Géopolitique : Démission de Michel Flynn et accentuation de l’antagonisme contre la chine et l’Iran par les États-Unis

1 ) Michael Flynn était au centre d’une controverse pour avoir évoqué avec des diplomates russes les sanctions visant Moscou, sans avoir de fonction officielle.

Moins d’un mois après son entrée en fonction, l’administration Trump a connu, lundi 13 février, sa première crise. Elle a été sanctionnée par la démission du conseiller à la sécurité nationale, un rouage essentiel de la Maison Blanche que le milliardaire avait confié à un fidèle de la première heure : l’ancien général Michael Flynn.
2) Accentuation de l’antagonisme contre l’Iran et la Chine par l’intermédiaire du porte paroles de Donald Trump à l’O.N.U en plus et l’information semble confirmée, Donald Trump attend de la Russie qu’elle rende la Crimée à l’Ukraine. Cela est d’une importance capitale si l’on sait à quel point la Crimée est vitale pour les russes sur le plan stratégique.
Les tentions se ravivent sur le plan géopolitique et cela ne va pas dans le sens d’une paix mondiale bien au contraire.

Géopolitique : Une troisième Guerre Mondiale plus qu’inévitable

Vu la situation économique mondiale qui se trouve être au plus mal, plus mal même qu’avant le crash de 1929, vu que les complots étasuniens et européens sont désormais affichés au grand jour, vu que les sponsors à l’armement des rebels d’Alep sont aujourd’hui démasqués et que pris de panique, ils courent dans tous les sens tels des poules à qui l’on vient de couper la tête, la machine s’emballe et un retour en arrière n’est plus possible.

La dette mondiale atteint des sommets jamais égalés et à force de faire imprimer de la fausse monnaie, c’est à dire faire tourner la planche à billets sans aucune contre partie, bientôt que ce soit l’Euro, le Dollar ou le Yen, ces devises n’auront plus la valeur que du papier.

Si l’on ajoute à cela ce qui se déroule en Inde actuellement avec un braquage sans précédent du peuple en lui confisquant or et argent afin d’éviter ou de limiter en tous cas une forte dévaluation des devises occidentales on sent bien au niveau économique que le système est à bout de souffle et que tous les moyens sont permis pour la globalisation d’un racket des plus pauvres.

Sur le plan Géopolitique et afin de cacher ses maladresses, l’occident censure dans un premier temps la presse Russe et abreuve le pauvre peuple que nous sommes de « Fake News » dont la dernière remonte à il y a deux jours avec cette information :

«Des hackers russes ont piraté un fournisseur d’électricité américain».

L’assassinat de l’ambassadeur de Russie à Ankara (Turquie) et pour terminer, l’expulsion de diplomates russes et la fermeture de deux centres culturels russes aux États Unis, les dés semblent bipés.

Comment voit-on la suite du déroulement des évènements ?

L’administration Obama va utiliser des Hackers pour justifier une attaque militaire contre la Russie (voir en fin d’article la vidéo sur la résolution 758), cela a d’ailleurs commencé avec cette affaire d’infiltration de hackers lors des élections US de novembre dernier et ensuite le soit disant hacking du réseau électrique américain par des hackers russes comme mentionné ci-dessus.

Obama déclarait il y a quelques temps qu’une attaque informatique des USA par la Russie serait considérée avec la même sévérité qu’une attaque militaire. Avisés à présent des magouilles et False Flag de l’OTAN et de ses alliés tout porte à croire qu’un énorme False Flag va être organisé sur le territoire Américain rendant ainsi l’investiture de Donald Trump impossible et permettant une prolongation artificielle de Barack Obama.

Comment se déroulera la guerre ?

S’agissant d’une attaque nucléaire, cela ne durera que l’espace de trois heures avec une Amérique du nord complètement anéantie alors que l’Europe subira une très importante destruction. Toutes les infrastructures seront complètement ou partiellement détruites. Cela n’est qu’un scénario évidemment mais certainement très proche de la réalité si une telle chose devait arriver.

Quels seraient les intérêts des puissants de tout détruire ?

Une régulation du monde menant à ce que certains appellent « le nouvel ordre mondial »  que Nicolas Sarkozy annonçait comme inévitable qu’on le veuille ou non alors qu’il était en place.

Il y aurait aussi des morts chez les dirigeants pourquoi prendre un tel risque ?

Rien n’est dû au hasard et des bases de retranchement ont été mises en place comme c’est le cas aux États-Unis avec par exemple 5 Walmarts (Monstres de la consommation) qui avaient été fermés simultanément pour de soit disant  problèmes de plomberie puis barricadés ou surveillés encore mieux que des forteresses, que la police et l’armée américaine protégeait par voie terrestre et aérienne.

Un autre Walmart fermé depuis plus de deux ans et qui est cette fois-ci est complètement barricadé accessible par une grande porte qui est constament sous haute surveillance.

Walmarts : Un réseau de plus de 4’500 km de tunnels et villes souterraines relient entre eux 5 walmarts mystérieusement fermés.

Résolution 758 votée en toute hâte par le congrès américain donnant l’autorisation au président Américain et au commandant des armées de déclarer la guerre à la Russie.

Tout ceci n’est qu’hypothèse et peut-être complotiste me direz-vous mais combien aujourd’hui de ces théories du complot ce sont avérées être justifiées avec le temps ?

La 3 ème guerre mondiale n’est quand à elle pas une théorie du complot car il suffit d’ouvrir un peut les yeux pour se rendre compte comme une évidence que nous sommes en plein dedans.

Stéphane Guibert / Finalscape / Thom Aldrin

Politique : Quand Sarkozy se fait humilier deux fois par Pujadas

Mémorables moments de télévision. Un Sarkozy mis à mal à deux reprises par un Pujadas déterminé.

La première intervention : « Etes-vous responsable de la mort  de Mouammar Kadhafi »

La seconde intervention : « Reconnaissez-vous avoir reçu de l’argent illégalement lors de la campagne de 2007 »

vk

Révélations CHOC concernant Daesh et c’est dit sur C8 une chaîne du groupe Canal Plus !

Un Grand merci à Peter Moore pour avoir relayé sur FB

Les origines du Djihadisme remontent à la guerre froide avec  l’empire Soviétique. L’OTAN  avait élaboré la Muslims belt; il fallait empêcher la Russie d’accéder aux meres chaudes par la constitution d’une chaîne d’états si possible Islamistes radicaux. Après la chute de l’URSS, cette stratégie a été continuée en Bosnie, au Kosovo, en Irak où on a démantelé un état laïque  au profit d’Islamistes à la fois chiites et sunnites, on a continué ça en Libye. Quand aux frères musulmans ils ont été sponsorisés pratiquement par tous les états occidentaux.

La France est un pays ami de l’Arabie Saoudite et du Qatar et non avec la Russie alors que si on devait avoir à se défendre contre ces gens là, Poutine serait tout de même un allié naturel. Il faut savoir que même si le régime de Poutine n’est pas exempt de défauts, il y a énormément d’exagération sur la Russie dans les médias mainstream occidentaux.

Récemment, le président Américain Barak Obama et Hillari Clinton ont déclaré que la Russie était un danger plus grave que Daesh. Voilà donc des gens qui pensent que Les Russes sont des gens plus dangereux que ceux qui viennent tuer ou égorger nos enfants sur nos terrasses.

Luter contre l’Islam radical tout en serrant la main du roi d’Arabie Saoudite revient à dire que nous lutons contre le Nazisme tout en invitant Hitler à notre table.

75 milliards de dollars ont été dépensés depuis 1980 par la seule Arabie Saoudite qui n’est que l’un des cinq pôles de l’Islamisme radical. On a jamais vu la mise en place de tels moyens pour financer le Salafisme dans le monde. Jamais un totalitarisme n’a disposé d’autant de moyens financiers.

Nos politiques nous font croire qu’ils ne savent pas mais leurs serrent les mains, les mêmes qui insultent Poutine et qui disent qu’il faut le faire passer devant un tribunal pénal international, les mêmes reçoivent ces gens avec les honneurs.

Hollande et Vals pour ne citer qu’eux  le savent parfaitement et cela signifie ni plus ni moins qu’ils trahissent non seulement la France mais aussi les valeurs de l’Occident, les valeurs de la démocratie…

Stéphane Guibert / Finalscape / Sur VK