Médias : Une journaliste belge met l’ambassadeur d’Israël face à ses mensonges en direct.

Ce n’est pas tous les jours que simultanément on peut assister à un aussi grand moment de vérité et de surcroît sur un média mainstream.

La journaliste Nathalie Maieux remet en place l’ambassadeur d’Israël  en Belgique concernant, allons, osons le dire, l’apartheid qui s’opère contre le peuple palestinien.

Stéphane Guibert / VK

En somme, si on comprend bien ce monsieur, israël, colonie illégale au regard du droit international, constituée essentiellement de colons venus de l’étranger qui se sont appropriés par la force en expulsant, voir, en massacrant la population autochtone palestinienne, et on ne peut en aucun façon prendre en compte la recommandation de l’assemblée générale de la Société des Nations, ancien nom de l’ONU, puisque cette recommandation était en violation flagrante de sa charte fondatrice du droit international, donc cette entité illégale décide qu’un village palestinien n’a pas droit à l’électricité et détruit des pylônes électriques sous un prétexte fumeux.

Comme j’ai déjà eu plusieurs fois l’occasion de le dire, existe t-il un crime que cette abominable entité, ce cancer purulent dans la région, n’ait pas commis ? Et que dire de la prétendue « communauté internationale » qui protège, finance, encourage, les exactions de cette entité ?

Le constat que nous pouvons faire est que l’humanité est arrivé à un degré de corruption de dégénérescence terrible. Surtout au niveau des instances dirigeantes de la majeure partie des pays Tout est basé sur la corruption, le mensonge, l’hypocrisie, la spoliation, le pillage, la domination du plus fort sur le plus faible. Aucun droit n’est respecté.

Les gouvernements et les oligarques croient-ils qu’ils pourront toujours agir ainsi en toute impunité ? Quelle illusion. Si on étudie l’histoire des derniers millénaires, on ne peut que constater que chaque fois qu’un peuple, qu’un état ou un empire s’est voulu hégémonique il a disparu dans les poubelles de l »histoire. Il n’y a jamais eu d’exception à la règle. Alors pourquoi ces gens croient-ils que grâce à leur technologie et leur armement sophistiqué ils échapperont à la règle ?

Si cette règle était d’ordre humain, instituée par les hommes, certes, le droit du plus fort prévaudrait pour une durée indéfinie. Sauf que cette loi est d’ordre universel et transcende l’humanité. Un déséquilibre important a été créé dans ces situations, l’universel implique l’équilibre en tout, de ce fait, un réajustement sera fait pour ramener l’équilibre. C’est inéluctable. Et ce réajustement sera d’autant plus dur que le déséquilibre est profond.

Quant à la raison pour laquelle il ne s’est pas encore produit cela tient dans le fait que cela doit se faire au niveau mondial et que la moindre possibilité que les peuples reviennent d’eux-mêmes vers cet équilibre doit être saisie. Une fois que le point de non retour sera atteint, et on en est proche, alors le réajustement se fera et très vite. Les conséquences seront terribles. On ne peut en aucune façon demander aux politiciens et aux oligarques qui les dirigent en coulisse, de changer, ils ne le feront jamais. C’est aux peuples, à nous, d’agir pour produire ce changement pour revenir à une société du bien vivre ensemble où l’être humain pourra s’épanouir librement sur tous les plans et en harmonie avec la nature et le monde dans lequel il vit et non en passant son temps à satisfaire une cupidité insatiable et à se méfier, voire combattant son voisin parce que différents au niveau culturel, racial ou religieux.

Et pour Rappel :

Le sionisme nuit gravement à la paix dans le monde …

Combattons-le !

Plaidoyer fort et émouvant de l’ancien député belge et fondateur de Debout Les Belges contre le sionisme. Laurent LOUIS dénonce les crimes de l’Etat terroriste d’Israël et du sionisme.

Il dénonce les attentats sous faux drapeaux de ces dernières années et ridiculise au passage l’Ambassadeur d’Israël en Belgique. Pour Laurent LOUIS, il n’y a pas de terrorisme musulman, le seul terrorisme qu’il constate, c’est le terrorisme sioniste !

Dans ce plaidoyer fort et émouvant Laurent LOUIS dénonce les attentats sous faux drapeaux de ces vingt dernières années et ridiculise au passage l’Ambassadeur d’Israël en Belgique, Jacques Révah, venu récemment défendre sa patrie dans le JT de la RTBF suite à la polémique de la destruction par l’armée israélienne d’un réseau de transport d’électricité mis sur pied dans un village de Cisjordanie grâce à l’aide financière de la Coopération technique belge (CTB).

“Tout est fait pour donner aux israéliens la posture de pauvre petite victime”, a-t-il déclaré.

Les terroristes sont sionistes, c’est le seul terrorisme !

Laurent LOUIS revient également sur la décapitation du journaliste James Foley, mise en scène ou pas le député ne se prononce pas par contre il affirme qu’il s’agit là d’un complot mis en place par le sionisme international. “Le terrorisme c’est d’abord faire peur”, “il n’y a pas de terrorisme musulman, le seul terrorisme, c’est le terrorisme sioniste”, a-t-il souligné.

Les terroristes sont sionistes !

Palestine : Encore et toujours des souffrances inutiles !

Mohammed Basman Yasin est photographe, il habite à Bil’in, en Palestine occupée.

C’est grâce à des professionnels comme lui que nous avons des photos et des vidéos des violences insupportables que subit le peuple Palestinien sous l’occupation israélienne raciste, et son travail est d’autant plus indispensable que la propagande sioniste ne cesse de s’intensifier dans le monde entier.
– Hier 24 Mai à l’aube, les forces armées du régime sioniste ont défoncé la porte du domicile de Mohammed, saccagé l’appartement et volé tout son matériel : photos, ordinateur, téléphones portables, cartes mémoires, disques dur etc…
– Si, comme nous, cette situation vous révolte, essayez de participer à la collecte que nous lançons pour aider Mohammed Basam Yasin à reconstituer son outil de travail et de témoignage. Même des petites sommes sont les bienvenues, et nous vous en remercions par avance.
Pour participer, vous pouvez virer l’argent sur le compte Paypal d’ISM-France : http://www.ism-france.org/faireundon.php
ou bien par chèque à l’adresse postale d’ISM-France (la demander en MP), en notant pour l’un ou l’autre des modes de participation « matériel Mohammed ».

 

Encore merci.
Dounia et Mireille

 

 

Ce qu’en France on qualifie d’attentat, en Palestine on appelle ça de la démocratie

Naplouse- URGENT! INFO! SVP LISEZ ET PARTAGEZ!!

Cette nuit les forces de l’occupation sont venu arrêter mon ami Yousef يوسف موسى ديريه, ambulancier, dans lequel la voiture de colon c’est encastré hier, juste après avoir foncé dans la foule et avant de tuer le jeune Moataz, à Huwwara (Naplouse).
Il est accusé d’avoir empêché la voiture du colon de s’enfuir, alors qu’il ne pouvait pas bouger et que les soldats eux même avait plaqué la véhicule de l’assassin!
Ils ont confisqué son ambulance, sachant que Yousef a été le 1er. témoin de l’action terroriste de ce colon.
En revanche, le colon meurtrier n’a pas été en inculpé.


C’est un homme bon et juste, cet ambulancier avait sauvé la vie d’ un couple de colon ayant fait un grave accident de voiture il y a quelques semaines.
Ci dessous la vidéo de surveillance concernant les faits, en France on avait appelé cela un attentat concernant Nice, ici on nomme ça démocratie ?!

>>>Voir aussi la page de Dounis<<<

Dounia / VK

 

Palestine : Quand les enfants trinquent

Un enfant palestinien se fait mal mener par un soldat israélien.

Résumé des faits pour le média juif : Tribune Juive

Le père Tamimi, Bassem Tamimi ou Al Tamimi est spécialiste des provocations, il envoie les enfants et les femmes à l’avant se confronter aux soldats, il a été condamné pour cette raison, ayant été pris en flagrant délit un jour où il se trouvait sur un toit et donnait des ordres aux mineurs et gosses d’aller jeter des blocs de pierre (au fait pour ceux qui ne le savent pas, les pierres peuvent blesser gravement et même tuer !) donc hier le coup était bien préparé, toute la famille est sur place, après la manif ils attendent dans un champ au dessus des soldats et envoient le plus jeune gosse harceler les soldats (il a pourtant soi-disant le bras cassé) un des soldat s’énerve et court à sa poursuite, il s’énerve beaucoup, sans doute se fait-il insulter comme celui que la fillette blonde insultait gravement dans la vidéo de 2012, il s’énerve, toute la famille rapplique plus tous les journalistes et les 2 photographe de l’AFP et Reuters qui se trouvaient là tout à fait par hasard, le soldat est ainsi filmé et photographié sous toutes les coutures par cette meute et la suite on la connait, communiqué de l’AFP, articles repris sur de nombreux journaux y compris HaHaretz qui apporte donc sa caution à cette version des faits, certains comme The Telegraph ont des doutes et suppriment l’article, d’autres comme Euronews plus prudents posent des questions et pour finir ça passe aussi au journal télévisé de la RTBF ! Alors manipulation ou non ?

L’enfant aurait le bras cassé comme on le voit dans la vidéo avec son bras gauche plâtré, décrit sur EuroNews « Elle montre un soldat essayant d’immobiliser ou d’arrêter un garçon, qui hurle en se débattant et qui porte un plâtre au bras gauche. »

C’est quand même curieux qu’on le voit avec son bras droit plâtré dans une autre photo non ? Et suprême raffinement, son écharpe est une bannière palestinienne !

Du côté de l’AFP :

La terreur d’un enfant palestinien pris par un soldat israélien loudement armé.

Des femmes palestiniennes tentent de libérer un jeune garçon immobilisé par un soldat israélien qui voulait de toute apparence l’arrêter.

Cet incident est intervenu en marge d’une manifestation le 28 août dans le village de Ennabi Saleh près de Ramallah. Une manifestation hebdomadaire contre la confiscation de terres en vue de l’extension de la colonie juive d’Halamish.

Le bras cassé enveloppé dans une écharpe, le jeune garçon palestinien se débattait et tentait d’échapper à l’emprise de son agresseur lourdement armé.

Il ne doit son salut qu’à l’obstination de ces femmes qui ont assaillis le soldat de l’occupation jusqu’à ce qu’il le relâche.

Quoi qu’il en soit, ce sont toujours les femmes et les enfants qui payent le plus lourd tribut à ces guerres ignobles. Boucliers humains ou images de propagande comme cela avait été le cas pour cet enfant turc trouvé mort sur une plage avant la crise migratoire que connait l’Europe en ce moment.

Un grand moment de solitude pour tous ces gens !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Un jeune étudiant en Histoire (Yannis Arab) adresse un message en hébreu sous-titré en français aux dirigeants sionistes. Justice et Liberté pour les prisonniers Palestiniens !

En ce 28eme. jour de grève des prisonniers Palestiniens mais aussi en ce jour de commémoration des 69 ans de la NAKBA, un ami, étudiant en Histoire, Yannis Arab, Algérien, adresse un message en hébreu sous-titré en français aux dirigeants sionistes.

Justice et Liberté pour les prisonniers Palestiniens ! PARTAGER MASSIVEMENT afin que ce message parvienne à cette entité terroriste sioniste !

Dounia

Palestine : Reflets filmés de la manifestation du vendredi 12 mai 2017 dans le village d’Awarta

1er. rassemblement dans le village d’Awarta ou nous avons dépassé la porte qui clôture le village afin que les PALESTINIENS prient dans la zone militaire fermées.
Nous nous rendrons ensuite sur la route réservée au colons.

En voici quelques reflets filmés.

N’oubliez pas d’aller voir l’actualité de Dounia sur la page qui lui est désormais consacrée.

Palestine : Une Française qui se voue corps et âme à la cause palestinienne

Dounia fait partie de ces français expatriés venant en aide aux populations locales. Hors mis ses activités indépendantes dans toute la Cisjordanie occupée , Dounia est volontaire pour l’association tanweer à Naplouse, une association culturelle et de solidarité, mais aussi qui intervient pour le soutien aux agriculteurs, aux prisonniers, aux familles des prisonniers ainsi qu’ aux familles des martyrs.

Dans l’agriculture, l’association Tanweer intervient auprès des femmes pour la plantation du thym, (le zaatar)

Dans les villages qui sont souvent envahis par les colonies juives et dont les arbres ont été brûlés par les collons, l’association s’attelle à la replantation mais également à la récolte des olives. Ces récoltes constituent une grande partie des revenus de la population locale. Ce qu’il faut savoir, c’est que si un palestinien ne travail pas sa terre durant 3 ans, cette dernière revient automatiquement aux collons.

Tanweer intervient également en faveur des bédouins et des familles démunies en se rendant dans  la ville de Naplouse et notamment dans les camps de réfugiés pour des distributions de vêtements et de colis alimentaires que l’association s’apprête d’ailleurs à distribuer durant le ramadan.

Dounia prend part à des manifestations hebdomadaires contre l’occupant sioniste et c’est donc grâce à elle que tous les vendredi, on peut assister en direct à ce qui se passe dans ce pays meurtri.

Dounia est donc bénévole et ses moyens de subsistance se résument par quelques donations. Pour que Dounia puisse faire des Lives via le média indépendant « Lies Breaker » elle doit se déplacer dans des conditions risquées et onéreuses.

Finalscape suit depuis plusieurs mois déjà le travail admirable et courageux de cette femme qui au péril de sa vie souvent, témoigne du quotidien de ce peuple que le monde diplomatique semble impunément vouloir sacrifier su l’hôtel de la finance.

>>>Voir aussi la page qui lui est consacrée<<<

Voici un récapitulatif des articles précédents :

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Palestine : Direct avec Laeticia Dounia, Sur la route de Bil3in

Manifestation pacifique a Bil3in, toute la Palestine se réuni pour fêter les 12 ans de résistance du village, ou nous marcherons pacifiquement jusqu’au mur de l’apartheid et ou les forces de l’ occupation attendront les Palestiniens, comme chaque Vendredi.

La Manifestation

Ce qu’il est important de savoir c’est que régulièrement, des soldats israéliens pénètrent dans les maison palestiniennes en brûlant les serrures au chalumeau et enlèvent des enfants. Afin de les faire taire ils font « Chut » en les menaçant avec des M 16, ils leurs bandent les yeux et les emmènent.

Occupation palestinienne : Interview exclusive de celui qui a filmé le meurtre de Abdel al Sharif.

Interview exclusive de Imad Abu Shemsya, le courageux Palestinien qui a filmé le meurtre de Abdel Fatah al Sharif par le soldat franco-israelien « Elor Azaria » condamné le 20/02/17 à 18 mois ferme.

Si un palestinien jetais des pierres, il pourrait écoper de 20 ans de prison !

L’exécution a eu lieu le 24/03/16 à 30 mètres de chez lui, la vidéo a pu faire le tour du monde et elle est la seule preuve de cet homicide volontaire.

Témoignage :

Un grand merci à  Dounia pour cette interview.

Saluons le courage de la résistance palestinienne

Sur la photo, Dounia en compagnie de Salha âgé de 12 ans, fils de Imad Abu Shemsya qui a filmé l’exécution de Abdel Fatah al Sharif par le soldat franco-Israélien : Elor Azzaria

Il faut saluer ces héros de l’ombre qui au quotidien lutent contre l’occupation Juive sioniste; celles et ceux qui au péril de leurs vies, hommes, femmes et même enfants sans contre partie tentent d’informer un monde aveuglé par l’illusion de la propagande et de la publicité c’est à dire nous, sur une réalité qui n’a rien à voir avec le confort et et l’opulence de nos vies d’occidentaux inconscients, endormis et soumis à un capitalisme Kanibal.

Ce peuple palestinien qui est en première ligne de mire, qui au fil des jours, des mois et des années, qui au fil des massacres et des meurtres dont il est victime est finalement plus conscient que chacun d’entre nous sur la triste réalité de ce monde. Ce peuple volontairement sacrifié sur l’hôtel de la finance par une oligarchie démoniaque (et le terme est faible) et qui se fait l’ambassadeur de la souffrance et de l’injustice comme c’était le cas pour le peuple juif lors de la seconde guerre mondiale.

Le professeur Norman Finkelstein se fustige en disant qu’Israël utilise la souffrance du peuple juif pour perpétrer les massacres qu’il commet contre les palestiniens. Il a à ce sujet écrit un livre intitulé « L’industrie de holocauste »

A quand la reconnaissance de cela si l’on se dit humain ?

Dounia fait partie de cette résistance qui jour après jour tente de dévoiler les violences, les tortures, les barbaries, les démolitions de maisons et les vols d’enfants commis par la junte Juive sioniste.

Faisant partie du média indépendant Lies Breaker,  qui soutient inconditionnellement les opprimés et que je tiens à saluer au passage que Dounia tente d’atteindre le maximum d’entre nous.

Dounia, car c’est comme cela qu’elle veut qu’on l’appelle risque chaque jour sa vie en diffusant des « lives » pour dévoiler aux yeux du monde ce qui se passe derrière le mur de la honte.

Chapeau bas Dounia !

Voici un live tourné le vendredi 17 février 2017 célébrant le 12 ème. anniversaire de la résistance pacifique dan le village de Bil’in.

Si vous avez un Cœur, à défaut de partager cet article, likez-le ne serais-ce que pour vous dédouaner de l’indifférence grandissante.

Merci pour eux.

La Palestine, ce peuple martyre au nom d’un capitalisme Mortifère et inhumain !

Voici un documentaire que Dounia m’avait suggérer de regarder et que je tiens à partager avec vous :

« 5 caméras brisées »

Emad, paysan, vit à Bil’in en Cisjordanie. Il y a cinq ans, au milieu du village, Israël a élevé un « mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres pour « protéger » la colonie juive. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres. Emad filme ce conflit dès le début pendant cinq ans. Avec sa caméra, il établit la chronique intime de la vie d’un village en ébullition, dressant le portrait des siens, famille et amis, tels qu’ils sont affectés par ce conflit sans fin.

(Bande annonce)

Et voici un extrait du film

Palestine la case Prison : Les forces de l’occupation traumatisent un enfant de 8ans

Cet enfant Palestinien de 8 ans, Sufiyan Abu Hitah, venait d’arriver dans la maison de ses grands-parents, il en est ressorti se rendant compte qu’ il avait perdu un jouet qu’il avait acheté sur le chemin, quand un groupe de 15 soldats de l’occupation sioniste lui sont tombé dessus et l’ont traîné en chaussettes dans le quartier « al Harika », afin d’identifier des jeunes qui auraient jetés des pierres et des cocktails Molotov dans la colonie sioniste « illégale » Kiryat Arba.
Sa maman Amani raconte: «J’ai vu plus de quinze soldats autour Sufiyan, deux d’entre eux le tenaient par les deux bras en le faisant glisser vers la porte de Kiryat Arba, quelques voisins étaient déjà rassemblés dans la rue et essayaient de sauver Sufiyan qui tremblait de peur» (Témoignage reporté par B’Tselem).
Amani à supplié aux forces de l’occupation de lui rendre son fils, ils lui ont répondu que si elle voulait le récupérer il fallait qu’il donne les noms des enfants qui avait tiré des pierres, bien malgré le fait qu’elle leur explique que l’enfant ne vivait pas ici mais qu’il était simplement en visite chez sa famille.
L’enfant est ressorti de la colonie en pleurant, sa maman continuait de leur demander la libération de son fils en vain.
B’Tselem a rapporté qu’ après que les soldats aient traîné le garçon à la rue Jabal Juhar, une femme locale a essayé de tirer l’enfant de leurs mains.
«Pendant ce temps, plusieurs autres femmes se sont rassemblés autour des soldats de l’occupation.

Finalement, plus d’une heure après, elles ont réussi à libérer Sufiyan et le ramener à sa mère».
« Rapport d’ un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré à Ma’an qu’ après un examen initial de l’incident, il a été conclu qu’un cocktail Molotov a été lancé à la communauté de Kiryat Arba, que forces de l’occupation qui ont été appelés à en renfort ont attrapé un suspect.
<< En raison du fait que le suspect était mineur>>, il a été rammené à la maison de ses parents.
Il a été noté dans l’examen initial que les forces n’ont pas demandé à l’enfant de les diriger vers d’autres suspects », bien que la vidéo soit une preuve du contraire!

Témoignages de jeunes palestiniens violentés par les forces de l’occupation sioniste.

Palestine : La case prison

La jeunesse palestinienne affronte les troupes de l’occupant pour marquer sa solidarité avec les grévistes de la faim

 Iz 16 ans, vivant au camp de réfugiés d’Askar est l’un des danseurs du groupe de Dabka « Mashael Falasteen ». Il c’est fait kidnapper dans la nuit du 27/04/17, au domicile de ses parents respectifs, par les forces de l’occupation sioniste.

Palestine : Des soldats israéliens occupent la maison d’une famille palestinienne pendant Pessah, la Pâque juive

 Les enfants de la famille attendent les soldats de l’occupation sioniste à leur descente du toit

Une famille palestinienne vivant dans la vieille ville d’Al-Khalil a subi des intrusions nocturnes de son domicile par les forces d’occupation pendant toute la semaine de Pâques. Mercredi 12 avril, des militants d’ISM se sont rendus dans la maison, dans la rue Shalallah, pour rester avec la famille toute la nuit pour observer la situation et témoigner.
Le père de famille nous a raconté que six soldats sont arrivés vers 2h du matin, cognant bruyamment contre la porte avec leurs fusils M16 avant de monter en force sur le toit-terrasse de la maison.

Ces incursions se sont produites plusieurs fois pendant toute la semaine, avec les mêmes soldats arrivant en pleine nuit pour accéder et occuper le toit où ils restaient assis pendant une heure avant de partir en traversant la maison.

Le père pense que ces intrusions nocturnes sont une punition des forces d’occupation en réponse au fait qu’il a accueilli des groupes et des touristes sur son toit pour qu’ils se rendent compte de la situation de la famille. Le toit-terrasse surplombe la colonie de Beit Hadassah – dont les colons harcèlent quotidiennement la famille – ainsi que l’avant-poste militaire israélien voisin.

La famille comporte huit petits enfants qui sont fréquemment réveillés et effrayés par la vue et les bruits des soldats de l’occupation pénétrant dans la maison. Les intrusions se sont produites pendant toute la semaine, avant de culminer le mercredi 12 avril lorsque les forces d’occupation – cette fois constituées de sept soldats et de deux chiens – ont surgi dans la maison quatre fois dans la journée.

La semaine dernière à al-Khalil, nous avons constaté l’augmentation de la présence militaire, des intrusions dans les maisons, des fermetures et le harcèlement car les colons et les touristes israéliens célébraient la fête de Pessah, la Pâque juive. Des incidents comme ceux subis par la famille ne sont pas uniques, car toutes les familles palestiniennes qui vivent près des colonies et avant-postes israéliens, dans tout le territoire palestinien occupé, subissent les raids nocturnes, le vandalisme et le harcèlement de la part des colons et de l’armée israéliens.

L’entrée de la maison, située entre la rue Shuhada et la rue Shalallah. A gauche de la maison se trouve le terrain de jeu des enfants des colons israéliens.

Par ISM

Témoignage de l’équipe Khalil d’ISM.

Voir aussi :

Intrusions quotidiennes nocturnes au domicile de Bassem Tamimi.
La nuit dernière a 3h du matin la jeune et courageuse fille de Bassem, Aed, encore prête à se battre contre les forces de l’occupation sioniste.

Palestine : Bravo à ces femmes qui ont le courage de crier justice

Et pour rappel, c’était il y a un an :

Palestine: agression violente d’un enfant près de la mosquée Al-Aqsa

Les forces d’occupation sioniste ont violemment attaqué un jeune enfant de 12 ans « Hatem Abu Mellat » près de la mosquée Al-Aqsa.

Les forces d’occupation sioniste ont violemment attaqué un jeune enfant de 12 ans « Hatem Abu Mellat » près de la mosquée Al-Aqsa. Des témoins ont rapporté qu’un soldat de l’occupation a attaqué l’enfant après qu’il ait refusé de se faire fouiller. l’enfant aurait reçu un violent coup de crosse de fusil d’assaut par l’armée de Tsahal… Il est vrai qu’un enfant de douze ans est une menace…

Un an après :

Ariel Gold de « CODEPINK » une femme Américaine, présente dans plusieurs manifestations avec nous en Palestine, en Fevrier 2017, a été arrêté lors du lancement, le 27/04/17, du nouveau Congrès anti- Palestinien « Israël victoire Caucus ».
Elle leur à crié qu’ isra hell est un état d’apartheid qui viole toute les lois internationale, que c’est une occupation d’apartheid qui viole les droits des Palestiniens, que nous réclamons les droits des Palestiniens, que nous somme pour les droits de l’homme etc etc ….

Solidarité : Prisonniers Palestiniens en grève de la faim