Les citoyens suisses se prononcent contre l’adhésion à l’Otan

Respectant la politique de neutralité et d’indépendance économique menée par les autorités de leur pays, la plupart des citoyens suisses rejettent l’idée d’une adhésion de la Suisse à l’Otan, idée qui n’est soutenue que par 19% de la population, selon le rapport annuel «Sécurité 2017» présenté ce samedi.

La population suisse ne soutient pas l’idée d’une adhésion de leur pays à l’Alliance atlantique ainsi qu’à l’Union européenne, a relaté ce samedi le rapport annuel « Sécurité 2017 », dont les extraits ont été publiés par la presse locale.

« La part de la population qui voit une adhésion à l’Union européenne ou à l’Otan de manière favorable est à un niveau particulièrement bas, et constitue la minorité », a relaté le rapport se basant sur la recherche effectuée.

Ainsi, à en croire les données présentées dans le rapport, seuls 19 % des sondés ne rejettent pas l’idée d’une adhésion à l’Otan, tandis que 95 % des personnes interrogées soutiennent fermement l’idée de la neutralité de leur pays.

Parallèlement, le nombre de supporters de l’Union européenne ne dépasse pas la barre des 15 %, une baisse d’un point par rapport à l’année dernière.

Par ailleurs, 31 % de la population demandent un rapprochement politique avec l’Union européenne, soit 4 % de moins que l’année dernière. Toutefois, 81 % des Suisses se prononcent pour la coopération économique avec l’UE, de loin premier partenaire commercial du pays.

Il est également à noter que 73 % des Suisses restent pessimistes au sujet des perspectives de développement de la sécurité dans le monde.

Néanmoins, la confiance envers les institutions étatiques, y compris la presse, a légèrement augmenté par rapport à l’année 2016. Ainsi, sur une échelle de 1 à 10, police, justice et gouvernement ont recueilli respectivement 7,9, 7,4 et 7,1 points.

Ce rapport a été préparé par les spécialistes de l’Académie militaire et du Centre de l’étude des problèmes sécuritaires de l’école polytechnique d’État de Zurich sur la base d’un sondage réalisé par l’institut de sondages LINK auprès d’un échantillon de 1 209 personnes.

Selon les experts, plusieurs facteurs auraient pu influencer les réponses des interrogés, notamment la « tension constante entre la Russie et l’UE » concernant la crise ukrainienne ainsi que la crise migratoire, le Brexit et les vagues d’attentats qui touchent l’Europe ces derniers mois.

Europe : Le jour ou la France est mourrue ! (Vidéo à voir et partager sans modération)

Jacques Chirac qui en 1979 dénonçait une construction Européenne de l’impuissance, une Europe ouverte à toutes les crises du monde, une Europe non Européenne et dominée par des intérêts Germano-américains, une Europe du chômage importé, une Europe mollusque, sans corps et sans dessein véritable, une Europe ou les multinationales dictent leurs lois aux états et qui retourna sa chemise comme une crêpe avant le référendum de 2005.

Voyons aujourd’hui grâce au document qui suit ce qu’est réellement l’Europe pour les peuples !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Exposé vulgarisé. Comprendre simplement les institutions de l’Union européenne, quelle place la France y tient et quelles en sont les conséquences.

1) Précision :

– La commission propose les lois au parlement européen et au conseil de l’UE (article 251 et 289 du TFUE). Le Parlement et le Conseil de l’Union peuvent demander à la Commission qu’elle légifère dans un domaine. Mais la commission, qui a le monopole du droit d’initiative, peut ignorer cette demande.

– Aucun référendum n’a de valeur « intrinsèque » vis-à-vis de l’UE car SEULE la commission a le droit de légiférer et d’exécuter…

– Le parlement de l’UE est exclu de tout avis sur la fiscalité et les recettes de l’UE (article 311 du TFUE)

– Pour que le parlement censure ou démette la Commission, il faut la majorité des membres du parlement et les 2/3 des suffrages exprimés (Articles 17-8 et 234 du TFUE)

– L’article 293 du TFUE stipule que le Conseil de l’Union « ne peut prendre un acte constituant, amendement de la proposition que statuant à l’UNANIMITE». Le Conseil de l’Union ne peut donc s’opposer à la Commission qu’à l’unanimité!

– Les traités européens ne peuvent être modifiés (sauf cas mineurs) qu’à l’unanimité (article 48 du TUE). Comme aucun Etat n’a les mêmes intérêts (ex: fiscalité du Luxembourg, monnaie pour l’Allemagne, différences entre pays de l’est et de l’ouest, du nord et du sud…)… les traités ne peuvent être modifiés.

– Il y a 20000 lobbyistes pour 28 commissaires européens à Bruxelles.
http://www.lesoir.be/1116573/article/…

– 75 à 80% des lois nationales viennent de l’UE.
https://www.youtube.com/watch?v=c0Iqa…

– Viviane Reding : Il n’y a plus de politiques intérieures nationales !
https://www.youtube.com/watch?v=yBRCZ…

Message d’un contributeur :
– Raw Dog nous a fait remarquer qu’il serait plus juste de parler de « Cotisations » plutôt que de « charges sociales ». Entendons-le donc ainsi durant la video.
La discussion fait avancer le débat. Merci à lui.

2) C’est encore mieux quand c’est source :

– Articles du Traité sur l’Union Européenne (TUE) et du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE) :
http://eur-lex.europa.eu/legal-conten…

–   Programme national de réforme pour 2015
http://www.economie.gouv.fr/files/pro…

–   Programme national de réforme pour 2016 :
http://proxy-pubminefi.diffusion.fina…

–   Recommandation du Conseil en date du 14 juillet 2015 (tout un symbole pour les français en matière de liberté , lol !!!) : http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/cs…

– Bilan européen amenant la France à prendre des mesures sur son économie .
http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/cs…

Sur VK :

Sur Youtube :

L’Europe sans les peuples, petite histoire d’un grand hold-up !

>>>Compte VK associé<<<

Mon compte Facebook semble avoir été supprimé ou suspendu.

Ne sachant pas si cela est définitif, j’ai créé un nouveau compte que vous pouvez rejoindre en cliquant dans le lien Stéphane Guibert ci-dessous.

Merci à vous toutes et vous tous.

Mise à jour : Mon compte FB a été rétabli.

Stéphane Guibert / VK

Détachés ou déportés, l’esclavagisme comme si on y était

L’Europe, cette belle Europe qui signifie dans ses bienfaits entre autres arnaques, la libre circulation des biens et des services :

Et si nous nous attardions un peut sur le cas des travailleurs détachés, si nous cessions de nous cantonner sur notre confort personnel, notre égocentrisme et si nous faisions de notre nombril autre chose que le centre du monde ?

Le travailleur détaché est une aubaine pour celui qui l’emploi. Moins couteux, moins regardant sur ses conditions de travail et bien souvent de logement aussi, cette main d’œuvre qui vient le plus souvent des pays de l’Est permet aux entreprises qui font appel à ces travailleurs, des économies substantielles au détriment non seulement des travailleurs eux-même qui sont exploités mais aussi des demandeurs d’emplois locaux sur lesquels s’exerce un dumping salarial défiant toutes concurrences.

Si vous ne l’aviez pas encore compris, l’Espace Économique Européen met en concurrence des travailleurs au même titre que des soldats qui se tireraient dessus sans savoir vraiment pourquoi.

  • Le travailleur détaché permet aux entreprises d’augmenter leurs compétitivités.
  • La société prestataire reste assujettie au régime de sécurité sociale de son pays d’origine.
  • Les cotisations sociales d’un boucher Roumain détaché en Allemagne par une entreprise roumaine sont celles en vigueur en Roumanie.
  • Macron déclare :  » Je suis favorable à ce que la loi prévoie la capacité laissée aux partenaires sociaux de mener une négociation qui puisse en effet conduire à majorer beaucoup moins, voir pas du tout, les heures supplémentaires. »
  • C’est tout bénef ! Vive l’Europe !

Suisse :

Retour sur un scandale qui avait défrayé la chronique d’un pays si tranquille ne faisant pourtant pas partie de l’E.E.E mais pourtant pris en otage par des accords bilatéraux qui font de ce pays un parfait larbin de cette institution Européenne.

Les faits :

Scandale du Mont Pèlerin survenu en Suisse en 2013 alors que 37 travailleurs détachés tous venus d’Italie ce sont vu payés des clopinettes, vivant à 8 dans un deux pièces et n’ayant pas de quoi se nourrir dignement.

>>>Voir ou revoir l’article associé à cette vidéo<<<

Europe : L’État-nation doit disparaitre.

Selon la députée Européenne Viviane Reding, pour que l’Europe survive il ne doit plus y avoir de politique interne et à terme, tous les pays membres devront prendre leurs ordres de Bruxelles.

C’est la fin de l’État-nation !

Lors du référendum suisse du 6 décembre 1992 sur l’adhésion à l’EEE qui avait été rejeté par la majorité des citoyens, je disais que ce qu’Hitler n’avait pas obtenu par la force lors de la dernière guerre mondiale était en train de se réaliser par le biais de la diplomatie et par la signature de mini traités qui se concoctent dans les sales obscures de Bruxelles entre lobbyistes et députés corrompus.

Cette Europe que l’on nous avait promise prospère, créant plus d’emplois, plus de choix dans nos achats, plus de mobilité mais aussi et surtout plus sociale, cette Europe là nous montre aujourd’hui son vrai visage.

Au train ou vont les choses, je me risque à me demander laquelle de ces deux Europes aurait été plus viable pour les peuples : Celle d’Hitler ou l’Europe néolibérale d’aujourd’hui ? Car hors mis les morts de la dernière guerre mondiale, ceux des génocides et de la guerre elle-même, la perspective qui se dévoile à nous aujourd’hui laisse penser que l’avenir nous réserve une Europe encore plus sombre si toutefois nous laissons les choses se faire.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

L’Union Européenne vous souhaite bon appétit

Que ce soit :

  • La réintroduction des farines animales dans l’alimentation des poissons.
  • Le gaz de schiste qui est en vigueur dans l’agenda Européen.
  • l’Union Européenne qui change la législation concernant les huiles alimentaires en rehaussant la limite de l’acceptance d’huile de vidange à l’intérieur des huiles alimentaires à 10%.
  • Un nouveau maïs OGM, le TC 1507 va être utilisé à la culture dans l’Union Européenne.
  • Bruxelles autorise suite à une promesse faite à Washington, l’introduction en Europe des poulets à la javel.
  • l’Union Européenne autorise un taux plus élevé de pesticides sur les fruits et légumes à l’étalage et ces niveaux seront désormais 10 à 40 fois plus élevés qu’auparavant.
  • Et pour partir dans des contrées exotiques comme par exemple la chine ou l’on engraisse des calamars à la gélatine…

Les amis, on est vraiment dans la merde. Nos enfants et petits enfants nous remercieront !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Sur VK

Etienne Chouard et Myret Zaki nous parlent d’une Europe sans l’Union Européenne et des coûts du capital

A l’approche de l’élection présidentielle de 2017, une réflexion du tandem Chouard, Zaki

Nous n’avons pas besoin de l’argent des riches pour financer nos activités.

En économie, on parle globalement des coûts du travail mais jamais des coûts du capital car sans avoir à creuser, en se penchant tout simplement sur les dividendes qui sont reversés aux actionnaires il est tout à fait légitime de se dire que les richesses qui sont produites par les salariés sont à des années lumières d’être réparties équitablement entre la classe moyenne et les riches ce qui rentre violemment en contradiction avec l’intérêt général et ce n’est plus tenable.

Sur le plan politique, un Frexit que Marine Lepen préconise mais qui ne figure pas dans son programme, un Jean-Luc Mélenchon qui propose quand à lui un programme qui ressemble beaucoup à celui d’Alexis Tsipras et qui prétend que l’on peut améliorer les choses en demeurant dans l’Union Européenne, Etienne Chouard qui est un fervent Europhobe considère cela comme une arnaque car si l’on regarde avec du recul ce qui c’est passé en Grèce à l’époque du référendum et les résultats que cela donne aujourd’hui, on est très loin d’une victoire du peuple grecque sur les banques.

Le seul dont le Frexit fasse partie d’un des axes centraux de son programme est François Asselineau et c’est d’ailleurs pour cette simple raison qu’il est complètement ostracisé par les médias Mainstream.

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

 

La vidéo complète

Sur Youtube : Chaîne fermée

 

 

Union Européenne : A qui profite le crime

Les problèmes liés à la France aujourd’hui tiennent du fait que les français ne dirigent plus leur pays.

La France est dirigée par une oligarchie depuis Bruxelles pour la commission européenne, depuis Francfort pour la banque centrale européenne et depuis Washington pour l’OTAN.

Pour la prétendue construction européenne qui nous a été imposée depuis le 25 mars 1957 nous disons qu’il ne s’agit pas d’une opération d’origine française comme on veut nous le faire croire, mais en fait d’une stratégie américaine de vassalisation du continent européen qui a été mûrement réfléchie après la seconde guerre mondiale.

D’ailleurs, à partir d’une politique qui avait été lancée dès les années 20 en Allemagne puis dans les années 30 et 40 par l’Allemagne hitlérienne et l’Italie mussolinienne et transmutée après la seconde guerre mondiale en une volonté des États-Unis de dominer le continent européen.

« En ces temps de tromperie universelle dire la vérité devient un acte révolutionnaire. »

George Orwell – 1984

Quand je disais il y a dix ans que ce que Hitler n’avait pas obtenu par la force était en train de s’accomplir au travers de traités mortifères et d’une diplomatie corrompue, on me prenait pour un fou ou pour un complotiste. Il ce trouve que les faits semblent aujourd’hui me donner raison.

Merci à Peeter More pour la vidéo

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

 

Europe : 5 bonnes raisons de rester dans l’UE

5 RAISONS DE RESTER DANS L’UNION EUROPÉENNE…

L’UNION EUROPÉENNE CE N’EST PAS COMPLIQUÉ, NON…

L’Union Européenne c’est l’avenir (il parait)
Mais l’avenir de qui au juste ?
Voyons ce que les articles du T.F.U.E nous proposent…

Source principale : http://eur-lex.europa.eu/legal-conten

Sans rire, c’est aussi le constat que l’Union européenne ne pourra pas prendre les mesures nécessaires aux réformes structurelles qu’elle doit prendre depuis sa création.

Des réformes qui ne pourront pas être validées à l’unanimité des 28 états membres, tant les intérêts des uns vont à l’encontre des intérêts des autres. (Voir l’évasion fiscale, cadenassée par Junker et le Luxembourg, voir la Belgique qui bloque la directive européenne qui lutte contre l’optimisation fiscale des multinationales… chaque état défend son pré carré.)

On y voit aussi clairement, que le législatif des états membres a été confisqué par des technocrates non élus, mais bien sélectionnés par les lobbys des multinationales, des lobbys des industries de l’agroalimentaire, les lobbys pharmaceutiques et aussi certains groupes de pression politique comme le groupe Bildelberg, pour ne pas le citer.

Des dossiers, des traités, des lois préparés directement par les lobbys et soumis au parlement, des traités comme le CETA, ou le TTIP mis sous secret pour éviter que le peuple ne puisse se révolter et ne mette l’Europe dehors.

Jacques Jordens

Les États-Unis continuent le déploiement de leurs troupes en Allemagne

(Vidéos en fin d’article)

Selon Euronews :

La nouvelle ne devrait pas réjouir Moscou. Des centaines de tanks et de camions militaires américains ont été débarqués ce vendredi dans le port de Bremerhaven, situé dans le nord de l’Allemagne.

Ce matériel sera ensuite acheminé par train jusqu’en Pologne pour être utilisé lors d’un exercice militaire de grande ampleur. 4000 soldats américains seront eux aussi déployés dans le cadre de l’opération “Atlantic Resolve”.

Cette opération vise surtout à rassurer les alliés américains des pays d’Europe de l’Est après l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

L’opération Atlantic Resolve se poursuit depuis plusieurs années maintenant. Elle permet d’assurer nos alliés des pays d’Europe de l’Est de l’engagement continu des États-Unis à leurs côtés. C’est aussi un signe de l’engagement des États-Unis et de l’Otan en matière de dissuasion et de maintien de la paix en Europe“, a déclaré le général de division américaine Tim McGuire qui est le commandant adjoint des troupes américaines déployées en Europe.

D’autres pays comme l’Allemagne, le Canada et la Grande-Bretagne devraient eux aussi envoyer des bataillons d’un millier de soldats chacun, dans les Pays-Baltes.

Avec agences (Reuters, AP)

Version Mainstream

Dans cette vidéo, le journaliste parle de rassurer les pays d’Europe de l’est après l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014. Ce qu’il a oublié de préciser, c’est que cette annexion avait été faite suite à un référendum en Crimée, ce que l’occident est loin de faire au Moyen Orient entre autres en se permettant d’envahir des pays souverains.