Culture et Cinéma : Grand Corps Malade & Richard Bohringer : Course contre la honte

Grand Corps Malade & Richard Bohringer : « Course contre la honte »

Une chanson dans l’air du temps

(Parolles)

Eh Tonton, est-ce que t´as regardé dehors? Sur l´avenir de nos enfants il pleut de plus en plus fort
Quand je pense à eux pourtant, j´aimerais chanter un autre thème
Mais je suis plus trop serein, je fais pas confiance au système
Ce système fait des enfants mais il les laisse sur le chemin
Et il oublie que s´il existe, c´est pour gérer des êtres humains
On avance tous tête baissée sans se soucier du plan final
Ce système entasse des gosses et il les regarde crever la dalle Tonton on est du bon côté mais ce qu´on voit, on ne peut le nier J´ai grandi au milieu de ceux que le système a oubliés
On vit sur le même sol mais les fins de mois n´ont pas le même parfum
Et chaque année monte un peu plus la rumeur des crève-la-faim
Le système a décidé qu´y avait pas de place pour tout le monde Tonton, t´as entendu les cris dehors, c´est bien notre futur qui gronde
Le système s´est retourné contre l´homme, perdu dans ses ambitions
L´égalité est en travaux et y´a beaucoup trop de déviationsEh Tonton… On va faire comment? Dis-moi Tonton, on va faire comment?
Est-ce que les hommes ont voulu ça, est-ce qu´ils maîtrisent leur rôle
Ou est-ce que la machine s´est emballée et qu´on a perdu le contrôle
Est-ce qu´y a encore quelqu´un quelque part qui décide de quelque chose
Ou est-ce qu´on est tous pieds et poings liés en attendant que tout explose
Difficile de me rassurer Tonton, je te rappelle au passage
Que l´homme descend bel et bien du singe pas du sage

Et c´est bien l´homme qui regarde mourir la moitié de ses frères
Qui arrache les derniers arbres et qui pourrit l´atmosphère
Y´a de plus en plus de cases sombres et de pièges sur l´échiquier
L´avenir n´a plus beaucoup de sens dans ce monde de banquiers
C´est les marchés qui nous gouvernent, mais ces tous ces chiffres sont irréels
On est dirigé par des graphiques, c´est de la branlette à grande échelleEh Tonton, on va faire comment, tu peux me dire? Comme il faut que tout soit rentable, on privatisera l´air qu´on respire
C´est une route sans issue, c´est ce qu´aujourd´hui, tout nous démontre
On va tout droit vers la défaite dans cette course contre la honteEh Tonton… On va faire comment? Dis-moi tonton, on va faire comment?
Entre le fromage et le dessert, tout là-haut dans leur diner
Est-ce que les grands de ce monde ont entendu le cri des indignés
Dans le viseur de la souffrance, y´a de plus en plus de cibles
Pour l´avenir, pour les enfants, essayons de ne pas rester insensiblesMa petite gueule d´amour, mon Polo, mon ami Châtaigne
On va rien lâcher, on va aimer regarder derrière pour rien oublier, ni les yeux bleus ni les regards noirs
On perdra rien, peut-être bien un peu, mais ce qu´il y a devant, c´est si grand
Ma petite gueule d´amour, mon Polo, mon ami Châtaigne
T´as bien le temps d´avoir le chagrin éternel
S´ils veulent pas le reconstruire le nouveau monde, on se mettra au boulot
Il faudra de l´utopie et du courage
Faudra remettre les pendules à l´heure, leur dire qu´on a pas le même tic tac, que nous, il est plutôt du côté du coeur
Fini le compte à rebours du vide, du rien dedans
Ma gueule d´amour, mon petit pote d´azur il est des jours où je ne peux rien faire pour toi
Les conneries je les ai faites, et c´est un chagrin qui s´efface pas
Faut pas manquer beaucoup pour plus être le héros, faut pas beaucoup
Je t´jure petit frère, faut freiner à temps
Va falloir chanter l´amour, encore plus fort
Y´aura des révolutions qu´on voudra pas, et d´autres qui prennent leur temps, pourtant c´est urgent
Où est la banque?
Il faut que je mette une bombe, une bombe désodorante, une bombe désodorante pour les mauvaises odeurs du fric qui déborde
Pas de place pour les gentils, pour les paumés de la vie
Chez ces gens-là, on aime pas, on compteMa petite gueule d´amour, mon Polo, mon ami Châtaigne
P´tit frère, putain, on va le reconstruire ce monde
Pour ça, Tonton, faut lui tendre la main
Tonton, il peut rien faire si t´y crois pas
Alors faudra se regarder, se découvrir, jamais se quitter
On va rien lâcher
On va rester groupé
Y´a les frères, les cousines, les cousins, y a les petits de la voisines, y´a les gamins perdus qui deviennent des caïds de rien, des allumés qui s´enflamment pour faire les malins
Y´a la mamie qui peut pas les aider, qu´a rien appris dans les livres, mais qui sait tout de la vie
À force de ne plus croire en rien, c´est la vie qui désespère
Faut aimer pour être aimé
Faut donner pour recevoir
Viens vers la lumière, p´tit frère
Ta vie c´est comme du gruyère, mais personne te le dis que tu as une belle âme
Ma petite gueule d´amour, mon Polo, mon ami Châtaigne
On va rien lâcher
On va aimer regarder derrière pour rien oublier

Incroyables images démontrant des pâtisseries en formes d’organes génitaux mâles que tout le monde peut consommer, y compris des enfants

Venant de Thaïlande, ces images tournées dans ce que là bas on a coutume d’appeler « Night Market » Marché de nuit :

Des images troublantes de pâtisseries en forme d’organes génitaux mâles que des enfants peuvent déguster librement.

Selon celui qui a posté ce document, il ne s’agit pas d’un fake. Ce genre de pratiques culinaires seraient même courantes dans ce pays.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Catalogne Après le durcissement du rapport de force entre Madrid et les indépendantistes, Mariano Rajoy appelle ces derniers à renoncer au scrutin.

L’Espagne doit faire face aux velléités indépendantistes de la Catalogne.

Pour le premier ministre espagnol Mariano Rajoy, il faut que les indépendantistes «disent qu’il n’y aura pas de référendum, ils savent qu’il n’aura pas lieu». (Samedi 23 septembre 2017)

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a appelé samedi les indépendantistes catalans à reconnaître que le référendum d’autodétermination «n’aura pas lieu». Il invoque plusieurs mesures gouvernementales ayant porté un coup sévère à l’organisation du scrutin.«Le plus judicieux, le plus raisonnable et le plus démocratique aujourd’hui serait d’arrêter. Qu’ils (les indépendantistes, ndlr) disent qu’il n’y aura pas de référendum, ils savent qu’il n’aura pas lieu», a déclaré Mariano Rajoy aux membres de son parti conservateur, le Parti Populaire (PP), lors d’un déplacement à Palma de Majorque, aux Baléares.

Selon lui, les responsables indépendantistes catalans «sont responsables de ce qui se passe. Aujourd’hui ils savent en outre que l’Etat de droit a empêché le référendum, ils le savent, ils en sont pleinement conscients».

«Mise sous tutelle» policière

Le gouvernement espagnol est par ailleurs allé plus loin dans les mesures samedi. Le ministère de l’Intérieur a en effet déclaré qu’il voulait coordonner toutes les forces de police dans la région de Catalogne en vue d’empêcher ce référendum qui doit se tenir le 1er octobre.

Cela inclut les «Mossos d’Esquadra», la police catalane d’ordinaire sous le contrôle du ministère de l’Intérieur du gouvernement régional catalan. Son responsable, Joaquim Forn, a dénoncé une tentative de Madrid de prendre le commandement des forces qu’ils (les indépendantistes, ndlr) n’«accepteront» pas. Son ministère envisage désormais des mesures judiciaires contre «cette ingérence de l’Etat», a indiqué Joaquim Forn sur Twitter.

Cette semaine, Madrid a lancé une vaste opération policière et judiciaire en Catalogne, compliquant l’organisation du référendum d’autodétermination, déclaré anticonstitutionnel par le gouvernement central. Plusieurs organisateurs de ce référendum sont poursuivis pour désobéissance, détournement et abus de pouvoir.

Renforts policiers

Sur le plan judiciaire, un procureur espagnol a demandé l’ouverture d’une enquête pour «sédition», délit passible de prison, après des manifestations contre une opération policière à Barcelone au cours desquelles des gardes civils avaient été chahutés.

Vingt-quatre personnes soupçonnées de préparer le vote ont été condamnées par la Cour constitutionnelle à payer chacune, selon les cas, 6000 ou 12’000 euros par jour «jusqu’à ce qu’elles respectent les résolutions» de la justice. Le ministre espagnol de l’Intérieur a prévenu par lettre le gouvernement catalan de l’envoi de renforts de la police nationale et de la Garde civile qui «interviendraient si le référendum illégal était maintenu».

S’ils reconnaissent que ces mesures ont porté un coup très sévère à la préparation du scrutin, les indépendantistes catalans restent toutefois mobilisés. Le président de la région de 7,5 millions d’habitants, Carles Puigdemont, a posté sur Twitter samedi un nouveau lien répertoriant les lieux où les Catalans pourront voter le 1er octobre, alors que les précédents avaient été retirés d’internet.

Dans les rues de Barcelone, les manifestations s’étaient calmées, samedi. Plusieurs dizaines d’étudiants s’étaient rassemblés dans un bâtiment de l’université de la capitale administrative et économique de la Catalogne, sans que des regroupements importants n’aient lieu dans les rues. (ats/nxp)

Suisse & Démocratie directe : Les Genevois acceptent la modification de la loi constitutionnelle (Renforçons les droits populaires).

Plus de droits populaires pour plus de démocratie !

Votation cantonale du 24 septembre 2017

 Acceptez-vous la loi constitutionnelle modifiant la constitution de la République et canton de Genève (Cst-Ge) (Renforçons les droits populaires) (11917), du 24 février 2017?

Pour rappel, la loi cantonale qui nous a été soumise à votation propose d’abaisser le nombre de signatures nécessaire au dépôt des initiatives et référendums de 1% des titulaires des droits politiques. Ceci dans le but de faciliter l’exercice des droits populaires, compte tenu de la difficulté de récolter les signatures exigées.

Il sera désormais plus facile de déposer une initiative et ainsi soumettre un référendum.

Le peuple a voté pour plus de démocratie.

Deuxième partie du reportage « Un Oeil sur la planète – Le miracle Suisse »
Diffusé sur France 2 le 16/12/2013

Doit-on attendre des puissants qu’ils nous cèdent de leur pouvoir ?

Poser la question c’est y répondre.

Cessons de nous disperser sur les conséquences de notre impuissance politique. Exigeons la démocratie !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

La démocratie serait-elle mieux servie si le nombre de signatures pour faire aboutir un référendum ou une initiative diminuait? Ou l’inverse? C’est la question poséepar l’unique votation cantonale du 24 septembre. Une majorité formée par la gauche, les Verts, l’UDC et le MCG penche pour la première option. L’Entente pour la seconde.

La modification n’est pas anodine. Si elle passait, le nombre de paraphes à récolter passerait de 10263 à 7697, soit environ 25% de moins qu’aujourd’hui.

Qui veut quoi?

Pour le député Pierre Vanek (Ensemble à gauche), pas de doute: «C’est une réforme positive pour le citoyen. Elle évitera quelques centaines d’heures de travail aux mouvements utilisant la démocratie directe. Mais elle va surtout contraindre les autorités, inquiètes de voir des votations se profiler, à rechercher davantage le consensus. Aujourd’hui, et j’en prends pour preuve les votes sur les tarifs des TPG, elles parient simplement sur l’échec des référendums au stade de la récolte des signatures.»

Ces arguments sont repris et partagés par les Verts et le PS. Le député MCG François Baertschi déplore que Genève soit un des cantons suisses où le nombre de signatures est le plus élevé du pays. Par ailleurs, «si les signatures baissent, les partis auront plus de temps pour élaborer les arguments du débat». Que se passerait-il si les référendums et initiatives facilités se mettaient soudain à pleuvoir? «Il faudrait alors revoir le système et augmenter les signatures», rassure le député UDC Stéphane Florey. Le parti ne perd pas de vue ses intérêts non plus: «Nous avons des idées de référendums, notamment dans les communes, et nous les lancerons certainement si la loi passe.»

Moins de signatures, plus de démocratie? L’Entente n’en croit pas un mot. «A force de vouloir voter sur tout et sur rien, on ne votera plus que sur rien, martèle le député PDC Vincent Maitre. C’est une banalisation des droits démocratiques et donc un affaiblissement. Avec des conséquences connues en termes de coûts et de lenteur. En outre, organiser une votation coûte environ 2 millions au contribuable.» Murat Julian Alder (PLR) renchérit: «On ne vit pas dans une démocratie directe, mais semi-directe: le parlement a des prérogatives législatives, le gouvernement, exécutives, le peuple est le dernier recours.» Le député craint que Genève ne devienne «ingouvernable». Il ne croit pas une seconde que la hausse des signatures liée à l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution en 2013 ait posé le moindre problème à quiconque. Dernier argument entendu: les députés genevois étant les seuls du pays à pouvoir déposer une loi au parlement, la démocratie directe n’est pas l’unique moyen à disposition pour faire aboutir des idées.

Culture et cinéma : Qui est Mister Bean ?

    • Il avait trois frères aînés. L’un d’entre eux est mort quand il était petit.
    • Il est bègue depuis sa petite enfance et il a du mal à prononcer les mots qui commencent par la lettre « B »
    • Il a étudié dans la même école que l’ex premier ministre Britannique Tony Blair.
    • Il a eu un master en ingénierie électrique à Oxford.
    • C’est alors qu’il a créé le célèbre personnage de Mister bean.
    • Ce show est connu dans plus de 200m pays.
    • En un an, « Mister Bean et ses problèmes » a été vu par 18,74 millions de britanniques.
    • Il est parru dans le film James bond en 1983.
    • Et le rôle du commissaire Maigret l’a attendu pendant un an.
    • En 2001, Rowan Atkinson a sauvé un avion d’un accident aérien alors qu’il n’avait jamais piloté d’avion auparavant.
    • C’est le Chevalier de l’Empire Britannique.
    • Il a eu 62 ans le 6 janvier 2017.
    • Merci pour toutes ces larmes de joie Mister Bean.

Politique : François Asselineau, Il y a deux ans, François Asselineau prédisait l’éviction de Florian Philippot du FN

Au vu de l’accentuation des tensions depuis quelques jours au Front National, le départ de Florian Philippot du parti de Marine Le Pen n’est pas réellement une surprise. Mais la prédire deux ans à l’avance… cela semblait plutôt prophétique. C’est pourtant une prévision à laquelle s’était amusé François Asselineau en 2015.

« Vous verrez ce qui arrivera à Monsieur Philippot »

Lors d’une conférence, en avril 2015, le président de l’Union Populaire Républicaine donnait une conférence devant ses partisans durant laquelle il affirmait que, comme de nombreux cadres du Front National « ayant approchés de trop près » le clan Le Pen, Aymeric Chauprade, alors cadre au FN, et Florian Philippot allaient être évincés. « Vous verrez ce qui arrivera à Monsieur Chauprade et à Monsieur Philippot », prophétisait-il. En novembre 2015, Aymeric Chauprade a annoncé sa démission du FN. Ce jeudi, c’était au tout de Florian Philippot de quitter le parti frontiste.

En seconde partie de vidéo :

Philippot a-t-il sa place à l’UPR ? Asselineau répond.

Le FN est payé aux frais des contribuables pour avoir une espèce de pôle, de fixassions de l’opposition pour le plus grand profit des européistes.

F. Philippot, ému et amer, crève l’abcès et dit ses 4 vérités sur le FN! 20/9

Le Front National est une longue histoire dans la 5ème république et pas besoin d’avoir fait l’ENA pour comprendre ce qui se répète en France depuis 7 présidentielles à moins d’être complètement aveugle ou borné.

Le FN qui sert et qui a été mis en place par les intérêts économiques se positionne systématiquement au second tour.

Allègrement soutenu par une propagande savamment orchestrée dans les médias Mainstream  soumis au capital, ceux-là même qui nous ont éduqué de manière à ce que nous diabolisions ce parti tout en faisant passer celles et ceux qui y adhèrent pour des Nazis, ce parti politique est l’épouvantail, le croque-mitaine qui jusqu’à ces élections a très bien servi la clique des oligarques qui a misé sur Macron, cette marionnette d’un néolibéralisme cannibale et assassin.  C’est tellement risible et simpliste !

>>>Voir l’article<<<

Avis de disparition

  • Âgée de 17 ans, ma fille Laura n’est pas rentrée à la maison depuis vendredi 22 octobre 2017.
  • Elle a été aperçue pour la dernière fois vendredi vers 16:00 à Court-Saint-Etienne.
  • Si vous la connaissez ou si vous l’avez vu dernièrement, n’hésitez pas à contacter la police ou à me contacter en MP.
  • Elle est de corpulence mince.
  • Mesure 155 cm.
  • Pèse 45 kilos.
  • Elle a les cheveux noirs.

Merci de partager !

Suisse : Quelques très bons souvenirs avec Roger Federer alors qu’il était Ados

Les archives de la RTS:

En août 1998, Roger Federer vient de remporter le simple juniors des Internationaux d’Angleterre à Wimbledon.

Il n’est pas encore classé à l’ATP mais rêve d’entrer un jour dans le top 100 des meilleurs jours mondiaux! Rencontré lors du tournoi Challenger du club genevois du Drizia, ce jeune Bâlois pétri de talent fait preuve d’humilité: il cite le joueur qu’il admire et qu’il aimerait rencontrer, Pete Sampras

Que de chemin !

Jacques Attali : L’homme est appelé à devenir un objet marchand, devenu un clone, puis un robot de lui-même !

Jacques Attali : L’homme est appelé à devenir un objet marchand, devenu un clone, puis un robot de lui-même !

Ces phrases qui choquent ont au moins le mérite d’être on ne peut plus claires et ce n’est pas une théorie complotiste :

Le marché va s’étendre à des secteurs pour lesquels jusqu’à présent il n’avait pas accès tels que la santé, l’éducation, la justice, la police, les affaires étrangères et en même temps, parallèlement, dans la mesure ou il n’y a pas de règles de droit, le marché va s’étendre à des domaines aujourd’hui considérés comme illégaux, criminels comme la prostitution, le commerce des organes, le commerce des armes, le racket etc, etc…

Et donc, on aura de plus en plus un marché qui va dominer entraînant une concentration des richesses, une inégalité croissante, une priorité absolue donnée au court terme et à la tyrannie de l’instant et de l’argent jusque et y compris, au bout de la route, la commercialisation de la chose la plus importante, c’est-à-dire la vie, la transformation de l’être humain en un objet marchand; lui-même devenu un clone et un robot de lui-même.

Jacques Attali

Vidéo complète

Loi Travail XXL : Les manifestants connaissent-ils le rôle de la Commission Européenne ?

Loi Travail XXL : Les manifestants connaissent-ils le rôle de la Commission Européenne ?

Triste constat !

Il faut bien comprendre qu’il n’y a plus de politique intérieure et que le président en place, le cas présent, Macron n’a plus de pouvoir face aux décisions prises à Bruxelles, ce que la plupart des manifestants qui se réunissent contre la loi travail semblent ne pas avoir compris.

Les deux vidéos qui suivent sont on ne peut plus explicites.

L’État-nation doit disparaitre !

Si l’Europe veut subsister et sortir de la crise, les nations doivent obéir à Bruxelles !

« Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politique intérieure nationale, il n’y a plus que des politiques européennes qui sont partagées dans une souveraineté commune ! »

Stéphane Guibert / Finalscape / VK