Science et vie : Le mythe de la Tour de Babel

La Métaphore :

Selon les traditions judéo-chrétiennes, Nemrod, le « roi-chasseur » régnant sur les descendants de Noé, eut l’idée de construire à Babel (Babylone) une tour assez haute pour que son sommet atteigne le ciel (le trône de Dieu). Mais Dieu fit échec à cette entreprise en introduisant la « confusion » (la diversité) des langues.

En somme, le mythe de la Tour de Babel met en scène des hommes qui essayent, non seulement d’assouvir leur désir de gloire et de puissance, mais qui, surtout, essayent pathétiquement de se transcender, alors même qu’il leur est impossible de se détacher de leur essence : ils ne sont que des hommes, pas des dieux. Pour cette audace, Dieu les punit en les « confondant » à travers leur moyen d’expression : la langue.

En multipliant les langues, Dieu divise les hommes et annihile chez eux toute ambition de dépassement.

La bible est remplie de métaphores. C’est un livre « scientifique » qu’il faut interpréter et dont l’église et les puissants se sont toujours inspirés pour modeler le monde.

Pour punir les hommes de leurs arrogances, Dieu les fit parler des langues différentes. Je comparerais cette métaphore des langues avec les religions.

Il y a le Christianisme, le Judaïsme, l’Islam, l’Hindouisme et le Bouddhisme. Dans ces cinq religions, d’innombrables branches ou courants divergent entre eux, d’où l’incapacité  des hommes à se comprendre.

Si l’on prend comme exemple le Christianisme, en regardant le tableau ci-dessous on comprendra mieux

Pour que les hommes s’unissent et se comprennent il faut qu’ils se rendent compte que toutes les religions ont le même but, celui de se rapprocher de Dieu. Les divergences au sein même de ces religions n’ont eu pour effet que de diviser les hommes qui à force de confusions et d’incompréhensions en sont arrivés à se faire la guerre. Cela perdure depuis plus de 2000 ans.

L’univers est infini, il est composé de milliards de milliards de galaxies qui elles-mêmes sont composées de milliards de systèmes solaires et rien que ce fait nous démontre notre arrogance en croyant que Dieu ait pu nous créer à son image. Je comparerais cette croyance à celle où les hommes pensaient que la terre était plate et que l’univers lui gravitait autour.

Pour avoir une approche de Dieu, il faut se tourner vers la métaphysique.

>>>Voici un article que je trouve intéressant<<<

Et pour terminer, ce très beau clip du groupe Enigma :

« The rivers of Belief »

Stéphane Guibert / Finalscape

Culture et Cinéma : Dalida Rida Une découverte dont j’ai fait la connaissance dimanche à Genève

Par un dimanche froid et venteux, me baladant  dans le centre de Genève aux Pâquis avec un ami alors que nous allions visiter un ami commun qui tient un petit commerce, je fis la connaissance de Dalida, chanteuse Polonaise avec qui j’ai tout de suite sympathisé.

Ayant plusieurs points en commun dont celui de la musique elle m’a invité à aller faire un petit tour sur sa chaîne Youtube et ce que je peux affirmer sans détour, c’est que cette artiste qui rame beaucoup pour percer à un talent incroyable, un talent auquel je crois et auquel j’adhère.

Dalida est une véritable boule d’énergie positive, le simple fait de la côtoyer vous donne de la pêche et vous remonte automatiquement le moral jusqu’au beau fixe

Elle compose et interprète ses chansons.

Je vous invite à la découvrir et à aller liker sa chaîne Youtube ainsi que sa page Facebook en attendant un article plus élaboré.

Voici les titres qu’elle m’a demandé de vous présenter sur Finalscape.

Sous les vidéos, tous les liens utiles.

Stéphane Guibert / Finalscape

Dalida Rida « Oh! »

Dalida Rida & Buddy King Bee « I’m Lucky »

Dalida Rida « Light and fire »

Dalida Rida « Pain dedication »

Dalida Rida « Freedom »

Dalida Rida « Dead Legends »

Dalida Rida « Depression »

Vidéo suggérée :

Gnash « I hate u, i love u » feat Olivia O’ Brien

Le label des disques Vogue qui fut la maison de disque de Didier Marouani

Le label des disque Vogue qui fut la maison de disques de Didier Marouani pour les albums Magic Fly, Deliverance, Just Blue, Deeper Zone et Paris France Transit fut créé par l’artiste peintre Sonia Delauney.

Nom de jeune fille Sophie Stern ou Sara Illinichtna Stern, née le 14 novembre 1885 à Gradizhsk en Ukraine et décédée le 5 décembre 1979 à Paris est une artiste peintre française, d’origine ukrainienne.

Née à Odessa, établie à Paris et prédestinée à conquérir le monde – le nom de la légendaire Sonia Delaunay est aujourd’hui de retour dans le monde de la mode. Le nom de l’artiste dont l’œuvre reste jusqu’à nos jours une vaste source d’inspiration pour de nombreux créateurs et maisons de mode, acquiert une nouvelle signification sous la direction d’un nouveau directeur artistique.

Tout d’abord, Sonia Delaunay est connue comme une artiste au style unique. Le pionnier de simultanéisme et d’orphisme, Sonia a laissé une trace lumineuse dans l’histoire de l’art.

Sonia Delaunay a réalisé des costumes de ballets, de théâtre; la conception automobile et desillustrations de livres; le design d’intérieur, des mosaïques, vitraux, céramiques, du design textile, et bien entendu- la conception de vêtements et chaussures.

Une figure importante du monde de la mode, de la culture et des arts, Sonia Delaunay est l’un des contributeurs les plus remarquables de l’art déco et de la peinture du 20ème siècle.

>>>Toute l’actualité de Didier Marouani et de son groupe SpAce<<<

 

Résistance : Peter Moore nous adresse par cette chanson ses vœux pour 2017

Bonne et heureuse année 2017 à tous
Le combat continue…
_______________________

Le bruit des origines – Okoumé

PAROLES:

Mondialisation, perte d’identité
Paranoïa d’un monde bouleversé
Fin de siècle oblige, on a tous le vertige

{Pont}
Pour savoir où l’on va
Faut savoir par où on est allé
Pour éviter les faux pas
Faut cesser d’ignorer

{Refrain}
C’est le cri d’un peuple
C’est le bruit des origines
C’est le moment c’est l’heure
De retrouver nos racines

Globalisation, extension des marchés
On tue la terre à force de l’exploiter
Plaie ouverte trop vive
On vogue à la dérive

{pont}

{refrain}

Conscientisation volonté de changer
Ne pas attendre c’est à nous de bouger
Fin de siècle oblige
C’est vers quoi on s’dirige

Vibrant hommage à tous les membres du cœur de l’armée rouge qui ont péri lors du crash de l’avion russe TU154.

Noël en Syrie : Le chœur de l’armée Russe qui s’y rendait… Les chanteurs sont tous morts dans le Crash de l’avion russe TU154.

Ils allaient égayer le noël des Syriens et des soldats qui ont libéré Alep. Dieu les accueille dans sa miséricorde

Ils avaient également travaillé avec Didier Marouani sur l’enregistrement de son album « Space Opera »

Sincères condoléances à leurs familles et leurs proches ainsi qu’à toutes celles et ceux qui ont perdu la vie dans ce tragique accident.

Stéphane

>>>Toute l’actualité sur Didier Marouani<<<

 

L’amitié peut provoquer des miracles : Ceci en est la preuve

Parti de Malaga avec seulement 10 Euros en poche, José Antonio Estevez réussit à monter sa propre boîte d’animations et de spectacles.

Toute l’année, entouré d’une équipe de 40 professionnels du spectacle, il réjouit les touristes en réalisant des spectacles originaux..

C’est sur l’archipel des îles Canaries que se produit Klan Intertainment.

José Antonio Estevez est un homme courageux, entreprenant et dont le cœur n’a d’égal que sa réussite.

J’ai connu Antonio (car c’est comme cela que j’ai l’habitude de l’appeler) il y a une vingtaine d’années alors qu’il n’avait que 13 ou 14 ans et c’était à Malaga en Espagne.

Cette rencontre est le fruit du hasard car à l’époque, je venais régulièrement visiter un ami avec lequel j’avais travaillé à Genève, ma ville natale et qui s’était ouvert un petit restaurant « Casa Alarcon » 18, avenue de la Termica et c’est comme je vous le disais par une rencontre fortuite alors que je jouais sur un flipper que ce gamin alors âgé de 13 ans s’approcha de moi et me parla.

Cette rencontre changea le cap de ma vie. Au fil de mes voyages en Espagne, destination qui fut privilégiée pour ma part  durant plus de dix ans, j’appris à connaitre Antonio, un être d’exception qui au fil de nos discutions, mutuellement, nous nous sommes enseigné la vie.

Antonio est et restera un point culminent de ma vie et notre relation à jamais inscrite dans le livre de la destinée.

C’est la raison pour laquelle je choisi cette étape de ma vie que je considère comme privilégiée pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de Noël et une très bonne année.

Stéphane Guibert / Finalscape

>>>Toute l’actualité de Klan<<<

 

Science et vie : Expérience proche de la mort, y a-t-il une vie après la vie ?

Voilà une question que la plus part d’entre nous nous posons. Les expériences proches de la mort ou lors d’un profond coma sont relatées de manières plus ou moins similaires par celles et ceux qui sont passé par là.

J’ai moi-même fait une expérience proche de toutes celles qui sont évoquées lors d’interviews bien que mon état de santé n’était pas en danger. J’ai vécu cette expérience comme un rêve puissant :

Je devais avoir une dizaine d’années lorsque durant mon sommeil je me suis senti aspiré hors de mon corps j’ai également passé par ce tunnel de lumière et arrivé au bout, un homme se tenait là en me tendant les bras et en me souriant. Le sentiment d’amour que j’ai ressenti à ce moment était si fort, je dirais même si violent que celà en était insupportable. Je me suis ensuite réveillé brutalement avec ce désagréable sentiment d’une chute vertigineuse dans le vide.

Petite anecdote : Plus aucune montre ne fonctionne correctement sur mon poignet depuis ce moment unique de ma vie et les personnes qui s’intéressent sérieusement à la chose me disent à l’unanimité que c’est lié.

Voici une vidéo d’une dizaine de minutes qui explique tout d’abord ce qu’est une NDE, ensuite le témoignage d’une dame ayant fait l’expérience mais qui elle était en état de mort clinique et enfin, de très belles images d’un voyage cosmique.

Stéphane Guibert / Finalscape

 

ENIGMA « Return to innocence » (Long and Alive version)

Sous-titrée en Français

Culture et Cinéma : SNOWDEN, EST-IL UN HÉROS OU UN TRAITE ?

SNOWDEN, EST-IL UN HÉROS OU UN TRAITE ?

Le dernier film d’Oliver Stone

Un combattant qui lutte pour notre liberté, un combattant qui dénonce la vérité face à notre mise sous matrice, intellectuelle, philosophique, technologique et financière par l’oligarchie mondiale, Snowden obligé à l’exil alors qu’il ne faisait que dénoncer les agissements d’une mafia qui a pris le contrôle du monde occidental.

Nous sommes épiés, nos habitudes alimentaires, nos convictions religieuses, nos états d’âme, notre vie privée sous toutes ses coutures sont passés au scanner pour toujours mieux nous contrôler. Pour toujours mieux presser le citron et récupérer le dernier cent.

L’internet, la téléphonie sont des outils utilisés afin de nous espionner et nos médias sont utilisés pour distiller les messages de propagande, mais aussi nous manipuler au niveau de nos habitudes alimentaires, de nos habitudes sexuelles, de nos croyances religieuses…, les téléréalités très en vogue aujourd’hui nous déshumanisent.

ILS NOUS FORMATENT À LEURS GRÈS SUIVANTS LEURS BESOINS.

ILS NOUS CONTRÔLENT.

Ils nous considèrent comme du bétail, des insectes, c’est vrai que nous nous comportons comme des moutons.

Un « beau » film d’anticipation qu’est le livre et film d’Orwell 1984, aujourd’hui ce n’est plus de l’anticipation avec le film sorti récemment sur le combat de Edward Snowden:

>>>Le livre<<<

 

 

Didier Marouani : «Nous sommes restés dans les bureaux de la police jusqu’à 4 heures du matin»

Didier Marouani, à Moscou, le 30 novembre. Photo Vasily Maximov. AFP

Suite à l’imbroglio moscovite de la semaine passée, le chanteur Didier Marouani, de retour à Paris, livre sa version des faits sur les négociations dans l’affaire de plagiat qui l’oppose à la star de la pop russe Philipp Kirkorov.

Nous apprenions mercredi 30 novembre que Didier Marouani, fondateur du groupe Space, était retenu par la police à Moscou suite à un conflit pour plagiat qui l’oppose au chanteur russe d’origine bulgare Philipp Kirkorov. Didier Marouani est célèbre en Russie puisqu’il y a donné de nombreux concerts depuis les années 80, sa musique ayant même illustré les images spatiales diffusées à la télévision. Une affaire dont il était difficile de démêler le vrai du faux. La semaine dernière, alors que le chanteur était retenu par la police russe, l’avocat de Philipp Kirkorov invoquait l’intervention des «pranksters» – des blagueurs russes adeptes des canulars téléphoniques et internet – dans les négociations via les médias russes pour expliquer l’échec de la négociation et l’intervention de la police. De retour à Paris, Didier Marouani nous a donné sa version des faits : il affirme être tombé dans un guet-apens, où la négociation à l’amiable a été visiblement compromise.

Vous avez attaqué Kirkorov pour plagiat. Qui a mené les expertises en vue du procès ?

Mes avocats ont déposé une plainte auprès du tribunal de Moscou le 1er novembre 2016 pour plagiat de ma chanson A Symphonic Space Dream à l’encontre d’Oleg Popkov, compositeur et auteur de la chanson Cruel Love, produite par Philipp Kirkorov Productions, de Philipp Kirkorov qui a interprété la chanson, et de Sony Entertainment qui a distribué le disque en Russie et CIS.

Les expertises musicales ont été effectuées par un expert français, agréé auprès des tribunaux français, traduites en russe et apostillées par notaire, et par un expert musical russe à Moscou. Les deux rapports d’expertises ont conclu à un plagiat, pour la partie française qui s’est occupée plus particulièrement du refrain de la chanson et qui a conclu que 71% de notes communes se retrouvaient dans la chanson russe et la partie russe qui a conclu à 41% de mêmes notes dans l’intégralité de la chanson. Le procès n’a pas encore eu lieu et seule la plainte a été déposée.

Pourquoi vous êtes-vous rendu à Moscou ?

Après avoir échangé personnellement avec Philipp Kirkorov plus de 68 mails, il m’a fait deux propositions financières ; la première était d’un million de roubles [14 750 euros], la seconde, quatre jours plus tard, d’un million d’euros, que nous avons accepté. Kirkorov et ses conseillers ont accepté de signer lors de mon arrivée à Moscou un protocole d’accord mentionnant la somme, le retrait de la plainte au tribunal, la confidentialité, l’arrêt de la communication aux médias et réseaux sociaux. A la banque de Kirkorov, où nous avions rendez-vous, je demande à signer le protocole d’accord quand Kirkorov et son avocat sortent deux grosses liasses de billets ; 45 secondes plus tard, 60 policiers font irruption dans la banque, nous demandent de ne plus parler, de poser nos téléphones et saisissent passeports, dossiers, téléphones, clés USB, etc.

Nous avons été conduits dans les bureaux de la police, sirènes hurlantes, ou nous sommes restés jusqu’à 4 heures du matin pour répondre à des questions ; on m’a rendu mon passeport et autorisé à rentrer à l’hôtel en nous demandant si j’acceptais de revenir le lendemain pour répondre aux questions. Ce que j’ai fait.

Comment envisagez-vous la suite ?

Deux plaintes ont été déposées par mes avocats en Russie, l’une au ministre des Affaires intérieures, avec ouverture du dossier judiciaire pour dénonciation calomnieuse, et l’autre auprès du procureur général de Russie. Concernant la plainte pour plagiat, nous allons prendre une décision prochainement pour voir si nous allons poursuivre cette plainte en Russie ou aux Etats-Unis.

Clémentine Mercier

source

>>>Voir aussi toute l’actualité de Didier sur son blog<<<