Syrie : Alerte Info Après l’attentat sur des bus, 200 personnes disparaissent.

ALERTE !!!!

SYRIE / MONSTRUEUX ATTENTATS CONTRE DES BUS BONDÉS DE FEMMES ET D’ENFANTS FAUCHÉS PAR UNE VOITURE PIEGÉE

L’ATTENTAT AURAIT ÉTÉ COMMIS POUR CACHER L’ENLEVEMENT DE PLUS DE 200 SYRIENS !!!!

CE QUI LAISSE PENSER QUE LES TERRORISTES ONT L’INTENTION DE S’EN SERVIR POUR UN AUTRE FALSE FLAG A L’ARME CHIMIQUE CONTRE LE POUVOIR GOUVERNEMENTAL DE LA SYRIE !!!!

Que se passe-t-il vraiment en Syrie ? a partagé la publication de Syrian news 1.

Propagande, mensonges et omissions. Le pire dans tout cela, c’est que vous le savez..!!!!
Vous vous rappelez certainement de la photographie de ce petit Syrien assis dans une ambulance, maculé de sang et de poussière après un « bombardement du régime ».
Cette photographie a fait le tour du monde et en a ému plus d’un.
La petite fille en haut est une rescapé du massacre organisé la semaine dernière au Nord Ouest d’Alep qui à fait 126 morts dont 68 enfants.
Elle ne fait pas la une de vos journaux nauséabonds car elle a été blessée par ceux qui sont protégés et aidés depuis 6 ans par vos gouvernants.
Ce qui me fait le plus mal dans ces histoires qui se répètent, ce ne sont pas les morts ni les souffrances qu’endurent les Syriens.
Non, c’est vous. Vous qui savez que vos informations dans ce « temple de la démocratie » qu’est la France ne sont que propagande, mensonges et omissions.
Et pourtant, malgré tout, vous les suivez, les yeux fermés……………….

Massacre des enfants de Rachidine : «Ils se moquaient de nous alors que nous cherchions nos enfants ». 200 personnes portées disparues

Dans le massacre de Rachidine, le bilan est encore provoisoire et risque de le rester longtemps.

96 personnes originaires des deux localités loyalistes Kafraya et Fouaa ont été  répertoriées parmi les martyrs, selon le correspondant de notre chaine Al-Manar en Syrie. Or quelque 200 sont portées disparues et leur sort est encore inconnu. On ne sait pas s’ils ont été tués dans l’attentat au véhicule piégé, samedi, ou s’ils sont kidnappés.

La jeune fille Ran al-Eid portée disparue

La région de Rachidine est occupée par les rebelles, notamment les takfiristes d’Ahrar al-Cham, soutenus par la Turquie. Elle sert de passage incontournable entre la province ouest d’Alep et la province est d’Idleb, et la plupart des évacuations passent par elle.

De plus, et selon un bilan pas encore définitif, la part des enfants a de nouveau été revue à la hausse. Dimanche, il était question de 56. Ce lundi, le chiffre obtenu selon les hôpitaux d’Alep s’élève à 65 : 43

Le petit Mohammad al-Hassan porté disparu après le massacre de Rachidine

>>>VOIR LA SUITE DE L’ARTICLE<<<

 

 

VOTE DES EX ABSTENTIONNISTES

Et si les ex abstentionnistes mettaient tout le monde d’accord, en votant massivement pour celui qui, dans cette campagne présidentielle, donne réellement des boutons au petit monde de richissimes viandards qui, depuis des décennies, nous mènent par le bout du nez ?

D’autant que, à chaque élection importante, quantité de “Le Penˮ et de “Mélenchonˮ, qui n’ont jamais été que des leurres certifiés – ô combien ! – par une très longue expérience politique, sont mis en place pour égarer les citoyens au moyen de la peur et de la désinformation : sans doute pour mieux les orienter sur le candidat des prédateurs oligarchiques, censé être, lui, en capacité de berner le plus grand nombre d’électeurs. C’est sans doute aussi pourquoi, faute d’arguments dans leur guerre psychologique contre François Asselineau, le recours au stratagème des sondages bidonnés leur est devenu médiatiquement incontournable.  Sauf qu’ici, il n’est nul besoin d’être un Sherlock Holmes aguerri, pour deviner les arrière-pensées de ces “serial trickstersˮ politiques en mal d’enfumage électoraliste.

En effet, cousu de fil blanc, leurs procédés finassiers se révèlent être des plus simples, voire simplistes. Ils consistent, tout spécialement, à l’encontre de F. Asselineau, à rabâcher, au son des trompettes sondagières, un pourcentage, à tout le moins hors norme et peu fiable : situé entre le zéro infini et une énormité mensongère, parfaitement saugrenue, qui ne peut que laisser songeurs les plus candides de nos concitoyens.

Toutefois, cette manipulation comptable est, de toute évidence, destinée à tromper les électeurs de bonne foi afin de les induire en erreur en leur donnant à penser que le candidat référencé par la haute finance bancaire ne saurait être que le seul à pouvoir remporter les suffrages. C’est, donc, au seul moyen de ce détournement de vote que cette arnaque élective est rendue possible. Le simple fait d’y croire, conduit nécessairement à tomber dans le piège tendu par la nomenklatura euro atlantiste, composée d’oligarques sans conscience ni scrupule. Et, surtout, contribue à porter au plus haut sommet de l’État, un personnage qui ressemble davantage aujourd’hui à un simulacre présidentiel qu’à un homme d’État en charge de hautes et lourdes responsabilités étatiques. Or, à s’en crever les yeux, François Asselineau, lui, est un homme de responsabilités. C’est-à-dire, un futur chef d’État potentiellement structuré. Et non sa caricature !

C’est pourquoi, aujourd’hui, le Frexit se montre déjà comme le contraire d’une vue de l’esprit. Autrement dit : une réalité aux antipodes d’un esclavagisme européiste. Un esclavagisme que les ennemis d’une France, qui, en dépit et contre tout, veut rester libre, ont tenté et tentent encore, d’un bout à l’autre de leur existence mafieuse, de lui imposer contre son gré.

Sauf qu’à présent, chez le plus grand nombre de citoyens français, la réalité du Frexit ne se perçoit plus autrement que comme un gage de liberté…  inéluctable.

Pour conclure, deux questions :

– Peut-on gagner contre la volonté du peuple ?

– Peut-on gagner contre la volonté d’ex abstentionnistes, résolus à s’asseoir dans la nouvelle embarcation historique du Frexit qui s’annonce, loin de la corruption politicienne d’une Europe bankstérisée jusqu’aux yeux ?

Thierry Theller

Syrie: témoin d’un carnage, un photographe s’effondre en larmes et émeut Internet

Le photographe syrien Abd Alkader Habak a porté secours à plusieurs enfants samedi près d’Alep, après qu’un kamikaze a foncé sur un convoi de bus évacuant les populations assiégées. Près de 130 personnes ont péri dans cette attaque. L’image du photographe en larmes devant le bus en flammes a provoqué une vague d’émotion.

Il s’appelle Abd Alkader Habak et était samedi 15 au plus près de l’horreur, en Syrie, près d’Alep, où il travaille en tant que photographe et vidéographe. Un attentat-suicide en pleine opération d’évacuation a tué près de 130 personnes, dont au moins 68 enfants. Des dizaines de bus étaient en train d’évacuer des habitants des localités assiégées de Foua et Kafraya quand un kamikaze a lancé à Rachidine son véhiculé piégé sur le convoi, faisant un carnage. Parmi les victimes se trouvent également des rebelles qui surveillaient les bus et des travailleurs humanitaires. Le bilan des morts n’était encore ce lundi 17 que provisoire, le nombre de blessés graves étant important.

 Abd Alkader Habak était sur place et s’est précipité pour porter secours à des enfants, un instant capturé par un témoin de la scène. Sur ce premier cliché, on le voit courir avec un enfant dans les bras, dont on ne sait pas s’il a survécu.

 

« Je l’ai regardé et j’ai vu qu’il respirait encore. Je l’ai pris dans mes bras et je me suis mis à courir vers les ambulances. Je ne sais pas s’il s’en est sorti, mais j’ai fait ce que j’ai pu. Je sais juste qu’il a été transporté vers un hôpital » a-t-il témoigné sur Channel 4 News.

Plus loin, une autre photo le montre en larmes, effondré face à l’horreur de la scène. C’est cette image qui a fait le tour d’Internet.

Sur Twitter, il a partagé une vidéo éprouvante montrant des corps d’enfants et d’autres blessés ayant du mal à se relever. Certains internautes ont critiqué les médias qui ont partagé ces images. Mais Abd Alkader Habak a expliqué: « C’est ce qu’il s’est vraiment passé, et ce que j’ai vu de mes propres yeux ».

Médias : La journaliste AUDE LANCELIN virée sur pression de HOLLANDE balance tout !

Au niveau de la presse en général, nous nous retrouvons dans une situation d’avant guerre.

La journaliste Aude Lancelin ancienne rédactrice en chef en second du journal l’Obs, licenciée en mai 2016 et auteur du livre « Le monde libre » nous dévoile les coulisses sombres du monde des médias mainstream dont les ficelles sont tirées par les politiques et le monde de la finance.

Elle déclare que François Hollande qui devrait s’occuper de la Syrie ou du chômage de masse entre autres s’occupe énormément des journalistes, de leurs carrières et de leurs vies privées. Il s’occupe énormément de ce qu’il qualifie comme étant « Sa Presse » et dont l’Obs fait partie. François Hollande entretien des liens directs avec 70 % des journalistes, il passe 30 % de sont temps avec des journalistes. Il n’est pas rare qu’il recase un journaliste dans une rédaction et qu’il se mêle de la vie même d’un média.

Le système est aujourd’hui en train de détruire le métier de journaliste, les rédactions sont gérées comme si l’on était chez Danone ou comme si l’on parlait de lessive. Le capitalisme n’a jamais été aussi puissant dans cette profession qu’en ce moment et nous sommes revenus à la situation d’avant guerre à savoir que l’ensemble des médias se trouvent sous la coupe du CAC 40 et donc que l’information est à présent dispensée par lui.

Le journalisme est aujourd’hui brimé et surveillé par tout ce qui fait la beauté de notre système, l’oligarchie, le capitalisme, la franc-maçonnerie et la corruption en est le fond de caisse.

Stéphane Guibert / Finalscape /VK

Quand le Mossad s’attaque à la France

Le Mossad a assassiné de nombreuses fois en France dont le professeur Yahia Elmechad, savant atomiste égyptien, qui a été retrouvé mort dans un hôtel Méridien.
Il œuvrait pour permettre à Saddam Hussein d’avoir le nucléaire… projet Osirak.

En 1975, Saddam Hussein se rend en week-end en Provence, où il rencontre Jacques Chirac, alors Premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing qui s’était déjà rendu à Bagdad en septembre 1974.
Ce fut le seul voyage à l’étranger du dictateur irakien.
Hussein rencontre également Giscard à Paris, et visite le centre de Cadarache avec Chirac.

Le 8 septembre 1975, le journal libanais El Ousbou El Arabi publie une déclaration du vice-président irakien Saddam Hussein :
« L’accord avec la France est le premier pas concret vers la production de l’arme atomique arabe ».
Le 18 novembre 1975, un accord de coopération nucléaire franco-irakien est signé à Bagdad.
Le texte précise qu’il s’agit d’une utilisation pacifique du nucléaire.

>>>Chaîne Dailymotion associée<<<

PIERRE LESCURE ET PATRICK COHEN : L’OBJET DE LEUR PLUS GRANDE DETESTATION

Quand un journaliste s’exprime ou pose une question concrète, il la pose, évidemment, en toute conscience. Du moins, il le suppose. Or, bien souvent, et à son insu, il arrive que son inconscient relaye et révèle les arrière-pensées et la nature profonde de ses véritables intentions, réticences, intuitions ou peurs, contenues dans son propre questionnement.

Comme ce mécanisme psychologique agit à la façon d’un lapsus révélateur, nul besoin d’être un grand analyste, façon « Carl Gustav Jung », pour deviner que dans la vidéo ci-dessous, le choix des trois photos de François Asselineau, représenté en Président dans un décor et une position différente, n’est pas anodin et dénote le profond pressenti du questionneur. Comme, de celui, d’ailleurs, de Patrick Cohen. On peut donc en déduire, sans se forcer, que, face à ces 3 images, ces deux là ont d’ores et déjà intériorisé spontanément et à leurs corps défendant, que, au soir du 7 mai prochain, l’objet de leur plus grande détestation sera le prochain… Président de la République.

Thierry Theller

Référendum, vous avez dit Référendum ? L’Europe entre en phase de dictature !

Avant d’aller voter et pour rappel :

Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne.

Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l’écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux.

L’Europe une Dictature ? Voyez plutôt :

Il faut faire voter et revoter les peuples jusqu’à ce qu’ils en passent par là ou nous voulons qu’ils aillent.

Pour Sylvie Goulard, députée Européenne je cite : « Il faut arrêter de penser que les élites sont mauvaises et que le peuple est bon et je ne crois pas que le peuple dans sa « Grande sagesse » soit capable de tout comprendre. » En effet, le peuple est stupide. (Ndlr)

Souvenons-nous lors du référendum Suisse sur la limitation de l’immigration de masse ce que fut la réaction de la députée européenne Astrid Lulling. « Les Suisses sont bêtes!  imaginez-vous ce que serait l’Europe si on donnait aux peuples l’accès au référendum ! »

Voyez ensuite la réaction d’un député Européen (Italie) de la ligue du nord, Mario Borghezio qui clamait haut et fort :  « l’Europe doit respecter la volonté du peuple Suisse. Oui au référendum, oui à la liberté des peuples. Assez de dictature Européenne sur le peuple ! Assez ! » et qui fut sorti de l’enclave sans ménagement.

Jacques Chirac qui en 1979 dénonçait une construction Européenne de l’impuissance, une Europe ouverte à toutes les crises du monde, une Europe non Européenne et dominée par des intérêts Germano-américains, une Europe du chômage importé, une Europe mollusque, sans corps et sans dessein véritable, une Europe ou les multinationales dictent leurs lois aux états et qui retourna sa chemise comme une crêpe avant le référendum de 2005.

Avant ces élections de mai 2017, extirpez-vous des sondages qui vous mentent et vous manipulent et voyez ou se situent vos intérêts ainsi que ceux de vos enfants et petits enfants car les retombées sont à très long terme.

Très grave concernant l’Europe :

La peine de mort a été abolie en France et dans les pays Européens. Toutefois, selon les aliénas 1 et 3 du traité de Lisbonne :

« Les droits, les libertés et les principes » de la charte sont interprétés en fonction des dispositions générales du titre VII qui en définit l’interprétation et l’application ainsi qu’en tenant dûment compte des explications mentionnées dans la charte ou sont indiquées les sources de ces dispositions. »

Pourquoi tant de complications ?

  • Ceci afin de dissimuler les choses.

Conséquence de ce camouflage, l’interdiction de la peine de mort est rendue caduque, car la mort n’est pas considérée comme infligée en violation à l’article 2 du traité, dans les cas ou elle résulterait d’un recours à la force rendu nécessaire.

La mort peut donc être infligée illégalement sans ordonnance d’un juge dans les cas suivant :

  • Pour assurer la défence d’une personne menacée.
  • Pour effectuer une arrestation régulière.
  • Pour empêcher une évasion.
  • Pour réprimer une émeute ou une insurrection.

La qualification d’émeute d’un rassemblement permet en réalité de rendre légal n’importe quelle répression sanglante.

Pourquoi avoir pris la peine d’inscrire cette disposition dans un texte de droit ?

Tout simplement parce que nos gouvernements s’attendent manifestement à des insurrections !

La France, l’Europe et le Monde sont arrivés à la croisée des chemins et tout doit se décider ces prochains jours.

Soyez vigilent.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Birmanie, l’ONU dénonce un « crime contre l’humanité » envers les Rohingyas

Des policiers birmans à un poste de contrôle situé à la sortie du camp de réfugiés Rohingyas de Sittwe dans l’ état de Rakhine, le 3 mars 2017. / Soe Zeya Tun / Reuters

Par : Guillemette Mahieux, le 13/03/2017

Un an après l’arrivée au pouvoir d’Aung San Suu Kyi, l’envoyée spéciale de l’ONU en Birmanie remet lundi 13 mars un rapport qui dénonce de graves violations aux droits de l’homme dans le pays.

Des experts ou enquêteurs de l’ONU remettent lundi 13 mars différents rapports ou observations préliminaires sur la situation des droits de l’Homme dans plusieurs pays, notamment la Corée du Nord, l’Iran, l’Érythrée ou le Burundi.

Parmi les pays visés par l’ONU se trouve aussi la Birmanie dont la situation un an après l’arrivée au pouvoir du parti d’Aung San Suu Kyi demeure préoccupante.

L’un des peuples les plus persécutés au monde

L’ONU y dénonce un « crime contre l’humanité » envers la minorité musulmane des Rohingyas, au moment où des milliers d’entre eux se trouvent ballottés entre l’État d’Arakan, à l’ouest du pays, et le Bangladesh voisin.

Les Rohingyas, communauté apatride d’environ 1,3 million de personnes, sont de fait considérés par l’ONU comme l’un des peuples les plus persécutés au monde.

Quand les médias nous disent que François Asselineau est dans le top 3 !

Une experte en intelligence artificielle déclare sur le plateau de C News que François Asselineau figure dans le peloton de tête à la présidentielle 2017, les deux autres candidats étant Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

Pour cette experte, Le point commun entre ces trois candidats réside dans le fait qu’ils soient anti européen, anti OTAN et qu’ils aient de la complaisance pour le président Russe, Vladimir Poutine et, selon elle, cela représente un réel problème.

Ce qui différencie François Asselinuneau des deux autres candidats c’est qu’il soit le seul avec le candidat Jacques Cheminade à proposer via l’article 50 des traités européens, une sortie de l’Euro et de l’Union Européenne.

Stéphane Guibert / Finalscape / VK

Présidentielle 2017 : La France entre les mains d’un banquier d’affaires ?

Pour celles et ceux qui auraient l’intention de voter pour Manuel Macron car ayant été banquier d’affaires et ministre de l’économie on pourrait être mené à penser qu’il va bien gérer l’économie du pays, revenons un instant et en résumé sur le quinquennat de François Hollande et voyons ce que Macron a réalisé durant ces cinq années.

  • Dépense de 100 milliards d’Euros sur 5 ans et aucun effet sur la baisse du chômage.
  • Hausse du chômage de 30 %
  • Création du groupe  la Rotonde et mise en œuvre de deux mesures économiques (Pacte de responsabilité & CICE). L’État paye aux multinationales 7% de tous les salaires brut sans obliger les entreprises à embaucher. Cela représente 41 milliards d’Euros.
  • Le CICE qui devait créer 1 million d’emplois c’est avéré être 837’000 chômeurs de plus sur tout le quinquennat, soit une augmentation de 30% de chômeurs ou un coût total de 41 milliards d’Euros par année.

Il faut savoir qu’avec 41 milliards d’euros on pourrait engager 2,5 millions de personnes avec un salaire de 1’850 Euros Net par mois alors que le nombre de chômeurs atteint aujourd’hui 3,6 millions de personnes.

Macron et le pouvoir en place ne sont pas compétents pour gérer l’économie de la France. Pensez-y !

Stéphane Guibert / Finalscape / VK