Alimentation et pour rappel : L’Europe restreint drastiquement notre panier de fruits et légumes !

Ce n’est pas un mythe ni une théorie du complot mais bel et bien un fait avéré. Notre panier de fruits et légumes sera drastiquement et irréversiblement réduit par nos amis les grands semenciers.

Entre 1955 et aujourd’hui, 80% des fruits et légumes ont disparus du catalogue.

Mais qu’est-ce que le catalogue ?

Il s’agit d’un registre de fruits et légumes rédigé par les 5 plus grands semenciers de France (Groupement national interprofessionnel des semenciers) qui possèdent en France, 80% des semences. Cette restriction dans nos choix leur permet le développement de graines pour l’industrie agroalimentaire qui poussent vite et bien, qui s’adaptent aux pesticides, aux herbicides et fongicides.

Il est intéressant de savoir que le petit producteur local qui mettra en ventes des fruits et légumes qui ne sont pas répertoriés dans le catalogue écopera d’une amande de 450 Euros.

Concernant l’importation de fruits et légumes venant de l’étranger, par exemple le poivron Habanero qui vient du Mexique, sa vente sera autorisée mais il sera interdit de le faire pousser. (Bonjour la taxe carbone).

Ce dont il faut être conscient c’est que ces produits rendent malade à terme mais qu’à cela ne tienne, Bayer qui a récemment fusionné avec Monsanto fabrique les médicaments et comme tous ces gens viennent du même monde, la boucle est bouclée.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

L’agriculture d’hier (Q’attendons-nous pour révolutionner l’agriculture ?)

Alimentation : Un japonais invente un choux artificiel à la cire, les chinois exploitent le filon

Beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux concernant l’invention puis la fabrication d’un choux issu d’une certaine cire. Les images certes sont troublantes mais les fakes sur la toile sont légions.

Je vous laisse donc regarder ces images en vous assurant que je n’ai aucun parti pris là dedans tout en vous demandant également de faire vos propres recherches pour autant que le sujet vous interpelle et le cas échéant, de nous laisser vos commentaires soit sur les réseaux sociaux, soit sur le site directement.

J’ai mixé dans cette vidéo, des scènes du film culte « L’aile ou la cuisse » avec les irremplaçables Coluche et Louis De Funes.

Commentaire trouvé sur le net :

« Ce sont des imitations faites pour être affichées en vitrine … C est commun au Japon et c’est plus ressemblant que nature…  Ça fait longtemps que cela existe, ils n’essayent pas de nous les faire manger. »

Voir aussi :

>>>Au japon, les faux aliments en résine sont bientôt centenaires<<<

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Environnement : Alerte à Babylone & le zapping de la pollution

Alerte à Babylone est un film français réalisé par Jean Druon sorti en 2005. Babylone était cette cité assiégée de l’extérieur.

Ce qui menace aujourd’hui la société globale d’effondrement résulte de la mystérieuse contrainte qui s’impose à elle de poursuivre son développement sans limite. Et cette contrainte ne peut être satisfaite que par la restriction toujours plus poussée des libertés humaines.

À travers une série de déplacements et rencontres au sein de la Cité moderne, ce film nous propose un constat actualisé de cette inquiétante perspective. Le développement de la société techno marchande ne se fait pas sans que chaque jour de nouveaux dangers soient identifiés, qui menacent les êtres vivants. Et s’il est devenu courant d’admettre que la prolifération des dispositifs technologiques ne va pas sans risques, il est en revanche toujours difficile de savoir comment prévenir ces risques.

Une des plus importantes difficultés réside sans doute dans le fait que ces dispositifs supportent généralement la croissance économique, fondement du fonctionnement des sociétés occidentales. Ainsi toute alerte qui vise à prévenir un risque sanitaire ou écologique engendre simultanément le risque de freiner cette croissance.

Nombreux sont ceux qui veulent croire que la vitalité des institutions économiques, à travers le travail qu’elles offrent, sont encore le garant de notre prospérité et de notre bien-être.

Alerte à Babylone en examinant une série de problématiques actuelles entend moins recenser les grands dangers qui nous assaillent que d’actualiser le constat depuis longtemps entrevu de l’artificialisation de la vie ; ce processus ne pouvant que s’accompagner du contrôle toujours plus poussé des organismes vivants et de leur enfermement social.

  • Durée : 95 min
  • Date : 2005
  • Réalisateur : Jean Druon

Le Zapping de la pollution vous propose un medley des différents polluants auxquels nous sommes le plus couramment exposé.

 

Alimentation : Le poisson Panga, Attention ne pas acheter cette saloperie…

Nous l’avions déjà vu furtivement à la télé.
Il est important de se le remettre en mémoire d’urgence, il est sur nos marchés et grandes surfaces. Difficile à comprendre, car nous sommes les meilleurs en France, pour le principe de précaution ! Ne jamais acheter cette saleté!

A LIRE ET A ENVOYER A TOUTES VOS CONNAISSANCES.

Le Mékong est l’un des fleuves les plus contaminés de la planète.

Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et
dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols poly
chlorés (PCB) ou DDT et leurs (DDTs), chlorate; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane,
isomères (HCHs) et hexa chlorobenzène (HCB).

Ils sont alimentés avec des poissons morts, des restes d’os et avec une farine d’Amérique du Sud, le
manioc et des résidus de soja et graines. Il est évident que ce type d’alimentation peu salubre n’a rien à
voir avec l’alimentation d’un environnement naturel.

Cela ressemble beaucoup à l’alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des
vaches). Vous en rappelez-vous ?

L’alimentation des pangas est complètement en dehors de toute règlementation judiciaire.
Le panga grandit 4 fois plus vite que dans la nature, à l’état normal.
De plus, les pangas sont injectés avec (PEE).

Quelques scientifiques ont découvert que si l’on injectait les femelles panga avec des hormones
féminines dérivées d’urine déshydratée de femmes enceintes, la femelle panga produirait ses oeufs plus
rapidement et en grande quantité, ce qui n’arriverait pas dans un environnement naturel (une femelle
panga arrive ainsi à produire 500.000 oeufs en une seule fois).

De fait, ce sont des poissons qui ont des hormones injectables (produites par une entreprise
pharmaceutique chinoise pour accélérer le processus de croissance et de reproduction.

En achetant du panga, nous collaborons avec des entreprises gigantesques sans aucun scrupule et
spéculatrices, qui ne se préoccupent pas de la santé et du bien être des êtres humains.

NOTE : Étant donné la prodigieuse quantité de pangas disponible, ils termineront également dans
d’autres aliments : surimi ( ces petits bâtonnets faits avec de la chair de poisson), poisson en boîte et
probablement dans quelques aliments pour animaux (chiens et chats).

François HARMEGNIES
IFREMER
Centre de Brest
Département REM (Ressources physiques et Écosystèmes de fond de Mer)
Unité de Recherche – Géosciences Marines
BP 70
29280 PLOUZANE
Tel : 02 98 22 42 40

Bien que le reportage ci-dessous semble crédibiliser les lignes ci-dessus, nous ne sommes pas à l’abri d’un Hoax


Le Panga – un poisson à éviter par rikiai

Alimentation et Santé : Le saumon pas si bio que ça !

Saumon d’élevage: il est plein d’antibiotiques et de mercure, voici comment savoir si votre saumon est sain

Salmon FI

vk

Le saumon est l’un des poissons les plus prisés et consommés. Souvent les gens en mangent une fois par semaine,  en partie parce que  sa saveur se prête à de beaucoup recettes, il est facile à cuisiner , et aussi parce que c’est une très bonne source d’éléments nutritifs rares. Vous pouvez même le manger cru si vous achetez un bon produit.

C’est très bien d’acheter un bon produit, parce que, comme la viande, tous les saumons ne sont pas égaux. Une grande partie de sa saveur, de sa teneur en matières grasses et de son profil nutritionnel dépend de l’endroit et de comment il a passé sa vie. Rentrons profondément dans le monde du saumon. Vous apprendrez dans cet article tous les composés puissants de ce délicieux poisson, comment choisir le meilleur saumon, et la façon de le cuire parfaitement avec une recette.

Astaxanthine: le colorant alimentaire anti-vieillissement de la nature

Saumon

Cette couleur rouge-orange vif est un bon indicateur de saumon sauvage. Le saumon d’élevage aura une couleur rose pâle.

La couleur dit beaucoup de choses sur la nourriture, et le saumon ne fait pas exception. Regardez les deux images ci-dessous:

https://blog.bulletproof.com/wp-content/uploads/2016/01/iStock_000017593766_Medium.jpghttps://blog.bulletproof.com/wp-content/uploads/2016/01/iStock_000040204968_Medium.jpg

 

Le saumon de gauche est d’élevage./ Le saumon de droite est du saumon sauvage rouge pêché en Alaska: l’alimentation naturelle donne à la chair sa belle couleur rouge.

Le saumon rouge a une couleur soutenue et satisfaisante. Voilà à quoi le saumon doit ressembler. La variété d’élevage ne lui arrive même pas à la cheville. Il est si pâle qu’on dirait que le poisson était malade.

La différence de couleur est grâce à l’astaxanthine, une molécule rouge vif qui se trouve dans les algues, le plancton, et le krill. Cette substance est puissante. L’astaxanthine:

  • est un antioxydant et anti-inflammatoire puissant [1].
  • améliore la circulation sanguine [1].
  • protège vos mitochondries en renforçant leurs membranes cellulaires, empêchant les dérivés réactifs de l’oxygène d’entrer [2].
  • améliore la production d’énergie mitochondriale [2].
  • Augmente l’endurance de plus de 50% lorsqu’elle est utilisée en tant que complément, selon une étude. L’étude a été commanditée par une compagnie de suppléments d’astaxanthine, donc prenez les résultats avec un grain de sel. Cela dit, l’étude a également été randomisée et contrôlée par placebo, et il y avait un bon nombre de participants [3].

Le saumon sauvage obtient beaucoup d’astaxanthine de son alimentation – en particulier le saumon rouge, qui mange presque exclusivement du plancton riche en astaxanthine. Le saumon d’élevage mange des granulés qui ne contiennent pas d’astaxanthine naturelle, donc les producteurs en ajoutent une version synthétique. La plupart de l’astaxanthine commerciale provient de produits pétrochimiques tels que le charbon [4], et elle n’est pas chimiquement identique à l’astaxanthine naturelle.

D’autres composants de l’alimentation des poissons comprennent la farine de poisson et les huiles de poisson qui sont à risque de contamination par les dioxines et le mercure. Au cours des dernières années, les producteurs ont essayé de réduire la contamination par les métaux lourds en remplaçant la farine et l’huile de poisson par des protéines de soja et de maïs et de l’huile végétale, mais les saumons ne sont pas censés manger du soja et du maïs, donc la qualité de leur chair se dégrade (voir les photos ci-dessus), et les agriculteurs doivent souvent administrer des antibiotiques pour les garder en bonne santé; on en retrouve des traces dans la chair de saumon que vous mangez [5]. Les huiles végétales font également baisser la teneur en acide gras oméga-3 dans la chair de saumon et peuvent exposer le saumon aux mycotoxines. Dégoûtant.

En résumé, ne mangez pas de saumon d’élevage. Tenez-vous en à des variétés sauvages.

source

Agriculture : Quand le Génie humain peut sauver l’humanité

Dans un monde régi par le capital et ou il n’y a peut ou presque plus de place pour l’humain en tant que tel, il arrive parfois que quelques âmes bienveillantes sortent de la sinistrose ambiante et que leur génie illumine l’humanité toute entière.

Un de ces bienfaiteurs est l’agriculteur Pascal Pot qui, en éduquant ses fruits et légumes réussit à les faire pousser dans des conditions extrêmes sans pesticide ni herbicide.

vk

Philippe Ouaki Di Giorno Agronome inventeur, met au point un procédé révolutionnaire qui permet aux plantes de pousser dans les déserts.

vk

L’arbre Nébédaye ou Never die (qui ne meurt jamais) est un arbre à usages multiples et peut pousser dans les endroits les plus arides. Ses feuilles ont la particularité de soigner plus de 300 maladies telles que la tension, le diabète, la fièvre jaune. Les feuilles de cet arbre sont aussi utilisées pour la gastronomie locale. La fleur du Nébédaye pliées et mélangées à l’eau a comme vertu de soigner la conjonctivite.

100 grammes de fruits frais procurent 50% des besoins journaliers aux enfants de 1 à 5 ans.

Les graines du Nébédaye ont également la vertu de jouer un rôle de purificateur d’eau naturel. L’arbre est utilisé dans la station d’épuration du lac de Guiers qui alimente Dakar.

vk

Et pour terminer, Un lobbyiste de Monsanto  prétend que le glyphosate n’est pas dangereux pour la santé mais refuse de boire un verre d’eau qui en contient en disant je cite : « Je ne suis pas stupide, l’entretien est terminé! »

Parmi ces trois exemples que ce soit Pascal Pot, Philippe Ouaki Di Giorno ou l’arbre magique le Nébédaye, la Pharmacom ou les lobbys de l’agroalimentaire ont tout intérêt à ce que ces mannes pour l’humanité et l’environnement ne se développent pas.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

vk

Pour rappel : 2007, le scandale des huiles de moteur dans les huiles végétales !

Déjà publié sur ce site avant son crash volontaire, aviez-vous entendu parler de ce scandale très peut relaté dans les médias Mainstream concernant un lot de quarante mille tonnes d’huile de vidange mélangée à des huiles destinées à la consommation ?

Non ? !

Alors sachez aussi que depuis cette même année, l’union européenne incapable de retirer tous les aliments contaminés déjà mis en vente à rehaussé l’acceptance en matière d’huile frelatée à 10%. Ce qui revient à dire que la vinaigrette que vous avez acheté dans l’hyper du coin peut contenir 10% d’huile de vidange et ce, en toute légalité.

François Asselineau nous en parle lors de l’une de ses nombreuses conférences.

>>> Suivre ce lien <<<

Stéphane Guibert / Finalscape

vk

Confirmation

vk

Science et vie : Quelqu’un pourrai-t-il dire ce que c’est

Quelqu’un arriverai-t-il à identifier cette étrangeté ?

Stéphane Guibert / Finalscape

vk

Voici la réponse un jour après le post :

Il s’agit d’élastiques. Merci à Jean-Jacques Yvars

youtube

Des poulets secrètement gonflés à l’aide d’un mystérieux liquide

Injecter du liquide dans les poulets pour les faites grossir ? Une pratique courante dans le secteur de l’agroalimentaire…

Au sein d’une entreprise spécialisée dans la préparation de volailles, une employée a été filmée en train de gonfler des poulets à l’aide d’un mystérieux liquide. Armée d’un tuyau équipé d’une aiguille au bout, l’ouvrière injecte un produit dans plusieurs parties du corps des poulets, permettant ainsi de doubler le volume des carcasses de façon très rapide.

* Cette technique serait largement utilisé dans le milieu de l’agroalimentaire. Selon les spécialistes, le liquide injecté n’est autre que de l’eau. Grâce à ce procédé, les industriels parviennent à doubler le poids des poulets et poissons vendus au kilo. Plus de poids = plus d’argent.

source

vk