Petit temps de vacances.

Petite semaine de vacances.

Prochain article le 28 mai 2017

Stéphane Guibert

Concentré de tomate made in China : bienvenue dans la mondialisation dégueu !

Il est sans saveur, peu cher, et donc partout dans nos sauces et pizzas de supermarché : le concentré de tomate industriel, venu souvent de Chine, fait l’objet d’une passionnante enquête.

A moins de ne jamais mettre les pieds dans les grandes surfaces ou dans la plupart des restos, il y a de grandes chances que vous en ayez consommé. Et en grande quantité. Le concentré de tomate chinois est absolument omniprésent dans la world food, la nourriture mondialisée qu’on engloutit du nord au sud, quels que soient ses goûts et ses revenus.

Sauces, soupes, pizzas, surgelés… La pâte rougeâtre et visqueuse qui nimbe tous ces plats provient très souvent du Xinjiang, une province de Chine – pays qui, pourtant, consomme assez peu de tomate.

Comment en l’espace de 20 ans à peine, les cueilleurs et fabricants européens et américains de concentré ont-ils été supplantés par les Chinois, qui fournissent aujourd’hui les géants de l’agro-industrie comme Heinz, Kraft Foods ou Unilever ? C’est ce que décrypte « L’Empire de l’or rouge », une enquête de Jean-Baptiste Malet, qui sort en librairie ce mercredi 17 mai (Editions Fayard, 288 p., 19 euros).

Mondialisation dégueu

« Le point de départ de cette enquête, ce sont des barils de concentré de tomate que j’ai aperçus dans l’entreprise Le Cabanon, en Provence. J’ai vu qu’ils venaient de Chine, ça m’a interloqué. Pourquoi les faire venir de si loin ? », explique le journaliste de 30 ans, qui s’est fait connaître en 2013 pour son enquête saignante sur les conditions de travail chez Amazon.

Le Cabanon, racheté par un conglomérat chinois en 2004, a été littéralement dépecé et n’est plus aujourd’hui que le fantôme de lui-même. Il est arrivé la même chose chez les transformateurs de tomate de nos voisins européens et américains.

Ce terrifiant phénomène pourrait s’appeler la « sino-militarisation » de la tomate. C’est en effet au sein de conglomérats (Cofco Tunhe, Chalkis) – sortes d’Etats dans l’Etat tenus par des généraux de l’Armée populaire de Chine– que la grande gagnante de la mondialisation dégueu est produite. Cueillie et transportée par des ouvriers sous-payés, non syndiqués, parfois même par des enfants, gorgée jusqu’à la gueule de pesticides, cette tomate ne ressemble en rien au fruit rond et avenant que l’on se figure.

« Tomate de combat »

Jean-Baptiste Malet explique :

« La tomate destinée à être transformée en concentré n’est pas ronde, mais de forme oblongue. Elle est lourde, dense, très dure, car elle a été génétiquement fabriquée pour pouvoir être transportée par bennes sans s’abîmer. Quand on la croque, c’est très surprenant : sa peau croustille ! »

Ce caillou sans saveur, bidouillé par les savants des labos du géant Heinz contient 30% de matière sèche (contre 3 à 5% pour une tomate normale) pour être plus rentable à la tonne, et un pédoncule spécialement fragile pour être cueillie hyper facilement. Une véritable « tomate de combat » taillée pour évincer la concurrence. Et ça a marché !

  1. Tout espoir n’est cependant pas perdu, insiste Jean-Baptiste Malet : le consommateur vigilant peut encore décider d’acheter du concentré de qualité, produit made in Europe plutôt que made in China. Mais c’est plus cher et plus difficile, forcément.

Ce qu’en France on qualifie d’attentat, en Palestine on appelle ça de la démocratie

Naplouse- URGENT! INFO! SVP LISEZ ET PARTAGEZ!!

Cette nuit les forces de l’occupation sont venu arrêter mon ami Yousef يوسف موسى ديريه, ambulancier, dans lequel la voiture de colon c’est encastré hier, juste après avoir foncé dans la foule et avant de tuer le jeune Moataz, à Huwwara (Naplouse).
Il est accusé d’avoir empêché la voiture du colon de s’enfuir, alors qu’il ne pouvait pas bouger et que les soldats eux même avait plaqué la véhicule de l’assassin!
Ils ont confisqué son ambulance, sachant que Yousef a été le 1er. témoin de l’action terroriste de ce colon.
En revanche, le colon meurtrier n’a pas été en inculpé.


C’est un homme bon et juste, cet ambulancier avait sauvé la vie d’ un couple de colon ayant fait un grave accident de voiture il y a quelques semaines.
Ci dessous la vidéo de surveillance concernant les faits, en France on avait appelé cela un attentat concernant Nice, ici on nomme ça démocratie ?!

>>>Voir aussi la page de Dounis<<<

Dounia / VK

 

Les comptes se ferment les uns derrière les autres sur FB.
Il est vivement recommandé de se créer un compte mirroir sur le réseau social Russe VK afin de pouvoir conserver ses contacts et ses documents.
Pas besoin d’être inscrit pour suivre l’actualité de celles et ceux que vous suivez en revanche pour pouvoir leur parler ou visionner certaines vidéos, il est nécessaire d’avoir un compte et d’y être connecté.

Pujadas écarté du 20 Heures de France 2, Lapix pressentie pour le remplacer

La chaîne a décidé d’écarter David Pujadas du 20 Heures. Il sera remplacé par Anne-Sophie Lapix.

David Pujadas a annoncé ce mercredi matin à la rédaction de France 2, lors d’une conférence exceptionnelle, qu’il était débarqué du journal de 20 Heures. Le journaliste en a été informé ce matin par sa direction. Plusieurs de ces adjoints, comme Agnès Vahramian, la directrice adjointe de la redaction de France 2, sont également écartés. Au sein de la rédaction, c’est la stupéfaction.
David Pujadas était aux manettes du journal phare de la Deux depuis le 3 septembre 2001. Pour la chaîne publique, cet ancien de TF1 et de LCI a couvert quatre présidentielles, mais il va quitter son poste quelques jours seulement après la victoire d’Emmanuel Macron.
La chaîne justifie son choix par une volonté de «renouvellement et de rajeunissement» après l’élection d’un président de 39 ans. D’après le site Puremedias, Anne-Sophie Lapix, 45 ans, serait pressentie pour remplacer David Pujadas. La journaliste quitterait la présentation de «C à vous» pour revenir au JT, un exercice qu’elle connait bien. Elle avait notamment été joker de Claire Chazal sur TF1.

VIDEO. « Envoyé spécial ». Whirlpool : les oubliés de la campagne

Deux salariés français de Whirlpool se rendent en Pologne pour voir l’usine délocalisée qui va « prendre leur emploi ». Là bas, ils font la rencontre de Pavel, un ouvrier polonais.

Malgré 850 millions d’euros de bénéfices en 2016, Whirlpool délocalise son usine d’Amiens en Pologne, où les salaires sont plus bas. Les 300 ouvriers sont partagés entre colère et résignation.

Bande annonce :

>>>Le reportage complet<<<<

C’est pour 2018, Whirlpool l’a annoncé il y a trois mois. Malgré 850 millions d’euros de bénéfices l’an dernier, le groupe d’électroménager délocalise la fabrication de sèche-linge en Pologne, où la main-d’œuvre est moins chère.

Le lundi 24 avril, les salariés de l’usine d’Amiens sont en grève. Ils attendent de pied ferme la visite d’Emmanuel Macron, prévue pour mercredi 26. Le candidat à l’élection présidentielle qui a passé l’épreuve du premier tour est, on le sait, originaire de cette ville de la Somme… Ici, les habitants, les élus et les commerçants pleurent une nouvelle usine qui ferme. Seront-ils entendus avant le second tour, alors que le Front national est tout prêt à récupérer leurs voix ?

La colère gronde

« Envoyé spécial » a suivi le premier tour de l’élection présidentielle avec des oubliés de la campagne : 300 ouvriers qui vont perdre leur emploi, partagés entre colère et résignation. Comment rebondir dans cette région rongée par le chômage ? Il y a Corinne, une mère célibataire qui bosse de nuit à la chaîne et élève sa fille la journée, il y a Patrice et Evelyne, qui fabriquent des sèche-linge depuis vingt-cinq ans… Comme la plupart de leurs collègues, ils ont travaillé toute leur vie dans l’usine d’Amiens Nord.

Un reportage de Laure Pollez et Olivier Sibille, diffusé dans « Envoyé spécial » le 27 avril 2017.

Economie : Ténèbres – L’effondrement de l’euro et la mise en place de la monnaie unique

Depuis quelques années des crises sont volontairement mise en place ou non afin d’introduire la monnaie mondiale. Une monnaie mondiale pour un ordre mondial dont la capitale serait Israël après le remodelage du grand Moyen Orient.

Crise après crise, tout semble mener à cette solution finale et inéluctable, la monnaie mondiale unique. On parle d’un nouvel ordre mondial et désormais tous les signaux convergent en direction de cette solution ultime.

Les crises :

  • Politique
  • Economique
  • Géopolitique
  • Climatique

Toutes convergent vers cet avènement quand bien même l’ex président de la république Nicolas Sarkozy disait :

« On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer. »

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Economie : Ténèbres – L’effondrement de l’euro et la mise en place de la monnaie unique

Terrorisme sioniste et false flag, Laurent LOUIS dénonce les crimes de l’Etat terroriste d’Israël et du sionisme.

Le sionisme nuit gravement à la paix dans le monde …

Combattons-le !

Plaidoyer fort et émouvant de l’ancien député belge et fondateur de Debout Les Belges contre le sionisme. Laurent LOUIS dénonce les crimes de l’Etat terroriste d’Israël et du sionisme.

Il dénonce les attentats sous faux drapeaux de ces dernières années et ridiculise au passage l’Ambassadeur d’Israël en Belgique. Pour Laurent LOUIS, il n’y a pas de terrorisme musulman, le seul terrorisme qu’il constate, c’est le terrorisme sioniste !

Dans ce plaidoyer fort et émouvant Laurent LOUIS dénonce les attentats sous faux drapeaux de ces vingt dernières années et ridiculise au passage l’Ambassadeur d’Israël en Belgique, Jacques Révah, venu récemment défendre sa patrie dans le JT de la RTBF suite à la polémique de la destruction par l’armée israélienne d’un réseau de transport d’électricité mis sur pied dans un village de Cisjordanie grâce à l’aide financière de la Coopération technique belge (CTB).

“Tout est fait pour donner aux israéliens la posture de pauvre petite victime”, a-t-il déclaré.

Les terroristes sont sionistes, c’est le seul terrorisme !

Laurent LOUIS revient également sur la décapitation du journaliste James Foley, mise en scène ou pas le député ne se prononce pas par contre il affirme qu’il s’agit là d’un complot mis en place par le sionisme international. “Le terrorisme c’est d’abord faire peur”, “il n’y a pas de terrorisme musulman, le seul terrorisme, c’est le terrorisme sioniste”, a-t-il souligné.

Les terroristes sont sionistes !

Concernant la vidéo : Suivant la région dans laquelle vous vous trouvez, il se peut que le média ne passe pas. Si tel est le cas, créez-vous un compte sur VK et pour que la vidéo fonctionne, il faut être connecté.

VK est un réseau social Russe et Européen rassemblant des millions d’utilisateurs.

Economie : La fin du monde est toute proche !

Madame, Monsieur,

La crise actuelle, c’est la mort des classes moyennes. La crise actuelle, c’est votre mise à mort.

Depuis 50 ans, une élite mondialisée s’est développée. Elle s’est propagée en silence, prenant le contrôle du système monétaire, de la bourse, des banques, de la justice, de la presse et même de l’Elysée…

Cette élite ne rend de comptes à personne : Pas aux électeurs, pas à l’assemblée ou au Sénat, encore moins au président de la république. Vous allez découvrir dans cette vidéo comment ce pouvoir se cache au grand jour.

Vous comprendrez d’où vient ce sentiment diffus de malaise, ce quelque chose qui ne tourne pas rond depuis trop longtemps.

Une fois que vous aurez réalisé l’étendue de leur emprise, que vous aurez vu l’image de leur puissance se former devant vos yeux.  Alors vous comprendrez comment le monde se plie à leur volonté.

Dans un instant, vous verrez comment ils exercent leur pouvoir sur votre liberté et sur vos finances. Comment ils ont pris le contrôle de ce que vous avez le droit de gagner et de dépenser…

Vous comprendrez :

  • Pourquoi votre bulletin de vote n’a que peu d’importance malgré les différences apparentes entre les candidats.
  • Pourquoi la plupart des français on ce sentiment que rien ne va plus malgré tous les soi-disant « progrès » des dernières décennies (et pourquoi les salaires ont été gelés depuis les années 90).
  • Pourquoi les plus riches ce sont enrichis sept fois plus vite que la population depuis 50 ans.
  • Comment vos libertés les plus basiques sont rognées jour après jour.
  • Comment la BCE a mené le hold-up du siècle et vous a « braqué » 500 milliards d’euros depuis 2008 pour les transférer aux états, aux banquiers et aux hommes d’affaires, ceux-là mêmes responsables de la crise et qui ce sont enrichis sur votre dos et avec votre consentement implicite.

Enfin et surtout, vous verrez pourquoi l’élection qui vient en France et les suivantes en Allemagne et en Italie ne pourront pas grand chose contre l’effondrement financier qui vient.

 

Après vous être informé, un documentaire qui tombe à point nommé et qui vous explique le pourquoi et le comment de la crise de 2008. Documentaire  signé ARTE :

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

« Quand l’Europe sauve ses banques »

Economie Suisse : Le Valais a désormais sa monnaie locale

Tous ceux qui le souhaitent peuvent désormais faire leurs achats avec des billets de 1, 2, 5, 10, 13, 20, 50 et 100 farinets.

Des billets pour un montant de 500’000 farinets ont été imprimés, ce qui équivaut à la même somme en francs suisses. (Photo: Keystone)

Le Valais possède désormais sa monnaie locale et complémentaire. Baptisée «farinet», elle a été lancée officiellement samedi à Sion. Elle se décline en huit coupures. Une centaine de commerces jouent le jeu.

Tous ceux qui le souhaitent peuvent désormais faire leurs achats avec des billets de 1, 2, 5, 10, 13, 20, 50 et 100 farinets. L’objectif: favoriser et dynamiser la production et l’économie valaisannes, ainsi que les circuits courts, bons pour l’environnement.

Actuellement, une centaine de prestataires répartis de Monthey à Salquenen sont prêts à monnayer leurs services en farinets. On y trouve aussi bien des cafés-restaurants, des épiceries, des taxis, des thérapeutes qu’une jardinerie bio, une savonnerie ou encore une fiduciaire.

1 farinet pour 1 franc

Samedi, l’association Le Farinet officiait comme bureau de change à la place du Scex à Sion. L’office du tourisme du chef-lieu valaisan prendra ensuite le relais et chaque commerce qui accepte les farinets pourra faire office de bureau de change, a précisé Cathy Berthouzoz, responsable des relations avec les médias.

Des billets pour un montant de 500’000 farinets ont été imprimés, ce qui équivaut à la même somme en francs suisses. Ils sont mis en circulation au fur et à mesure des achats. Cinq cents utilisateurs au moins sont espérés.

Montagnes et animaux

Le graphiste designer Adrien Thétaz signe les huit billets: d’un côté une montagne valaisanne, telle que le Bietschhorn, de l’autre un animal, une activité ou une spécificité valaisanne comme le bouquetin ou l’alpinisme.

Pour financer le début de l’aventure farinet, l’association a réuni 25’000 francs environ grâce à un financement participatif. Afin d’assurer la pérennité du projet, elle réfléchit à un système de cotisations qui servirait au développement du réseau, au fonctionnement du farinet et à celui d’associations locales, indique Cathy Berthouzoz.

Depuis septembre 2015, la région franco-genevoise possède aussi sa propre monnaie, le léman. Il s’est ensuite déployé à Lausanne.