbarians who attacked the poor lonely settlers in their forts… which is quite far from historical reality. Today their only right is to remain silent.

Before the arrival of the settlers, eight million Amerindians lived among sixty million bison (Carl and Lewis will cross herds extending over more than 20 kilometers) and two million wolves over an area of ​​9,364,000 km square, current States -United of America .. That is six bison per square km, one man per 2 square km and one wolf per 5 square km.

Stéphane Guibert / Finalscape

Total des vues : 89 

Résistance : Lorsque le vent tourne

Résistance : Lorsque le vent tourne

L’histoire va-t-elle se répéter ?

Grâce à des archives rares et aux moyens de l’animation, ces images redonnent vie de manière impressionnante à la libération de Paris, en août 1944.

Médias et force de l’ordre, quand ça commence à sentir le roussi, mieux vaut rejoindre les rangs de la résistance.

L’histoire va-t-elle se répéter ?

La police de Vichy

Crédit vidéo : France Télévision

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Total des vues : 111 , Vues aujourd'hui : 2 

Histoire : Guerre et essais nucléaires / History: War and nuclear tests

Histoire : Guerre et essais nucléaires / History: War and nuclear tests

En 1953, les Américains ont effectué un essai nucléaire unique, qui a été le lancement d’un missile nucléaire à partir d’un canon de 280 mm.

Le missile W9, appelé codage Grable, avait une capacité destructrice de 15 kilotonnes, soit une capacité similaire à la bombe larguée sur Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale. 10,5 km de son point de lancement.

In 1953, the Americans carried out a unique nuclear test, which was the launch of a nuclear missile from a 280 mm gun.

The W9 missile, called Grable coding, had a destructive capacity of 15 kilotons, a capacity similar to the bomb dropped on Hiroshima during the Second World War. 10.5 km from its launch point.

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Total des vues : 102 , Vues aujourd'hui : 2 

Histoire : Des enfants envoyés dans les mines de charbon dès l’âge de 7 ans…

Histoire : Des enfants envoyés dans les mines de charbon dès l’âge de 7 ans…

Découvrez le témoignage poignant de cet ancien mineur.

Alors que Donald Trump a promis de ressusciter les mines de charbon américaines, et ce, malgré une demande en déclin, la France a depuis 2004 définitivement tourné le dos à l’extraction de la houille. Jugée peu rentable et trop polluante, elle a été remplacée par le pétrole, le nucléaire et les énergies renouvelables. Pourtant, cet or noir a énormément compté dans l’histoire industrielle française.

Pour parvenir à fournir les millions de tonnes de charbon nécessaires à l’essor économique et industriel des entreprises françaises, des centaines de milliers de mineurs ont bravé pendant près de deux siècles le danger, la peur, le noir, la chaleur, les coups de grisou et la silicose.

Crédit Vidéo : France Télévisions

Mise en ligne : Stéphane Guibert / Finalscape

Total des vues : 275